Quelles sont les alternatives à la maison de retraite pour les personnes âgées ?

Quelles sont les alternatives à la maison de retraite pour les personnes âgées ?

Sommaire Afficher

Au fur et à mesure que les années passent, la dépendance d'une personne âgée vis-à-vis d'un proche ou d'une autre personne augmente. Bien souvent, la maison de retraite figure parmi les premières solutions envisagées pour le placement du senior en perte d'autonomie.

Toutefois, nombreuses sont les familles qui se demandent comment éviter un placement en établissement spécialisé à leurs parents ou grands-parents. Parallèlement, un nombre de plus en plus important de retraités font part de leur volonté d'éviter tout séjour en maison de retraite. Enfin, la maison de retraite comporte d'autres inconvénients.

Les maisons de retraite, une solution coûteuse

Le placement en maison de retraite ou en EHPAD (Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) est une solution coûteuse. Le coût mensuel moyen relatif à la résidence d'une personne âgée dans une telle structure équivaut à 2.200 euros après avoir déduit les aides sociales.

Pour la personne âgée, il s'agit bien souvent d'une somme impossible à assumer rien qu'avec ses revenus de retraite. Pour la famille, ce montant s'avère également bien souvent prohibitif.

L'isolement des personnes âgées en maison de retraite

Le placement en maison de retraite a en outre un coût psychologique.

En effet, d'une part, beaucoup de personnes âgées développent des symptômes d'anxiété et de dépression lorsqu'elles vivent dans une résidence spécialisée de manière définitive. D'autre part, loin de leur domicile et de leur famille, elles expérimentent souvent une sensation d'isolement social.

Quelles sont les alternatives au placement en maison de retraite ?

La bonne nouvelle est qu'il existe de nombreuses structures et idées alternatives au placement d'une personne âgée en maison de retraite ou en EHPAD. Certaines solutions évoquées par la suite sont plus conventionnelles et connues. Cependant, d'autres alternatives à la maison de retraite sont plus novatrices.

Hébergement dans une famille d'accueil

L'accueil familial de jour ou de nuit constitue une des alternatives les plus connues à l'hébergement en maison de retraite lorsque le maintien à domicile n'est pas possible. La famille d'accueil est une solution de plus en plus choisie par les personnes âgées et par leurs proches. En effet, ce type d'hébergement temporaire est régi par des normes et une structure juridique précise.

Par ailleurs, la famille est assurée que la personne bénéficie des soins et de l'expertise de personnels responsables. Dans la famille d'accueil, la personne âgée dort dans sa propre chambre et dispose de toutes les commodités nécessaires à son autonomie.

La famille peut recevoir à son domicile jusqu'à trois personnes âgées. Au sein de celle-ci, un responsable accueillant est désigné par le Conseil Départemental.

L'hébergement dans une famille d'accueil constitue une possibilité intéressante lorsqu'un proche ne peut pas garder son parent ou grand-parent chez lui ou lorsqu'on ne veut pas le placer en maison de retraite ou en EHPAD.

Accueillir la personne âgée chez soi

Les familles des seniors peuvent aussi décider de les garder sous le même toit. De cette manière, on évite le manque de contacts sociaux auquel est confrontée la personne âgée seule lorsqu'elle est placée dans une maison de retraite.

Un des avantages de cette solution est son bénéfice psychologique pour le senior. En effet, rester près de sa famille apporter de nombreux bienfaits sur le plan mental.

Le proche peut, par exemple, construire un studio ou une nouvelle pièce dans son domicile. Cet espace est alors spécialement destiné à la personne âgée en perte d'autonomie et en situation de dépendance.

L'aménagement du domicile de la personne âgée est également une alternative intéressante pour éviter une structure de placement.

Hébergements collectifs, colocation solidaire et habitat participatif

Très présents dans les régions rurales, les hébergements collectifs tels que les MARPA (Maisons d'Accueil Rurales pour Personnes Âgées) figurent parmi les alternatives à la maison de retraite et à l'EHPAD.

L'hébergement collectif inclut un ensemble d'établissements non médicalisés convenant aux seniors dont la santé ne requiert pas une attention particulière. Ces seniors gardent en outre une certaine autonomie.

Une autre solution pour éviter l'EHPAD ou la maison de retraite à nos seniors est la colocation solidaire. Celle-ci regroupe trois types d'hébergements :

  • La colocation solidaire entre personnes âgées : semblable à la colocation entre étudiants, la colocation entre seniors est organisée au sein d'un grand appartement ou d'une maison de campagne. Chaque personne y dispose d'une chambre privée. Les frais d'hébergement sont partagés. Un cadre juridique régit en outre cette solution. Les colocataires seniors bénéficient par ailleurs de l'accès à différentes aides sociales telles que l'APL (Aide Personnalisée au Logement), l'Allocation de Logement Social (ALS) ou encore l'ASPA ou Allocation de Solidarité aux Personnes Agées.
  • Pour éviter l'EHPAD, la colocation intergénérationnelle est une autre solution. Régie par un cadre juridique précis, il s'agit d'une solution de colocation entre une personne âgée et un étudiant. D'une part, l'étudiant profite d'un logement calme pour son étude et d'autre part, la personne âgée bénéficie de l'assistance de ce dernier. Pour le paiement de sa partie de loyer, l'étudiant bénéficie de l'aide de l'APL.
  • L'habitat participatif : l'habitat participatif fait partie des solutions les plus novatrices pour éviter la maison de retraite. Il existe plusieurs projets d'habitat participatif en France. D'un point de vue général, ceux-ci permettent de participer à la réalisation d'un projet collectif d'habitation. Cette solution comporte des avantages en termes de santé mentale. En effet, en habitat participatif, le senior peut continuer à s'épanouir via son implication dans la réalisation du cadre de vie.

Les résidences seniors autonomes

Egalement dénommées résidences autonomie, les résidences seniors autonomes sont une autre solution alternative aux maisons de retraite. Installée en ville ou dans un petit village, une résidence autonome convient parfaitement aux seniors disposant encore d'une bonne autonomie. Solution prisée pour ses avantages sociaux, il s'agit généralement de logements collectifs situés aux alentours des commerces, des services de transport et d'autres fournisseurs de services.

Ces résidences comportent plusieurs espaces collectifs ainsi que des logements privatifs et individuels. Elles sont destinées aux personnes âgées qui ne souhaitent plus rester chez elles ou qui ne le peuvent plus pour certaines raisons telles qu'une diminution de revenus, un sentiment d'isolement ou une difficulté d'accès aux commerces.

Ces structures peuvent accueillir des couples ou des personnes seules. Elles comportent de nombreux avantages pour les résidents. Parmi ceux-ci, citons la possibilité de continuer à vivre de manière autonome, de partager un environnement sécurisé, d'accéder à des services collectifs et de payer un loyer modéré.

Cette alternative inclut plusieurs espaces privés et collectifs tels que des studios et des appartements deux pièces avec des espaces communs partagés. Ces résidences sont généralement composées d'une cinquantaine de résidents.

La téléassistance

La téléassistance constitue également un autre type d'alternative permettant de garantir le maintien à domicile de la personne âgée. Ce service permet aux seniors d'être en contact constant avec un téléopérateur en cas de chute, de malaise ou d'un autre type de risque ou problème.

Disponible de jour comme de nuit, tous les jours de la semaine, le téléopérateur peut décider de contacter un proche ou d'enclencher une intervention d'assistance en cas de problème.

Pour prendre contact avec le téléopérateur, la personne doit appuyer sur un dispositif électronique adapté à cet effet. Il peut s'agir d'un médaillon, d'une montre ou d'un bracelet.

Le domicile doit être adapté et équipé d'un système de micro haut-parleur afin de pouvoir communiquer avec la centrale d'écoute, peu importe l'endroit du logement où le senior se trouve.

Cette alternative est intéressante car elle permet aux personnes âgées de continuer à vivre chez elle en toute sécurité et de conserver une certaine indépendance.

Selon le degré d'autonomie des personnes âgées, il existe quelques alternatives intéressantes au placement en maison de retraite. Certaines d'entre elles sont plus novatrices et sont davantage axées sur l'interaction sociale. D'un point de vue général, ces alternatives comportent des bienfaits psychologiques et sociaux pour les personnes âgées.