Aller au contenu principal
utilisations monte-escalier intérieur

Monte escalier d'intérieur : quel modèle pour quelle utilisation ?

Le monte-escalier électrique est prévu pour faciliter les déplacements dans une maison qui comporte un ou plusieurs étages. Une solution dédiée aux personnes âgées ou à mobilité réduite qui les fait gagner en autonomie. Grâce à ce dispositif, monter et descendre les escaliers ne demande aucun effort et ne présente aucun risque (chute, déséquilibre, fatigue).

En plus d’être une aide à la personne, ces solutions sont développées pour être fiables, robustes, simples d’utilisation et confortables. Pour l’installation d’un tel dispositif, plusieurs critères sont à prendre en considération comme les besoins de l’utilisateur, la configuration de l’escalier et les contraintes techniques.

Retour sur les différents modèles de monte-escalier et leur utilisation..

Monte-escalier : prix et installation

Il existe de nombreux modèles de monte-escaliers pour différents usages, mais on catégorise deux types d’appareils : le monte-escalier droit et le monte-escalier tournant.

Comparatif monte-escalier : quel est le modèle le plus adapté à vos besoins ?

Ils font l’objet de contrôles et doivent respecter des normes strictes. Ils sont équipés de nombreuses fonctionnalités comme la ceinture de sécurité, le verrouillage, l’arrêt d’urgence, le détecteur d’obstacles, le pivotement de la chaise, commande aux accoudoirs ou télécommande, etc.

Concernant la pose, des rails sont fixés aux marches pour que le siège-élévateur puisse suivre parfaitement toutes les courbes et les particularités des marches (hauteur différente, plusieurs paliers). La fixation peut se faire côté mur ou côté rampe. D’un fabricant à l’autre, le circuit peut être en mono-rail ou en double rail. Plus il est fin, plus votre siège sera capable d’effectuer des courbes serrées.

Comment être certain qu'un monte-escalier d'intérieur pourra être installé dans ma maison ?

A propos des prix, selon le fabricant, la gamme du produit et ses fonctionnalités, un produit neuf peut coûter entre 2 500€ et 12 000€. Les appareils les plus sophistiqués peuvent aller jusqu’à 20 000€. Ces appareils peuvent être entièrement personnalisable pour le confort de l’utilisateur, esthétiques et faire l’objet d’une installation sur-mesure par un professionnel.

Pour une bonne estimation des coûts, il est conseillé d’effectuer plusieurs devis afin de constater les différents prix d’une option à l’autre.

Vous pouvez également bénéficier d’aide au financement de l’installation de votre monte-escalier sous certaines conditions (subventions d’organismes, aide Anah, crédit d’impôt, TVA réduite, etc.).

Monte-escalier droit : ses particularités

Un monte-escalier droit est dédié à un escalier droit. Il se caractérise par l’absence de virages, de palier intermédiaire et de changement de pente. Toutes les marches sont identiques. L’appareil peut être positionné du côté de la rampe ou bien du côté du mur selon vos souhaits et la situation. Étant donné que le manque de place est le problème le plus souvent rencontré dans ce type d’escalier, il existe aujourd’hui un rail spécifique qui garantit un encombrement minimal du dispositif et un maximum d’espace dans l’escalier.

Mis à part son prix, plus abordable que les autres modèles, le monte-escalier droit est facile et rapide à installer. En revanche, il faut que la largeur de l’escalier soit supérieure à 60 cm pour pouvoir concrétiser le projet.

Sa mise en place nécessite peu de travaux étant donné qu’il n’y pas d’aménagement particulier à faire, excepté si la longueur et la largeur du rail ne conviennent pas.

Fauteuil élévateur : dans quels cas utiliser un modèle tournant ?

Le modèle tournant peut être utilisé sur tous les escaliers qui ne peuvent pas accueillir un monte-escalier droit. Il est dédié aux escaliers qui comportent un ou plusieurs virages, des changements de pente ou des paliers intermédiaires.

Sa fabrication est faite sur-mesure afin d’épouser la configuration de l’escalier.

Fixé contre la rampe ou contre le mur, l’appareil suit les virages et les courbes tout en restant stable. Un modèle tournant peut être monorail ou birail. Si ce dernier est souvent le plus utilisé pour un escalier courbe, il permet de confronter les difficultés de sa configuration architecturale et d’assurer la stabilité de la chaise même lorsque l’appareil emprunte un virage.

