0 800 79 410
atelier memoire pour les seniors : un outil de prevention efficace contre les troubles memoriels et cognitifs

Perte de mémoire chez les personnes âgées : définition et causes

Selon une enquête réalisée par l'institut Odoxa, près d'un senior sur cinq (soit l'équivalent de 3 millions de personnes) affirme avoir fréquemment des pertes de mémoire. Ces troubles cognitifs sont généralement liés au vieillissement naturel du cerveau. Souvent anodins et transitoires, ils peuvent être invalidants lorsqu'un traumatisme ou une pathologie neurodégénérative (maladie d'Alzheimer, démence à corps de Lewy, etc.) sont en cause. Explications.

Sommaire Afficher

Avant tout : qu'est-ce que la mémoire ?

La mémoire est une activité biologique et psychique qui permet d'enregistrer, de stocker et de restituer des informations en lien avec diverses expériences ou événements. Elle se compose de deux systèmes impliquant des réseaux de neurones distincts, bien qu'interconnectés :

  • la mémoire à court terme, aussi appelée mémoire de travail, retient un nombre limité d'informations (entre 5 et 9 éléments différents simultanément) pendant un temps très court (jusqu'à 90 secondes). Constamment sollicitée, elle permet de se souvenir d'un numéro de téléphone le temps de le noter, de poursuivre une conversation sans en perdre le fil ou encore de respecter les panneaux de signalisation routière ;
  • la mémoire à long terme stocke les données de façon durable et parfois même pendant toute une vie. D'une capacité considérable, elle se compose de différents sous-systèmes :
  • la mémoire épisodique qui se réfère aux moments personnellement vécus, situés dans leur contexte spatio-temporel (naissance d'un enfant, mariage) ;
  • la mémoire perceptive qui est liée à la vue, l'ouïe, l'odorat le goût et le toucher. Elle permet d'identifier immédiatement des perceptions sensorielles déjà rencontrées comme des images (visages, lieux) ou des bruits (sons, voix, notes de musique) ;
  • la mémoire sémantique qui repose sur un enregistrement de connaissances culturelles ou générales (tables de multiplication, nom des capitales des pays du monde, dates historiques) ;
  • la mémoire procédurale qui contient les savoir-faire, les habiletés motrices, et les automatismes inconscients (marcher, faire du vélo, tenir une fourchette).

Mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire pour aider un proche qui oublie

L'acte de mémoriser suit un cheminement en trois étapes. L'encodage est le premier processus à intervenir lors de la mémorisation de stimuli. Il permet d'analyser, de sélectionner et de coder des informations sensorielles afin de les transformer en trace mnésique dans le cerveau. Une fois les données encodées, le stockage permet de les regrouper et de les consolider plus durablement. Enfin, le rappel consiste à récupérer les connaissances stockées, à les restituer sous forme de souvenirs ou encore à les réutiliser en tant que nouveaux savoirs.

Remarque : une altération à chacune de ces étapes (difficulté de récupération, trace insuffisamment consolidée, mauvais encodage) peut provoquer des troubles de la mémoire chez une personne âgée.

Perte de mémoire chez les seniors : de quoi s'agit-il ?

La perte de mémoire se définit par une difficulté (ou une incapacité) à mémoriser des évènements récents (troubles de la mémoire à court terme), à récupérer des souvenirs autobiographiques et sémantiques (troubles de la mémoire à long terme), ou les deux à la fois. Avec l'âge, les déficits mnésiques se produisent de manière plus fréquente et plus marquée. Cela fait partie du processus normal du vieillissement du cerveau. Cette évolution naturelle s'accompagne d'une baisse des neurones et d'un déclin cognitif progressif de la mémoire à court terme et des fonctions exécutives.

Les causes de la perte de mémoire chez les seniors

L'apparition d'un trouble de la mémoire chez un sujet âgé peut avoir différentes causes. En voici quelques-unes.

Les troubles de la mémoire dus à une pathologie (maladie d'Alzheimer, démence connexe)

Certaines maladies cérébrales telles que l'encéphalite, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson ou encore la maladie d’Alzheimer peuvent s’accompagner de troubles mnésiques permanents.

Les problèmes de mémoire liés aux effets secondaires de certains médicaments

La prise de médicaments, notamment les anxiolytiques, les somnifères, les myorelaxants, les antidépresseurs ou même les antihistaminiques contre les allergies, peut altérer temporairement la capacité à mémoriser.

Les origines psychologiques des pertes de mémoire

Un état émotionnel négatif (stress, anxiété, dépression) peut nuire au processus de mémorisation et, dans les cas les plus graves, agir sur la santé physique de la personne âgée.

Troubles de la mémoire liés à l'âge : quand faut-il s'inquiéter ?

Les troubles de la mémoire chez les personnes âgées sont très variés. Certains sont espacés dans le temps et ne s'accompagnent pas d'autres symptômes, tandis que d'autres sont répétitifs et nécessitent un avis spécialisé.

Les pertes de mémoire occasionnelles

La plupart des troubles de la mémoire n'entraînent pas de consultation. Et pour cause, l'oubli proprement dit est nécessaire à l'équilibre du cerveau, puisqu'il évite la saturation des circuits neuronaux. Dans les faits, les trous de mémoire occasionnels (rendez-vous oublié, clés perdues) sont liés à un déficit de l'attention, soit au moment même d'enregistrer une information, soit plus tard, lorsqu’il s’agit de la récupérer. Ces troubles cognitifs étant bénins, la personne âgée reste tout à fait autonome au quotidien.

Les pertes de mémoire récurrentes

Les troubles de la mémoire persistants sont beaucoup plus qu'une simple faiblesse liée au grand âge. S'ils surviennent dans le cadre d’une maladie ou d’une démence débutante, ils affectent inévitablement la vie quotidienne du sujet vieillissant. L'entourage (famille, amis, voisins) est souvent le premier à s'inquiéter en constatant des changements de comportements.

Remarque : les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ne se rendent pas compte des troubles cognitifs dont elles souffrent. Plusieurs symptômes, associés ou répétés, peuvent alerter. En pratique, il faut s'inquiéter lorsque le sujet âgé :

  • présente des difficultés à retrouver son chemin dans un quartier familier ;
  • répète toujours les mêmes questions ;
  • ne reconnaît pas les visages de ses proches (conjoint, enfants, autres membres de la famille) aussi bien sur une photographie qu’en face à face ;
  • a du mal à trouver ses mots et compense cette difficulté en utilisant des mots-valises (truc, machin) ;
  • perd des choses et est incapable de revenir sur ses pas pour les retrouver ;
  • éprouve beaucoup de difficultés à accomplir des tâches en plusieurs étapes (payer ses factures, suivre une recette, etc.).

Pertes de mémoire chez les seniors : diagnostic et traitement

Le généraliste est le premier intervenant en cas de troubles mnésiques liés à l'âge. Au cours de l'entrevue médicale, le médecin questionne la personne âgée sur ses symptômes, leur évolution, leur fréquence et leur retentissement sur sa vie quotidienne. Il réalise ensuite un bilan mémoire en l'interrogeant sur son passé lointain, ses connaissances générales et sur le passé proche.

En fonction des informations recueillies, le médecin traitant peut orienter la personne vers un spécialiste libéral (neurologue, gériatre, psychologue, psychiatre, orthophoniste) ou vers une consultation mémoire menée par des médecins habilités. Cette étape est essentielle puisqu'elle permet de rechercher la cause des pertes de mémoire et de poser un diagnostic sûr.

S'ensuit un bilan médical complémentaire comprenant plusieurs examens (IRM cérébral, prise de sang, EEG, ECG, etc.) ainsi que divers tests neuropsychologiques, dont l'outil de dépistage MMSE (Mini Mental State Examination) qui permet d'évaluer les fonctions cognitives et les capacités mnésiques d'une personne.

Il faut savoir qu'il n'existe, à l'heure actuelle, aucun médicament capable d'améliorer la mémoire. Cela étant dit, les symptômes des troubles mnésiques sont susceptibles d'être atténués quand la cause est traitable. Ainsi, une prise en charge adaptée (suivi psychologique, changement de traitement, rééducation) peut aider le senior et sa famille à mieux vivre au quotidien.

Remarque : divers outils thérapeutiques ont pour vocation de limiter le déclin cognitif lié à l'âge. Les ateliers mémoire en font partie. Ils proposent un entraînement à la mémorisation et des activités de stimulation cognitive. Particulièrement bien pensés, les exercices s'adaptent aux aptitudes intellectuelles des seniors : ni trop simples pour permettre une réelle stimulation, ni trop difficiles pour éviter la mise en échec et le découragement.

Quelques recommandations pour prévenir la perte de mémoire

Les pertes de mémoire liées au vieillissement normal du cerveau peuvent être évitées ou retardées grâce à une bonne hygiène de vie. Cela passe notamment par une réduction des sources de stress, une alimentation saine et un sommeil de qualité. La consommation d'alcool et de tabac doit également être limitée. Enfin, il est recommandé de faire un examen de prévention en santé, anciennement appelé bilan de santé, tous les cinq ans à partir de 40 ans, notamment pour surveiller la vue et contrôler l'audition.

Découvrir également
Détente et Amitié propose des ateliers santé nutrition seniorsDétente et Amitié propose des ateliers santé nutrition seniors

Le club Détente et Amitié est une association créée en 1981, elle perme...

Lire la suite
La dépression chez les personnes âgéesLa dépression chez les personnes âgées

La dépression est une maladie mentale générée par un sentiment de trist...

Lire la suite
Malnutrition des personnes âgées : comment la prévenir ?Malnutrition des personnes âgées : comment la prévenir ?

Conséquence directe du vieillissement, la malnutrition touche aujourd’hu...

Lire la suite
Changement d'humeur des personnes âgées : quelles sont ses origines et comment y remédier ?Changement d'humeur des personnes âgées : quelles sont ses origines et comment y remédier ?

Avec l'avancée en âge, certaines personnes âgées sont susceptibles de d...

Lire la suite
Conseils pour lutter contre la fatigue chez les personnes âgéesConseils pour lutter contre la fatigue chez les personnes âgées

La fatigue - ou asthénie - se distingue par un manque de vitalité autant ...

Lire la suite
Le manque d'hygiène corporelle chez les seniorsLe manque d'hygiène corporelle chez les seniors

Le vieillissement a souvent un effet néfaste sur l'organisme de la personn...

Lire la suite
Quels sont les principaux troubles de la vue chez les seniors ?Quels sont les principaux troubles de la vue chez les seniors ?

Les troubles de la vision et les maladies de l’œil sont courants chez le...

Lire la suite
La perte d'équilibre des personnes âgées : causes et traitementsLa perte d'équilibre des personnes âgées : causes et traitements

La perte d'équilibre chez les personnes âgées engendre une perte d'auton...

Lire la suite
Perte d'audition : quelles solutions pour les seniors ?Perte d'audition : quelles solutions pour les seniors ?

Au fil des ans, ce n'est pas seulement la vision qui se dégrade, mais éga...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis