Aller au contenu principal
Comment anticiper la perte d’autonomie ?

Comment anticiper la perte d’autonomie ?

L’espérance de vie des Français continue de s’allonger. C’est une bonne chose mais aussi souvent une source d’inquiétude quand on s’aperçoit que nos aînés se fragilisent. Certains actes du quotidien deviennent difficiles. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se trouvent en situation de dépendance. D’après les prévisions, on estime à 2 millions le nombre de personnes âgées dépendantes en 2040.

Pour pouvoir retarder cette perte d’autonomie, il est important de reconnaître ses premiers signes afin de l’anticiper au plus tôt. Il sera alors possible de trouver la solution adaptée pour permettre le maintien à domicile.

C’est quoi une perte d’autonomie ?

La perte d’autonomie est constatée comme étant le résultat des difficultés de mobilité et de santé qui touchent surtout les personnes âgées de plus de 60 ans. Cette situation ne se résume pourtant pas à la question du grand âge, mais peut être aussi occasionnée par une maladie, un handicap ou bien un accident. Elle peut être la conséquence d’un problème physiologique, anatomique ou psychologique.

Cette perte d’autonomie se définit par l’incapacité à effectuer des fonctions ou des gestes simples du quotidien : se laver, se coucher, manger, aller aux toilettes.

La perte d’autonomie peut prendre plusieurs formes. Pour pouvoir évaluer la situation de chaque senior, ils sont amenés à faire un test d’évaluation. C’est le GIR ou le Groupe Iso Ressources qui sera donc en charge de la classification de la dépendance. Une personne présente une dépendance totale lorsqu’elle n’est plus en mesure d’accomplir les activités basiques qu’elle pouvait faire au quotidien. En cas de dépendance partielle, la personne a seulement besoin d’une assistance d’un tiers ou bien d’un aménagement pour pouvoir effectuer les gestes sans difficultés.

À lire sur le sujet : Aménagement de maison d’une personne âgée, quelles sont les aides pour financer les travaux ?

Les signes de la perte d’autonomie

La survenue d’une perte d’autonomie est souvent mal vécue et insuffisamment préparée. En détectant les signes annonciateurs de la perte d’autonomie, il serait plus facile de la prévenir et de prendre les bonnes mesures à temps.

Ces signes sont classés en deux catégories, à savoir les signes physiques et les signes comportementaux.

Les signes physiques de la perte d’autonomie

Puisqu’il est difficile d’estimer l’âge auquel peut débuter la perte d’autonomie, la détection des premiers signes est donc importante et doit éveiller notre attention. Pour ce qui est des signes physiques, on cite :

  • Les troubles de l’équilibre qui sont causés par l’affaiblissement du capital musculaire. D’où la perte du sens de l’équilibre et de la souplesse. La prise de certains médicaments peut également contribuer à la perturbation du sens de la balance et de l’orientation,
  • Le changement des habitudes alimentaires,
  • Une fatigue anormale.

Les signes comportementaux de la perte d’autonomie

La perte d’autonomie se traduit également par des signes comportementaux tels que :

  • Les troubles de la mémoire,
  • Le manque d’hygiène,
  • Les troubles de l’humeur,
  • L’isolement et la sédentarité,
  • La dépression.

Différentes solutions pour mieux anticiper la perte d’autonomie

A cause de l’incapacité des seniors à réaliser certaines tâches, une aide extérieure peut être nécessaire pour les aider dans la vie quotidienne. L’accompagnement de la personne dépendante a toujours un coût, que cela ait lieu dans un établissement spécialisé ou au domicile. Malheureusement, les revenus de la majorité des personnes dépendantes n’est pas suffisante pour pouvoir couvrir toutes leurs dépenses. Anticiper la perte d’autonomie, c’est aussi connaître les différentes aides possibles. Cela passe aussi par le recours à des professionnels du maintien à domicile.

Aller plus loin : La téléassistance, une aide au maintien à domicile.

Anticiper la perte d’autonomie par les allocations

Les conséquences d’une perte d’autonomie peuvent être financières. Pour que ce phénomène n’ait pas d’impact sur la vie des proches aidants, il existe plusieurs aides. Elles permettent le financement des travaux ou des services en faveur des personnes dépendantes.

  • L’allocation personnalisée d’autonomie. La perte d’autonomie, qu’elle soit partielle ou totale se décompose en plusieurs niveaux. C’est en fonction du degré de perte d’autonomie que le montant l’APA sera déterminé. Pour les personnes souhaitant bénéficier de cette aide, un test d’évaluation est d’abord réalisé. Grâce à la grille Aggir, on peut connaître l’éligibilité du demandeur à ce type d’aide ainsi que le niveau d’aides dont elles ont besoin. 
  • La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) est un organisme dédié au financement des aides individuelles apportées aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

Lire le guide sur les aides à domicile pour personne âgée : qui peut y prétendre ? Quelles démarches ? Quelles sont les aides financières existantes ?

Anticiper la perte d’autonomie avec des professionnels

Pour faire face à une situation de perte d’autonomie, vous pouvez opter pour un service d’aide à domicile ou d’aide médicale pour faciliter le quotidien des seniors. Une aide à domicile est un soutien pour les tâches quotidiennes, telles que le ménage, les courses, la préparation des repas, l’aide au coucher et au lever, la toilette, etc. Il existe aussi des professionnels du maintien à domicile comme Indépendance Royale.

Les solutions Indépendance Royale face à la perte d’autonomie

Pour anticiper la perte d’autonomie, il faut repenser l’organisation de l’habitation. A ce titre, il est important de prévoir les déplacements dans le logement. La mise en place d’un monte-escalier est vivement recommandée pour que les seniors puissent continuer à profiter de leur maison, même à l’étage.

Chez Indépendance Royale, vous trouverez 4 modèles :

Pour le bien-être et la sécurité de nos aînés en perte d’autonomie, il convient également de penser à aménager la salle de bains. L’objectif est de redonner aux seniors l’aisance et le plaisir de la douche.

Grâce aux produits Indépendance Royale, il n’y aura pas de gros travaux à entreprendre.

Que vous choisissiez un modèle à l’italienne ou de plain-pied, vous profitez d’un équipement au goût du jour alliant solidité, design et étanchéité. En matière de douche, vous avez le choix entre :

Entreprise leader du maintien à domicile, Indépendance Royale saura comprendre les besoins des personnes âgées en perte d’autonomie. Des conseillers sont à votre disposition pour vous accompagner à chaque étape de votre projet d’aménagement.

D’une grande qualité, les équipements proposés par Indépendance Royale conjuguent sécurité, praticité, fiabilité, confort et surtout facilité d’utilisation.

Les autres guides sur la perte d’autonomie : 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis