0 800 79 410
maintien a domicile difficile des personnes âgees en perte d'autonomie : conditions et solutions

Maintien à domicile difficile des personnes âgées en perte d’autonomie : conditions et solutions

La grande majorité des personnes âgées émettent le souhait de rester chez elles plutôt que d’entrer en établissement. La solution du maintien à domicile est alors de plus en plus privilégiée par les proches, qui souhaitent que la personne en perte d'autonomie ne change pas son cadre de vie.

Néanmoins, cette possibilité n’est pas toujours la mieux adaptée pour tout le monde. Les conditions de maintien à domicile d'une personne âgée doivent être optimales pour que le senior ne coure aucun risque à vivre dans sa propre maison : en plus d'un état de santé correct et du soutien de sa famille, il faut que la personne âgée ait un logement aménagé en accord avec sa perte d'autonomie, et que les conditions financières soient réunies pour rendre cette organisation possible. Indépendance Royale vous accompagne dans votre maintien à domicile.

Sommaire Afficher

Dans quelles situations un maintien à domicile des personnes âgées est possible ?

Neuf personnes âgées sur dix choisissent de vieillir chez elles. Mais quand la perte d'autonomie, tant sur le plan physique que psychologique, s’installe, il devient difficile, voire impossible, pour une personne âgée dépendante de rester seule chez elle.

Plusieurs conditions liées aux personnes âgées et à leur environnement familial doivent donc être réunies pour que le maintien à domicile soit possible.

L'état de santé de la personne âgée dépendante

La dégradation de la santé au fil des ans peut conduire à une perte totale ou partielle des capacités du senior, ce qui rend dangereux le maintien à domicile s’il n’existe pas de prise en charge.

Par exemple, lorsque la personne âgée suit un traitement médical, il est important de s’assurer que celui-ci peut être suivi correctement à domicile. Cette prise en charge nécessite parfois l'intervention ponctuelle de professionnels de l'aide à domicile : il est important de pouvoir l'organiser au mieux.

D'autre part, si la capacité physique ne constitue pas forcément un frein au maintien à domicile, les troubles mentaux, plus difficiles à prendre en charge, peuvent mettre en danger les personnes âgées affectées.

L'environnement familial d'une personne âgée

La famille est la première condition au maintien à domicile d’un parent âgé. En effet, même si tout est mis en place pour assurer la sécurité du parent à domicile, la disponibilité des proches reste primordiale : ces derniers doivent être en mesure d'apporter un soutien continu et de rendre visite à la personne âgée le plus souvent possible pour prévenir l'isolement social. Partager des moments avec ses proches au quotidien est absolument nécessaire pour le senior.

Parfois, des solutions supplémentaires peuvent être envisagées, telles que l’abonnement à un service de téléassistance ou le recours à des professionnels de l'aide à domicile. Mais, ces solutions ne doivent en aucun cas se substituer totalement à la présence de la famille.

Conditions liées au logement : adaptations nécessaires pour un maintien à domicile sécurisé

Le maintien à domicile est conditionné par l’adaptation du logement à la perte d'autonomie des personnes âgées.

Travaux d'aménagement du domicile des personnes âgées

Lorsque l'on avance en âge, la réalisation de certains gestes au quotidien devient difficile.

Certains aménagements s’imposent alors pour assurer la sécurité de la personne âgée à son domicile. Il faut veiller à sécuriser le logement, en remplaçant par exemple la douche classique ou la baignoire par une douche senior ou une douche sécurisée IdealDouche, en posant un sol antidérapant, des barres de sécurité, des meubles adaptés, des interrupteurs accessibles etc...

Accessoires de confort à prévoir au domicile des personnes âgées

Si vivre à son domicile devient trop compliqué pour la personne âgée, elle se fatiguera rapidement et son état de santé pourrait se dégrader. Aussi faut-il prévoir, en plus des éléments de sécurité, des aménagements dits de confort : élargissement des portes pour un passage en fauteuil plus aisé, installation d’un monte-escalier pour rendre l'étage accessible, achat d'une literie confortable etc...

Conditions financières du maintien à domicile d'une personne âgée

Le coût du maintien à domicile n’est pas toujours moins élevé que la vie en maison de retraite ou en établissement spécialisé. Heureusement, il existe des aides.

Coût du maintien à domicile d'un parent âgé

Il faut que les ressources du senior et de sa famille couvrent toutes les dépenses induites par la situation de dépendance du senior : rémunération d'une aide à domicile, travaux d'adaptation du logement et prise en charge médicale.

En moyenne, ce coût tourne autour de 2 000 euros par mois.

Aides financières pour le maintien à domicile des personnes âgées

En plus de l'Apa (Allocation personnalisée d'autonomie) versée aux personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans selon certaines modalités, de nombreux organismes accordent des aides : l'Anah (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat), les collectivités territoriales et les caisses de retraite. Il faut se renseigner auprès de ces structures.

De plus, il existe des avantages fiscaux (TVA réduite, crédit d'impôt) pour les travaux d'adaptation du logement des personnes âgées en vue de leur maintien à domicile le plus longtemps possible.

Les cas où il faut renoncer à vivre chez soi

Quand l’une ou plusieurs des conditions précédemment détaillées ne sont pas respectées, le maintien à domicile de la personne dépendante doit être remis en question et la solution de la maison de retraite envisagée.

Maintien à domicile des personnes âgées : ne pas s'obstiner

Quand l'état de santé de la personne âgée se dégrade de manière significative, quand les proches sont indisponibles, quand le logement ne peut pas être aménagé pour diverses raisons (financière, technique…), quand les ressources ne sont pas suffisantes, vivre à domicile n’est pas possible. Il faut y renoncer et ne pas aller vers un maintien à domicile forcé qui aboutirait à une situation dramatique.

Maison de retraite : une alternative au maintien à domicile difficile

Dans les cas où le maintien à domicile est trop compliqué, il est nécessaire de placer la personne en situation de dépendance dans un établissement.

La maison de retraite a tout de même certains avantages comme une vie collective qui prévient la solitude, une prise en charge médicale constante et un cadre de vie protégé et adapté à la dépendance.

Maintien à domicile des personnes âgées et dépendantes: il y a toujours des solutions

Le maintien à domicile des personnes en situation de dépendance est la meilleure solution si toutes les conditions sont réunies pour que cela se passe au mieux : état de santé, entourage familial et social, sécurité du logement, ressources de la famille et aides possibles.

Dans le cas contraire et selon les seniors, le placement en maison de retraite reste toujours envisageable.

Néanmoins, la vie chez soi, dans un cadre qu'ils ont toujours connu, est largement plébiscitée par la plupart des seniors. Alors, avec une bonne organisation et un peu d'aide, le maintien à domicile est tout à fait possible.

Découvrir également
Perte d’autonomie : quelles sont les premières démarches ?Perte d’autonomie : quelles sont les premières démarches ?

La perte d'autonomie est un sujet d'inquiétude pour une personne âgée de...

Lire la suite
Bien-être seniors : comment améliorer le bien-être de nos aînés ?Bien-être seniors : comment améliorer le bien-être de nos aînés ?

Le stress, l'isolement social, une situation de dépendance, et/ou des doul...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis