Le manque d

Le manque d’hygiène corporelle chez les seniors

Sommaire Afficher

Le vieillissement a souvent un effet néfaste sur l'organisme de la personne âgée. En effet, avec l'arrivée de nouvelles douleurs liées à l’âge s’ajoute le déclin de bonnes habitudes d'hygiène personnelle pour les aînés. Bien souvent, certains seniors ne veulent plus ou ne sont plus en mesure de se laver correctement et d'effectuer d'autres gestes d'hygiène simples.

Une bonne hygiène est essentielle car cela participe à minimiser les risques d’infections par les bactéries ou micro-organismes, en particulier grâce à la limitation de la contamination entre individus.

Quels sont les signes principaux d'un manque d'hygiène chez la personne âgée ?

Il existe de nombreuses manifestations extérieures permettant d'indiquer qu'une personne âgée connait un manque d'hygiène corporelle important. Ces signes extérieurs peuvent aller du visage non rasé pour les hommes, aux vêtements non lavés depuis plusieurs jours, en passant par l'émanation d'odeurs corporelles désagréables. Ces changements importants peuvent alerter sur le fait que le senior n’est plus en mesure de se laver, de faire une lessive ou de se raser.

En effet, certaines personnes âgées ne se sentent plus en sécurité pour accomplir les gestes basiques de la vie quotidienne, et évitent alors d'utiliser leur baignoire ou leur douche pour se laver (par crainte d'une chute qui s'avérerait dramatique).

D'autres connaissent une dépression plus ou moins importante (souvent causée par la solitude et le manque d'activité sociale), maladie bien connue pour entrainer un repli sur soi, et qui contribue indirectement à une certaine négligence de l'hygiène corporelle et des règles sanitaires de base.

État des lieux de la situation actuelle en matière d'hygiène corporelle des seniors

Le manque d'hygiène corporelle chez les personnes âgées et notamment chez les hommes s'explique principalement par des raisons sociales. En effet, les personnes âgées reçoivent souvent moins de visites que les jeunes adultes, et cet état de fait a souvent un impact indirect sur l'hygiène corporelle du senior.

D'après une enquête réalisée par l'IFOP pour le compte de Diogène France, société de nettoyage spécialisée dans les logements de victimes du syndrome de Diogène, les hommes seniors de 65 ans et plus apparaissent comme étant ceux dont l'hygiène corporelle laisse le plus à désirer.

La toilette corporelle

Selon cette enquête de l'IFOP, l'absence de toilette quotidienne reste un phénomène masculin, affectant avant tout les seniors dont les pratiques en matière d'hygiène ont été inculquées dans les années 50.

En effet, plus de la moitié (57%) des hommes de 65 ans et plus se lavent intégralement tous les jours. Toujours d'après cette étude, en 2020, trois Français sur quatre (76%) procèdent à une toilette complète tous les jours.

A ce niveau-là, les femmes se montrent bien plus exigeantes que les hommes : 81% des Françaises déclarent se laver intégralement tous les jours, contre seulement 71% des hommes.

Au début des années 50, une femme sur deux seulement se lavait quotidiennement. À cette époque, seuls 51% des Françaises avaient alors accès à l'eau chaude, 10% avaient accès à une salle de bain (contre 98% aujourd'hui) et seulement 3% avaient accès à une douche ou à une baignoire (contre 99,5% aujourd'hui).

Toujours selon cette enquête de l'IFOP, la douche quotidienne rencontre moins de succès chez les hommes de 65 ans et plus. En effet, ces derniers ne sont que 36% à prendre une douche tous les jours (contre 46% des femmes du même âge).

Le lavage des mains

Le lavage des mains régulier est une règle sanitaire de base, ce geste permettant d'éviter la propagation des épidémies et des maladies. Ce geste hygiénique est d'ailleurs régulièrement le sujet de prédilection de nombreuses campagnes de prévention réalisées par les autorités publiques.

L'étude menée par l'IFOP démontre que les hommes se lavent beaucoup moins les mains que les femmes. En effet, moins d'un tiers d'entre eux se lavent les mains après avoir pris les transports en commun (31%, contre 42% des femmes).

Par ailleurs, seuls deux hommes sur trois (68%) déclarent se laver les mains systématiquement après être allés aux toilettes (contre 75% des femmes). Plus étonnant encore, seuls 25% des Français se lavent les mains après s’être mouché.

Le changement de sous-vêtements chez les seniors

Changer de sous-vêtements régulièrement apparaît comme un geste d'hygiène évident. Pourtant, on note une forte disparité sur ce point entre les hommes et les femmes.

En effet, 94% des femmes changent de culotte tous les jours, c'est loin d'être le cas chez les hommes puisque 73% d'entre eux changent de slip ou de caleçon tous les jours.

À ce niveau également, les plus mauvais élèves sont dans les rangs des seniors. A peine 50% des hommes âgés de plus de 65 ans changent de caleçon ou de slip tous les jours.

Cela s'explique principalement par la présence d'une fracture générationnelle en matière d'hygiène.

En effet, cette catégorie de la population a longtemps été éduquée selon des comportements d'hygiène particuliers, qui impliquaient notamment un rythme de douche, de toilette ou de changement vestimentaire bien moins fréquent qu'aujourd'hui.

Ainsi, malgré des progrès remarquables en matière sanitaire, un certain nombre de seniors continuent à avoir des pratiques hygiéniques proches de celles qu'ils ont connues dans leur enfance.

Les seniors, notamment les plus de 65 ans, sont moins rigoureux quant à la fréquence de changement de sous-vêtements, cela est lié à une fracture générationnelle en la matière. Cette catégorie de personne a longtemps été éduquée selon un rythme de changement vestimentaire, de douche ou de toilette moins soutenu qu'aujourd'hui, des pratiques que certains continuent de mettre en œuvre actuellement.

Le manque d'hygiène corporelle : un problème sanitaire majeur chez certaines personnes âgées

L'hygiène corporelle est un élément très important pour la santé des seniors.

En effet, une hygiène corporelle irréprochable contribue a apporter un bien-être physique et moral essentiel à la bonne santé de la personne âgée. Elle permet notamment de conserver une maîtrise de la coordination des mouvements et une meilleure estime de soi.

Parmi la population française, les seniors représentent la population dont l'hygiène corporelle laisse le plus à désirer. Cela s'explique principalement par le fait que beaucoup de personnes âgées reçoivent peu de visites à domicile et ont peu d'activité sociale, certains seniors se laissent alors aller et négligent leur apparence physique et leur hygiène générale. Cela s'explique également par le fait qu'une certaine tranche de cette population a souvent reçu une éducation particulière en matière d'hygiène corporelle, une éducation qui n'incitait pas forcément à changer de vêtements de manière régulière et à prendre une douche quotidiennement.

Enfin, ces défaillances en matière d'hygiène corporelle peuvent parfois être le résultat d'un état dépressif ou d'une situation de perte d'autonomie.

Le maintien d'une bonne hygiène corporelle passe par la réalisation régulière d'une toilette corporelle, d'une douche ou d'un bain. Elle passe également par un changement de vêtements et de sous-vêtements, et un lavage de mains fréquent.

En plus d'apporter un bien-être moral et physique au senior, le respect de ces gestes sanitaires lui permet de limiter le risque d'être victime d'une infection, ou d'une maladie. En effet, la mauvaise hygiène corporelle est connue pour être un facteur augmentant le risque de développer une infection microbienne ou d'être victime d'une épidémie (la grippe par exemple).