Monte-escalier : dans quel cas utiliser un modèle en colimaçon ?

Le monte-escalier en colimaçon est recommandé pour équiper un escalier hélicoïdal ou en courbes. Il procure un déplacement stable et sécurisé en suivant les courbes au plus près des marches. Son siège, pivotant et pliant évite l’encombrement de l’escalier et facilite le passage.

Pour ce type de dispositif d’élévation, la structure doit généralement présenter une largeur minimale d’environ 62 cm. L’ajout d’une vingtaine de centimètres permet à l’utilisateur d’avoir suffisamment de place pour mettre ses genoux en position assise. Il peut être également placé contre le mur ou contre la rampe. Un rail ultrafin peut être envisagé pour libérer l’espace.

Monte-escalier tournant : installation en moins d'une journée dans votre intérieur.

Modèle monte-escalier : dans quelle situation choisir un siège perche ?

Un monte-escalier avec siège perche est sollicité lorsque l’escalier est trop étroit et qu’il n’est pas possible pour l’utilisateur de plier ses jambes lorsqu’il se met en position assise. Certaines personnes peuvent souffrir de douleurs musculaires ou articulaires ne leur permettant pas de rester assis confortablement. L’encombrement du monte-escalier debout est réduit au maximum, c’est pourquoi il est également préconisé dans les escaliers de moins de 60cm de large.

Ce fauteuil d’appoint surélevé permet de rester debout tout en conservant un confort d’utilisation durant le trajet.

Achat monte-escalier : dans quel cas choisir un modèle avec pivotement automatique ?

Un appareil avec pivotement automatique est recommandé lorsque la cage d’escalier est trop étroite pour une montée normale. Cette option répond à une contrainte technique liée à la maison ou bien à une pathologie fonctionnelle de l’utilisateur.

Ascenseur d'escalier pour particulier : quelles différences entre un modèle droit et un modèle tournant ?

Vous n’avez pas besoin de débloquer manuellement une manette et encore moins de donner une impulsion avec vos jambes pour pivoter, car tout cela se fait automatiquement.

Maintien à domicile : dans quelle situation privilégier un mini-ascenseur ?

Le mini-ascenseur est une variante du monte-escalier. Il est privilégié dans une maison qui a peu de place à consacrer à une installation de chaise élévatrice. Avec cet appareil, la pratique rime avec l’esthétique. Un rail unique est utilisé, ce qui explique la rapidité de son installation.

Ce type de dispositif d’élévation est plus silencieux qu’un monte-escalier puisque sa motricité est assurée par des groupes moteurs hydrauliques. En outre, il a la capacité de transporter jusqu’à trois personnes avec bagages ou bien une personne en fauteuil roulant.

Ce dispositif est alors idéal pour les personnes en situation de handicap.

Personne à mobilité réduite : pour quelle utilisation une plateforme est-elle recommandée ?

La plateforme peut être installée à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Ce type de dispositif d’élévation permet de monter des petites marches du palier ou du perron. Ce qui le distingue des autres modèles de monte-escaliers, est sa capacité à supporter des charges plus lourdes. Il peut servir à transporter des objets lourds comme des petits meubles ou des valises.

Le guide : Choisir un monte-escalier sans encombrer son intérieur.

Certains modèles peuvent se replier selon pour gagner de la place. Des sécurités adaptées accompagnent ce type d’appareil pour garantir votre protection durant le déplacement, dont le relèvement vertical des volets ou encore le système de traction à crémaillère. Dans le cadre de son installation, il va falloir évaluer la présence d’un espace suffisant pour les manœuvres d’entrée et de sortie du fauteuil roulant.

Solution alternative : le diable monte-escalier ?

Le diable est également l’une des variantes du monte-escalier dédié aux PMR. C’est le seul modèle qui permet à une tierce personne d’aider et d’accompagner une personne à mobilité réduite utilisant un fauteuil roulant dans ses déplacements. Il s’adapte à la montée des marches de 20 à 25 cm.

Il existe trois types de diables, dont le modèle avec siège intégré, le diable pour fauteuil roulant et le diable avec siège roulant détachable. Grâce à sa petite dimension, ce dernier permet de gravir les marches d’escalier même si elles sont étroites.

À lire aussi : Quelles sont les étapes de mise en place d'un monte-escalier ?

Les autres guides :

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis