Aller au contenu principal
quelles sont les aides pour financer les travaux ?

Aménagement de maison d’une personne âgée, quelles sont les aides pour financer les travaux ?

Avec l’âge, beaucoup de seniors ont des difficultés à accomplir des gestes de la vie quotidienne comme s’asseoir, se lever, se toiletter, manger, etc. Certains d’entre eux sont même en situation de dépendance et ont une incapacité ou des difficultés à faire les tâches quotidiennes. Ce sont les raisons qui poussent parfois les proches à les inscrire dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou Ehpad.

Cependant d’après les projections de l’Insee, 8 Français sur 10 souhaitent vivre le plus longtemps possible dans leur maison. Pour favoriser le maintien à domicile, des solutions existent pour le rendre plus adapté et plus sécurisant.

Aménagement de maison pour personne âgée, quels sont les travaux possibles ?

Tout d’abord, l’aménagement de domicile des personnes âgées consiste à assurer leur sécurité et à rendre le logement plus accessible et sécurisé. Pour cela, vous pouvez équiper votre logement de matériel de maintien à domicile pour conserver votre autonomie le plus longtemps possible. La maison doit être adapté selon le cas.

D’un côté, il y a les modifications entraînant des travaux et d’un autre côté les aménagements qui peuvent se faire rapidement sans recourir à des travaux conséquents.

Les modifications entraînant des travaux

Pour le maintien à domicile, il faut parfois engager des aménagements entraînant des travaux. Pour ceux qui ont un problème de mobilité ou un handicap, par exemple, l’installation d’un monte escalier peut s’avérer être intéressante. Grâce à cet équipement, vous pouvez emprunter les escaliers en toute sécurité et sans effort et vous n’avez plus à demander l’aide d’une tierce personne. Le remplacement d’une baignoire par une douche plain-pied est aussi recommandé pour limiter les risques de chutes et garder l’esprit tranquille. Il est aussi possible de modifier la cabine de douche par une douche à receveur extra-plat. Faire poser un sol antidérapant est aussi préconisé.

Remplacer sa baignoire par une douche sécurisée grâce à l’aide Action Logement.

Mis à part cela, vous pouvez rapprocher la chambre des pièces d’eau et motoriser certains équipements tels que la porte du garage, les volets roulants, etc.

Les aménagements ne demandant pas de travaux

Pour optimiser la sécurité de nos aînés, certains aménagements sont aussi préconisés comme l’installation de barres d’appui à certains endroits. Il est aussi conseillé de libérer l’espace pour ne pas gêner la circulation. S’il y a des tapis, il vaut mieux les enlever ou bien les fixer au sol avec de l’adhésif double face. Si vous n’avez pas un lit médicalisé ou un équipement d’aide au lever et au coucher, il est nécessaire de rehausser l’actuel pour prévenir les chutes dans la chambre.

Aller plus loin : Douche pour sénior, la sécurité avant tout !

Quelles sont les différentes aides pour faciliter le maintien à domicile ?

L’aménagement d’une maison de personne âgée peut constituer un investissement plus ou moins important selon les travaux envisagés. Puisque les seniors ont plus de mal à épargner pour leur retraite, le manque de budget à allouer aux travaux peut être un vrai frein. Pour que chaque personne âgée puisse entreprendre des travaux d’aménagement dans leur maison, il existe aujourd’hui plusieurs types d’aides financières.

Les aides de l’Anah

Pour rendre le domicile plus adapté à la vie de la personne âgée, certains travaux sont vivement recommandés. Pour pouvoir les financer, l’Agence Nationale de l’Habitat ou l’Anah propose des subventions pour tous travaux visant à l’amélioration du maintien à domicile et de l’autonomie des seniors. Que vous soyez des propriétaires occupants ou des bailleurs de logement de plus de 15 ans, vous pouvez recourir à ce type d’aide. Les travaux doivent viser à faciliter le quotidien des aînés, tels que l’installation d’une douche plain-pied, d’un monte-escalier ou encore de barres de maintien. Pour en bénéficier, il y a des conditions de ressources à respecter. Celles-ci sont mises à jour chaque année.

Le guide des aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat).

Les aides des collectivités territoriales

Les seniors âgés de plus de 60 ans peuvent aussi recourir aux aides accordées par les collectivités territoriales. Vous pouvez vous renseigner auprès de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement ou l’ADIL ou tout simplement auprès du Conseil Départemental ou Régional.

Les aides des caisses de retraite

Pour améliorer le logement des personnes âgées, les caisses nationales d’assurance vieillesse accordent aussi une aide au nom du Plan d’Actions Personnalisé ou PAP. Pour être éligible à cette subvention, le senior doit avoir au moins 55 ans et bénéficier d’une retraite du régime à titre principal. La demande doit ainsi s’adresser à la caisse régionale à laquelle il est inscrit. Avec cette aide, vous pouvez obtenir un montant allant jusqu’à 3 000€. En fait, il existe trois dispositifs :

  • Le kit prévention est une aide forfaitaire octroyée aux plus de 55 ans, sous conditions de revenus. Le montant attribué dépend de la nature des aménagements à entreprendre. Ce sera à un ergothérapeute de déterminer les travaux à réaliser en priorité.
  • L’opération « Bien chez moi » est destinée aux ex-salariés du privé. Pour faire votre demande, vous devez vous adresser à Agirc-Arrco. Pour en bénéficier, il faut que vous ayez 75 ans ou plus et il n’y a pas de conditions de ressources. Cette opération vous permet de financer la visite à domicile de l’ergothérapeute. Ainsi, vous n’avez qu’à payer 15€.
  • L’aide habitat prend en charge jusqu’à 65% des travaux d’accessibilité. Son plafond est estimé à 3 000€. A noter que plus les ressources sont élevées, plus le plafond diminue. A titre d’exemple, si les ressources brutes mensuelles sont inférieures à 902€ pour une personne seule et à 1 563€ pour un couple, le plafond est de 3 500€. Par contre, si une personne seule gagne moins de 1 150€ et moins de 1 835€ pour un couple, l’aide sera plafonnée à 3 000€. Pour des ressources inférieures à 1 435€ pour une personne seule et 2 153€ pour un couple, le plafond serait de 2 500€. 

Les aides d’Action Logement

Action Logement finance jusqu’à 5 000€ de travaux d’adaptation de la salle de bain. Cette aide est destinée aux retraités du secteur privé et répond à des conditions de ressources.

Les aides fiscales

L’aménagement de maison pour les personnes âgées peut aussi donner droit à des aides fiscales. Cela prend deux formes : le crédit d’impôt et le TVA à 5,5%.

C’est quoi un crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est un avantage fiscal dont on bénéficie pour les travaux d’aménagement de la maison pour une personne âgée. Il est destiné à des travaux d’accessibilité et d’adaptation du logement, comme l’installation d’équipements tels que les montes-escaliers. Il est de l’ordre de 25% selon l’éligibilité du demandeur et est plafonné de 5 000€ pour une personne seule contre 10 000€ pour un couple. Cette aide sera octroyée sous certaines conditions :

  • Les travaux à entreprendre doivent faciliter l’accès pour une personne âgée ou handicapée.
  • Le logement doit être votre résidence principale.
  • Si vous envisagez d’entreprendre plusieurs travaux, ils doivent être réalisés par la même entreprise.

C’est quoi un TVA à 5,5% ?

Le TVA à 5,5% s’applique aux travaux favorisant l’autonomie des seniors tels que l’installation d’un monte-escalier. Il est aussi applicable à certains équipements conçus pour les personnes handicapées dont une plateforme élévatrice et certains systèmes de douches et de bain conçus spécialement pour les personnes handicapées.

Aller plus loin : Pourquoi installer une douche à l’italienne dans votre salle de bain ?

Demande d’aides pour l’aménagement de maison de personne âgée, quels documents fournir pour constituer le dossier ?

Comme toute autre demande de financement, le dossier doit comporter une partie technique et une partie administrative.

La partie technique du dossier

Pour pouvoir bénéficier d’une aide dans votre projet d’aménagement de maison pour senior et de travaux d’adaptation, il convient de fournir un document justifiant l’adéquation du projet aux besoins réels de votre aîné. Il faut également fournir les plans et croquis pour mieux comprendre le projet ainsi que les devis estimatifs des travaux d’une ou plusieurs entreprises.

La partie administrative du dossier

Côté administratif, les dossiers à fournir pour votre demande d’aide visant à l’amélioration de l’habitat sont :

  • La preuve de la propriété du logement.
  • Les imprimés de demande d’aide renseignés.
  • Un justificatif de perte d’autonomie pour les plus de 60 ans.
  • L’avis d’imposition sur le revenu et un justificatif de handicap (éligibilité à la prestation de compensation du handicap, éligibilité à l’allocation adulte handicapé et attribution d’une carte d’invalidité sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes).

À lire aussi : Comment choisir une douche adaptée à votre besoin ?

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis