Aller au contenu principal
"Mon Logement, Ma Vie" Episode 14

"Mon Logement, Ma Vie" Episode 14

Dans "Mon Logement, Ma Vie", les seniors ont la parole ! Dans cet épisode, rencontre avec Hubert âgé de 85 ans. Son épouse étant placée dans un EHPAD, il vit seul à La Chapelle-Saint-Luc dans l’Aube.


Journaliste : Bonjour Hubert et merci de nous accorder un peu de temps pour répondre à mes questions. Comment ça se passe pour vous cette période ?

Hubert : Oh pour moi, ça se passe bien parce que j’habite une maison. J’ai un jardin. Je m’occupe dans le jardin, pas mal de temps d’ailleurs. J’ai repeint mes grilles. Je m’occupe. 

Journaliste : D’accord. Alors justement pour en savoir plus sur vos occupations, par exemple, une journée type confinement, du matin jusqu’au midi jusqu’au soir. Ça se passe comment ?

Hubert : Je ne me lève pas très tôt : 8h. Ensuite, je fais ma toilette. Je déjeune. Je lis le journal. Bah tout ça prend pas mal de temps déjà.

Journaliste : C’est vrai !

Hubert : Bon après, je fais mon petit tour dans le jardin. Je bricole à droite, à gauche. La matinée se passe comme ça. Mon épouse est en EHPAD donc je suis tout seul à la maison. Je prépare mon repas et puis voilà. Puis après l’après-midi, je fais une petite sieste et puis le jardinage une heure dans l’après-midi. Comme en ce moment il fait beau, alors ça va !

Journaliste : Vous en profitez ?

Hubert : Bah voilà !

Journaliste : Un peu de télévision, un peu de lecture ?

Hubert : Ah beaucoup de lecture oui. Télé de temps en temps, mais enfin bon ce n’est pas mon passe-temps favori disons. 

Journaliste : Vous parlez de lecture, qu’est-ce que vous lisez ?

Hubert : Je lis un peu de tout de toute façon, mais enfin bon un peu de tout. Ça m’arrive de lire des polars, ça m’arrive de lire des romans.
 
Journaliste : Comment est-ce que vous vous débrouillez pour la cuisine, pour faire les courses ?

Hubert : Je fais mes courses une fois par semaine. Déjà je fais des soupes toutes les semaines. Et c’est pareil la cuisine, ça dépend de ce que je fais cuire. J’ai une amie qui me ramène pas mal de gibiers. Donc je mange pas mal de gibiers, des trucs comme ça que je fais soit au four, à la cocotte. Je me débrouille. 

Journaliste : Vous me disiez donc que vous alliez faire vos courses. Donc du coup vous êtes masqué ?

Hubert : Oui.

Journaliste : Qu’est-ce qui vous a manqué finalement et qui continue de vous manquer ?

Hubert : Disons que le confinement ne me dérange pas du tout. Je lisais avant, je lis maintenant. Disons que ça ne m’a pas changé tellement la vie. Ça n’a rien changé. Je ne suis pas du genre à trainer en ville. D’ailleurs, je n'aime pas faire du lèche-vitrine. Donc, ça ne m’a pas tracassé du tout. 

Journaliste : Comment est-ce que vous faites pour communiquer avec vos proches ?

Hubert : Par téléphone parce que je n’ai pas Internet. Je ne suis pas moderne moi, je n’ai pas d’ordinateur.

Journaliste : Vous échangez par téléphone ou vous vous appelez régulièrement ?

Hubert : Ah oui parce que comme mon épouse est en Ehpad où habite ma belle-fille, donc on communique régulièrement. On s’appelle plusieurs fois par semaine. 

Journaliste : Dans quelles pièces vous êtes le plus souvent dans votre chez vous ?

Hubert : Séjour et salon parce que j’écoute aussi beaucoup de musiques. Je suis encore au vinyle. 

Journaliste : Vous écoutez quoi ? Vous parlez de grande musique, vous écoutez quoi ? des opéras ?

Hubert : Oui, opéras, tout que ça soit Wagner, Beatles, toutes les grandes œuvres !

Journaliste : Finalement Hubert, j’ai vraiment l’impression que vous viviez plutôt bien cette période sans difficulté particulière ?

Hubert : Ah non, pas du tout. Pour moi, ça ne m’a pas traumatisé.

Journaliste : Vous me disiez que vous profitiez de votre jardin, vous y faites quoi depuis le confinement et maintenant ?

Hubert : J’ai repiqué des potirons hier, mes tomates je les mets en petits godets. Quand elles seront à hauteur normale, je les repiquerai en pleine terre. 

Journaliste : Il n’y a pas de mildiou cette année ?

Hubert : Oh non, de toute façon je soigne déjà au départ avec du purin d’ortie et en même temps ça les nourrit et ça les soigne. 

Journaliste : Vous récoltez combien de kilos de tomates là dans l’année, vous savez ou pas ?

Hubert : J’en fait une trentaine de pieds mais mes voisins en mangent plus que moi. 

Journaliste : D’accord, vous les livrez quoi !

Hubert : Ah oui, bien sûr je ne peux pas tout manger. 

Journaliste : Et bien est-ce que savez ce que vous ferez une fois que vous aurez décidé de vraiment mettre fin à votre confinement ?

Hubert : Déjà, aller m’occuper de ma propriété qui est à 56 km de La Chapelle. J’ai de la clôture à faire, j’ai des tas de trucs. De toute façon, je suis occupé. Ne vous inquiétez pas !

Journaliste : Comme tous les retraités, vous avez un planning booké ?

Hubert : On n’a pas le temps de tout faire.

Journaliste : Oui, il faut prendre rendez-vous quand on veut vous voir, quoi ?

Hubert :  Ah oui, quand les gens m’appellent, on me dit "ah bah dis donc tu n'es pas souvent dans ta baraque" !

Journaliste : Bon et bah écoutez, c’est parfait. Je vous remercie d’avoir gentiment répondu à nos questions. Peut-être une petite dernière question quand même pour la route. Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter de beau pour la suite ?

Hubert : Bah, de continuer à être en bonne santé et puis que ça continue comme ça.

Journaliste : Et c’est tout le mal que l’on vous souhaite Hubert. 

Retrouvez le podcast "Mon Logement, Ma Vie" par Indépendance Royale sur toutes les plateformes de podcasts :

Spotify : https://open.spotify.com/show/5B53Kt9KVbRocxyB87UJlH

Deezer : https://www.deezer.com/fr/show/1157212

Podcast Addict : https://podcast.ausha.co/mon-logement-ma-vie/

Apple podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/mon-logement-ma-vie/id1510535949

Tune in : https://tunein.com/podcasts/Health--Wellness-Podcasts/Mon-logement-ma-vie-p1320021/

Témoignages recueillis par Jean-Baptiste Vennin

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis