Les ambitions d’Énéal, nouvelle foncière à vocation médico-sociale

Les ambitions d’Énéal, nouvelle foncière à vocation médico-sociale

En 2019, les partenaires sociaux et l’État ont conclu un Plan d’Investissement Volontaire (PIV). C’est dans ce contexte qu’a vu le jour Énéal, la foncière immobilière d’Action Logement dédiée à l’habitat des personnes âgées. Énéal compte 80 collaborateurs répartis à Bordeaux, son siège social, et à Paris.

 

Entretien avec Mario Bastone, Directeur Général d’Énéal

 

Indépendance Royale : Quelle est la mission d’Énéal ?

Mario Bastone : Énéal est une foncière médico-sociale adossée au groupe Action Logement et créée en juin 2020. L’agrément national qu’elle a obtenu lui permet d’acquérir et de rénover des établissements médico-sociaux à but non lucratif pour assurer le portage des travaux de restructuration ou de reconstruction du bâti. Son champ d’actions est de permettre aux personnes âgées à revenus modestes d’accéder à un logement de qualité. Notre objectif est de répondre à nos engagements en faveur de l’utilité sociale prônée par Action Logement.

IR : Quels sont vos domaines d’intervention ?

M.B : Nous intervenons à la demande des structures à but non lucratif dépendant des CCAS, des associations ou encore des offices qui n’ont pas la possibilité financière de remettre à niveau leur patrimoine. Après études, nous proposons l’acquisition des murs et la réalisation de travaux lourds. Ce prix d’acquisition et de volume de travaux fait l’objet d’une proposition de redevance au gestionnaire de la structure. En tout cas, il s’agit de trouver le bon équilibre financier pour lancer des rénovations de qualité tout en continuant à offrir un prix de journée plafonné aux personnes âgées à faibles revenus. Je précise que nous n’intervenons que sur les murs. Soit la gérance se poursuit avec le même gestionnaire soit nous proposons un nouveau gestionnaire.

IR : Quelle est votre feuille de route en termes d’acquisitions et de rénovation ?

M.B : Nous disposons de fonds propres importants. Cela correspond à 350 M€ que nous allons injecter sur trois ans dans le but de procéder à 150 achats d’établissements. Cette enveloppe est destinée à effectuer des acquisitions partout en France y compris dans les départements ultra-marins, et bien sûr dans les territoires ruraux. C’est une ambition forte que nous souhaitons réussir avec les collectivités, les Agences Régionales de Santé et les gestionnaires afin de remettre à niveau des établissements qui en ont grandement besoin. Il nous faut répondre à une urgence sociale en accompagnant au mieux les conditions d’accueil des seniors dans le cadre du vieillissement inéluctable de la population. C’est pourquoi en parallèle, nous développons un volet de construction de nouveaux établissements médico-sociaux en répondant à des appels à projets. Nous agissons en groupement avec un gestionnaire pour construire du neuf. L’objectif d’Énéal est de réaliser entre 300 et 400 lits chaque année. Là aussi nous apportons notre ingénierie et notre savoir-faire puisqu’Énéal s’appuie sur l’expertise de Logévie, sa société initiale spécialisée dans le secteur médico-social qui a, à son actif, la réalisation de 5 000 logements répartis en Nouvelle-Aquitaine.