0 800 79 410
quel est le prix d'un matelas contre le mal de dos ?

Mal de dos : comment soulager un lumbago ?

80% de la population subit un lumbago dans sa vie. Il provoque une douleur aiguë qui peut être handicapante, voire paralysante pour les activités du quotidien. Il n'y a pas d'âge pour en être touché. Mais ce tour de reins est plus fréquent à partir de 50 ans. Qu'est-ce que c'est concrètement ? Qu'existe-t-il comme traitement contre la douleur ? Et comment soulager rapidement le bas du dos ?

Sommaire Afficher

Le lumbago, qu'est-ce que c'est ?

Le mal de dos survient souvent sans prévenir, en quelques secondes. Mais quand faut-il réellement s'inquiéter pour sa santé et aller consulter un médecin ?

D'où vient la douleur du lumbago ?

Le lumbago, plus communément appelé tour de reins, est une des formes de lombalgies. Cette maladie se traduit par une crise de douleur particulièrement aiguë qui se situe en bas du dos, au niveau des vertèbres. L'élancement est brutal et se ressent comme une sensation de blocage sur le côté du corps et à l'avant, c'est-à-dire au niveau des disques.

La cause et l'origine ne sont pas directement connues, mais on sait que ce mal de dos peut résulter d'un faux mouvement lié à une activité physique : une charge trop lourde, une mauvaise flexion des membres, le manque d'échauffement lors du sport...

Les symptômes du lumbago

Il n'y a pas d'âge pour être touché, même s'il est vrai que le risque peut être accru du fait de certains facteurs : une grande taille ou du surpoids, mais aussi l'âge. A partir de 50 ans, il y a en effet plus de chance d'être touché. Les personnes souffrant de différentes maladies, particulièrement de lombarthrose (arthrose lombaire) ou de dégénérescence articulaire, comme l'arthrose, sont également surexposées à ce type de lombalgie douloureuse.

Contrairement à la sensation intense de mal de dos, le lumbago ne se traduit pas par une déchirure musculaire, mais par l'inflammation de la zone, due au durcissement et à la contracture des muscles, à l'origine de la douleur. La consultation chez un médecin n'est donc pas indispensable, sauf en cas de douleur trop aiguë, ou si elle ne passe pas au bout de quelques jours.

Attention à la lombalgie chronique

La durée de guérison du lumbago dépend des personnes, de leur santé et leur physique. Elle peut varier de quelques jours à plusieurs semaines. Mais si la douleur persiste plus de trois mois, on parle alors d'une forme de lombalgie chronique : cela représente en moyenne 8 à 10% de l'évolution d'un lumbago.

Dans ce cas, il est indispensable de faire poser un diagnostic par un médecin, de manière à obtenir un traitement approprié pour ce mal de dos. N'attendez jamais trop longtemps pour consulter : votre santé est essentielle.

Comment soulager la crise musculaire ?

Généralement, le lumbago se guérit tout seul en l'espace de quelques jours, mais les douleurs peuvent durer plusieurs semaines. Comment soulager une lombalgie ?

Les remèdes et les traitements contre le lumbago

Il existe plusieurs solutions pour se soigner, soulager et limiter le blocage.

  • la prise de médicaments : antalgiques, anti-inflammatoires ou myorelaxants pour détendre les lombaires et amoindrir la douleur. Ils peuvent être prescrits par le médecin ou disponibles en libre service. Il est important de toujours respecter les conditions d'utilisation ;
  • les remèdes à base de certaines plantes sont connus pour leurs propriétés bénéfiques anti maladies du dos : gingembre et romarin en particulier ;
  • la chaleur sur les lombaires permet de soulager la douleur, par exemple avec une bouillotte ;
  • des huiles essentielles anti-inflammatoires peuvent être appliquées pour réduire la douleur : gaulthérie, millepertuis et menthe des champs ;
  • une ceinture lombaire aide à maintenir une position idéale, donc à prévenir et soulager les douleurs, particulièrement si elles sont chroniques ;
  • des exercices et de la marche peuvent aider à débloquer la zone et prévenir le lumbago ;
  • un professionnel de santé spécialiste des lombalgies peut être contacté pour établir un diagnostic médical (un chiropracteur ou un kinésithérapeute), cibler l'endroit spécifiquement et le soulager ;
  • une injection de corticoïdes par un médecin peut être une solution : ces hormones calment les douleurs lombaires, dans le cadre d'une prise en charge médicale après un diagnostic précis ;
  • le mouvement brusque doit être évité ; il est généralement la cause du lumbago, et l'activité douce et le repos doivent être alternés de manière fréquente.

