Comment choisir une maison de retraite adaptée aux besoins des seniors ?

Comment choisir une maison de retraite adaptée aux besoins des seniors ?

Sommaire Afficher

Bien choisir une maison de retraite ou résidence pour personne âgée n’est pas une mince affaire, mais c'est souvent l'alternative à l'aide à domicile la plus prisée. La démarche est complexe et chronophage. Il faut se poser un certain nombre de questions : quelles démarches effectuer ? Comment dénicher une place ? Quelles dépenses à prévoir ? De quel type de services ou degré de sécurité la personne concernée a-t-elle besoin ?

Il est aussi important de tenir compte d’un certain nombre de critères avant de choisir une maison de retraite, tels que la localisation, les prestations proposées, le type d’établissement et l’environnement.

En effet, l’entrée en maison de retraite est un tournant majeur dans la vie d’une personne âgée et de ses proches. Il est donc important de ne pas négliger ce choix.

Une place dans les maisons de retraite : les différentes étapes à suivre

En raison du nombre limité d'institutions, il n'est pas toujours simple de trouver une place dans une maison de retraite ou dans un "Ephad". N'hésitez pas à visiter les différentes maisons de retraite se situant près du logement du futur résident ou de sa famille. Voici quelques conseils pour vous aider au mieux dans vos démarches.

Par où commencer dans votre recherche d'une maison de retraite ?

La démarche pour trouver une place en maison de retraite change en fonction du lieu de résidence du senior. D’une manière générale, ce dernier ou ses proches doivent visiter chaque établissement afin de retirer le dossier de demande d’admission et vérifier de visu si les services proposés conviennent, si l’environnement est approprié et si les prix sont adaptés.

Certains départements peuvent faciliter la démarche en proposant de centraliser les demandes et orienter le demandeur vers une maison de retraite appropriée, ou encore en mettant en place un dossier unique de demande d’entrée. Il suffit ensuite au demandeur de le photocopier, le remplir et l’envoyer aux établissements choisis.

Déterminer le niveau de dépendance et calculer le GIR

Pour une personne âgée, l’entrée en maison de retraite ou en institution spécialisée peut être décidée de manière volontaire ou encore motivée par une dégradation de son état de santé qui entraîne un certain niveau de perte d’autonomie.

La grille Aggir a été mise en place pour mesurer le degré de dépendance d’une personne âgée en se basant sur un certain nombre de critères. A partir de ce calcul, un classement GIR est fait en fonction du niveau de dépendance de la personne concernée.

Il existe 6 niveaux de gir. Les gir 1 et 2 correspondent aux niveaux de perte d’autonomie les plus élevés, les gir 3 et 4 aux niveaux moyens et les gir 5 et 6 aux niveaux les plus faibles.

Constituer le dossier de demande d’entrée en maison de retraite

Le dossier de demande d’entrée en maison de retraite ou en Ehpad peut être différent selon les caractéristiques de l'établissement. Cependant, les informations et les documents à fournir sont pratiquement les mêmes.

Il s’agit le plus souvent de documents administratifs attestant la situation familiale et sociale, les renseignements civils, le régime de sécurité sociale, la caisse de retraite et le montant des revenus. D’autres renseignements peuvent aussi être demandés, comme le mode d’accueil (permanent, temporaire, de jour, de nuit…) et éventuellement les aides financières perçues.

Outre le volet administratif, le dossier d’admission en maison de retraite doit prendre en compte une liste d'informations médicales sur le futur résident. Cette partie est à remplir par le médecin traitant. Ces renseignements sont utiles pour savoir si l’établissement est apte à accueillir la personne âgée.

Une fois le dossier envoyé, il ne reste plus qu’à attendre l’accord de la maison de retraite. Ce dernier dépend généralement du taux d’occupation de l’établissement. Si celui-ci s’approche de 100%, alors il faudra attendre qu’une place se libère pour que le futur résident soit admis.

Quels critères observer pour le choix d’une maison de retraite ?

Le choix d’une maison de retraite doit tenir compte d’un certain nombre d’éléments, dont l’état de santé du demandeur, sa situation familiale, l'emplacement de son logement et celui de sa famille, ses revenus, etc. En fonction de tout ceci, la recherche sera orientée différemment.

