Monalisa, pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

Monalisa, pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

Sommaire

    Le mouvement MONALISA, pour « mobilisation nationale contre l’isolement des âgés », est centré sur la lutte contre la solitude des seniors via l’action d’équipes citoyennes. Des centaines d'actions citoyennes en faveur du lien social maillent le territoire pour faire reculer l’isolement avec le soutien de coopérations territoriales réunissant collectivités et associations. Zoom sur cette initiative née en 2012 de l’idée du gouvernement.

    Publié le 08/12/2017 sur le site www.carenews.com : http://bit.ly/2y8CLJd

    La nécessité de lutter contre la solitude des personnes âgées

    En 2012, Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, appelle à la réflexion sur l’isolement des seniors en France, un véritable problème de société. Il ressort de cette démarche une feuille de route, rédigée par une trentaine d’associations, préconisant une mobilisation en faveur des personnes âgées reposant à la fois sur un engagement des pouvoirs publics et sur la solidarité des citoyens. En janvier 2014, le mouvement MONALISA est officiellement lancé : 40 organisations (associations, institutions, collectivités…) s’engagent, par la signature d’une charte, à agir au niveau des territoires en mettant au point des pratiques novatrices ou en formant et en coordonnant des bénévoles, par exemple.

    MONALISA, une dynamique citoyenne et territoriale

    La dynamique MONALISA repose sur l’action de proximité d’équipes de bénévoles issues de grands réseaux nationaux (Croix-Rouge française, Petits frères des Pauvres…), d’associations locales ou simplement composées d’habitants d’un quartier. Actuellement au nombre de 216, ces équipes citoyennes agissent sur le terrain pour créer du lien social avec les personnes âgées isolées par l’organisation de visites à domicile ou de sorties et d’ateliers intergénérationnels, notamment. Le tout avec le soutien de 62 coopérations territoriales et des 379 organisations actuellement signataires de la charte MONALISA. Utile pour repérer les fragilités et anticiper la perte d’autonomie, la démarche MONALISA est inscrite dans la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015.