L’aménagement du domicile : faire les bons choix

L’aménagement du domicile : faire les bons choix

Les seniors expriment à 85% le souhait de vieillir à domicile, en associant les notions de bien vieillir et d’adaptation du logement. Or seulement 6 % des logements sont adaptés : cela donne la mesure de l’effort qui reste à engager par les acteurs, qu’ils soient professionnels du bâtiment ou professionnels de santé. Entre configuration du logement, normes techniques, capacité financière du bénéficiaire, degré d’autonomie...les professionnels doivent conjuguer adaptabilité, acceptabilité et respect des normes.

Pour les aider, le groupe Indépendance Royale, leader national des solutions pour la mobilité et l’autonomie des personnes âgées, s’est appuyé sur l’expertise technique du groupe Alogia, spécialiste des solutions de prévention santé dans l'Habitat pour les seniors et leurs aidants ; afin de concevoir un guide technique pour adapter le logement en mettant au centre les besoins des usagers et singulièrement en pensant à l’ergonomie de leur salle de bain.

Bien évidemment on ne peut aller à l’encontre des contraintes du bâtiment existant et altérer sa structure porteuse. Ainsi, il n’est pas toujours possible d’implanter une douche à l’italienne souvent demandée par les particuliers âgés. Cependant des solutions peuvent être trouvées avec des équipements prévoyant un léger ressaut ou une rampe d’accès. Ainsi, le guide passe en revue tous les éléments critiques qui peuvent se poser dans la rénovation d’une salle de bains ; de la pose d’un WC réhaussé à l’installation d’un meuble vasque adapté ou au choix de parois de douche facilitant l’accessibilité du senior selon sa mobilité. Les questions de sécurité y sont également abordées en détail qu’il s’agisse du positionnement du siège de douche, des barres d’appui et bien sûr des revêtements anti-glissance.

Globalement le guide détaille ce que l’on doit savoir avant d’intervenir dans une pièce d’eau y compris en matière d’installation électrique et d’espace nécessaire pour se déplacer facilement dans cette pièce à haut risque de chute. Une conception ergonomique qui ne rime pas forcément avec de gros aménagements dispendieux. Le tout étant que chaque élément soit pensé pour l’utilisateur et que l’aménagement réponde à ses véritables besoins sans stigmatisation.