Ainsi, différents critères doivent être pris en compte pour choisir une maison de retraite adaptée aux besoins d’un senior :

Quel type d’établissement choisir ?

Les solutions d’hébergement pour les personnes âgées sont nombreuses. On distingue entre autres plusieurs mode de résidence :

  • Les résidences autonomie (anciennement logements-foyers) : Il s’agit de chambre ou d’appartement non médicalisé qui propose un séjour en location aux résidents. Ce type de logements est souvent associé à des services collectifs et est construit à proximité des commerces et transports. Son coût est modéré.
  • Les résidences services : Ce sont des maisons ou appartements adaptés aux seniors et qui sont disponibles en location ou à l’achat. Elles sont associées à des prestations ou services haut de gamme, tels qu’une piscine, une bibliothèque, des services de ménage, etc.
  • Les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) : Ce sont des maisons de retraite médicalisées qui proposent d’héberger des résidents en perte d'autonomie ayant besoin de soin ou d’un accompagnement médical au quotidien. Certains Ehpad mettent à disposition un personnel spécialisé dans la prise en charge de pathologies spécifiques, telles que l’Alzheimer, la maladie du Parkinson, etc.
  • Les USLD (unités de soins longue durée) sont des institutions d’hébergement et de soins qui accueillent les personnes âgées de 60 ans et plus ayant un état de santé délicat. Elles proposent un accompagnement médical plus poussé que dans les Ehpad. Les USLD sont rattachées à un service hospitalier.

Le mode d’accueil

En fonction du type d’accueil souhaité, on peut aussi distinguer quatre types de maison de retraite. Il y a les structures proposant un hébergement permanent, c’est-à-dire qui accueillent les résidents de façon permanente : 24h/24 et 365j/365, et ce pour une durée indéterminée.

Puis, il y a les établissements offrant un hébergement temporaire. La durée peut aller de quelques semaines à quelques mois. Les seniors ou les familles peuvent choisir ce mode d’accueil pour faire face à une incapacité temporaire d’assurer le maintien à domicile ou pour préparer progressivement l’entrée en établissement.

Ensuite, il y a aussi l’accueil de jour. C'est une structure qui vise à héberger les seniors un ou quelques jours par semaine dans une chambre, du matin jusqu’au soir.

Enfin, l’accueil de nuit est souvent proposé aux personnes âgées qui sont désorientées et qui confondent le jour et la nuit. Elles seront alors accueillies la nuit et bénéficient d’une prise en charge spécifique assurée par un personnel qualifié.

La localisation de l’établissement

L’emplacement joue aussi un rôle primordial dans le choix d’une maison de retraite. Pour le futur résident, choisir un établissement situé près de chez lui permet de garder ses repères en continuant à conserver ses habitudes et à recevoir la visite du conjoint ou des anciens voisins.

Choisir une maison de retraite à proximité du quartier de résidence des enfants ou du logement d'un proche, quant à lui, permet de se rapprocher de ses derniers et de recevoir leurs visites plus fréquemment.

Le prix

L’entrée en établissement représente un coût plus ou moins considérable en fonction du type d’établissement et des prestations offertes. Dans les fiches signalétiques des établissements doivent être affichées différentes informations relatives au coût de l’hébergement par jour, par chambre et par personne, le tarif dépendance ainsi que la liste des prestations incluses ou non incluses dans le prix affiché.

Il est conseillé de bien vérifier ces informations pour connaître le budget à préparer, ainsi que les services proposés en option ou inclus.

Il existe aujourd’hui des outils pour faciliter la recherche d’une maison de retraite et connaître les frais d’hébergement proposés. Heureux en retraite en fait partie. Fondé en 2017 par Axel Lavergne, ce comparateur a pour objectif d’aider les seniors et leurs proches à trouver facilement et rapidement une maison de retraite médicalisée ou non médicalisée en leur permettant de comparer rapidement les différents types de résidences seniors sans se déplacer : établissements privés ou publics, associatifs, à but lucratif ou non lucratif etc.