Comment éviter le mal au dos sur le long terme

Pour éviter les maux du bas du dos, prenez l'habitude de pratiquer des exercices de rééducation plusieurs fois par semaine. Le dos peut être musclé par des étirements, de manière à protéger les lombaires pour prévenir toute douleur, et éviter ainsi de prendre des antalgiques ou d'autres médicaments. Ces mouvements permettent également la relaxation, donc un corps détendu naturellement. C'est un bon point pour la santé.

Consultez un kinésithérapeute qui peut cibler la contracture et détendre les zones musculaires. Un ensemble d'étirement musculaire pourra alors être prescrit sur une durée définie, de manière à limiter le risque de rechute.

Quels exercices pratiquer spécifiquement contre le lumbago ?

Différents mouvements existent pour limiter les maux de dos et les prévenir.

Les massages pour soulager les douleurs

Les massages sont réputés pour détendre l'intégralité du corps. Des professionnels peuvent s'en occuper, ou les zones spécifiques peuvent être ciblées par vous-même. C'est une façon de soulager la douleur du lumbago ou tout autre mal de dos :

  • la zone lombaire doit être massée, si possible souvent, avec les deux mains en faisant de légers mouvements du bas vers le haut. Faites des pressions du bout des doigts au niveau de la colonne vertébrale ;
  • le haut des fesses peut être massé en faisant des petits ronds, ainsi que des petites frictions à la base de la colonne vertébrale vers l'extérieur ;
  • les pieds peuvent être massés, du talon aux orteils, et par des frictions du côté des bords intérieurs : la réflexologie plantaire apaise les douleurs de dos. Répétez ce mouvement plusieurs fois ;

Les étirements pour renforcer le bas du dos

De nombreux exercices sont disponibles en vidéo sur Internet. Les quelques étirements suivants, à réaliser souvent pour les intégrer dans les activités du quotidien, permettront de travailler des mouvements spécifiques pour éviter une crise musculaire, particulièrement si elle est chronique, ou toute autre maladie du dos.

  • allongé sur le dos sur un tapis de fitness, faites un levé de hanche lentement ;
  • allongé sur le ventre sur un tapis de fitness, maintenez les bras sur les fesses, remontez la tête et les pieds en même temps ;
  • maintenez-vous au mobilier et repoussez vos jambes lentement de manière à atteindre un angle droit entre votre dos et vos hanches ;
  • appuyez-vous sur un meuble et descendez lentement comme pour vous asseoir, de manière à atteindre un angle droit entre votre dos et vos hanches ;
  • debout, levez les bras et essayez de vous grandir.

Comment s'allonger quand on a un lumbago ?

La douleur pouvant irradier une large zone, il peut être compliqué de trouver le sommeil. Quelle position adopter pour dormir et limiter la douleur ?

La position idéale pour dormir

Il est toujours préférable de s'allonger sur le dos pour calmer la sensation d'une lombalgie. Un appui au niveau des jambes, par exemple un oreiller placé sous vos genoux, permettra d'adopter une position naturelle pour la colonne vertébrale. Cette position soulagera, ou tout au moins limitera les risques de renforcer les maux de dos.

Il est possible de dormir dans d'autres positions, sur le côté ou en position fœtale, mais toujours en prenant soin de respecter l'alignement naturel de votre colonne vertébrale. La position sur le ventre doit néanmoins être évitée : c'est une très mauvaise posture pour le dos.

Ne restez pas allongé trop longtemps

Malgré la fatigue du corps, il est nécessaire de bouger pour se rétablir. Rester en repos allongé toute la journée n'est pas une bonne méthode : le raidissement des muscles, qui risque de retarder le rétablissement voire aggraver la douleur, est provoqué par une stature droite trop longue. Au contraire, marcher est un bon exercice. Les courtes pauses, de préférence assis, doivent être privilégiées en cas de fatigue.

Découvrir également
Les soins d'hydrothérapie et leurs bienfaitsLes soins d'hydrothérapie et leurs bienfaits

L'hydrothérapie est une thérapie par l'eau. C'est une technique de naturo...

Lire la suite
Matelas pour le mal de dos : comment bien le choisir ?Matelas pour le mal de dos : comment bien le choisir ?

Le dos est à l'origine des douleurs d'un Français sur deux, quel que soit...

Lire la suite
Comment soigner une lombalgie ?Comment soigner une lombalgie ?

Les douleurs lombaires concernent plus d'une personne sur deux. Elles sont ...

Lire la suite
Comment soigner une sciatique ?Comment soigner une sciatique ?

Ressentir une douleur vive le long de la jambe ou dans le bas du dos pendan...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis