Choisir une maison de retraite : tout ce qu

Choisir une maison de retraite : tout ce qu’il faut savoir pour faire le bon choix

Sommaire Afficher

Le terme « maison de retraite » est une expression générique qui recouvre un grand nombre d'établissements dédiés aux seniors. Certains d'entre eux s'adressent exclusivement aux aînés valides ou semi-valides, tandis que d'autres sont habilités à recevoir des personnes âgées en perte d'autonomie, désorientées ou atteintes de la maladie d'Alzheimer. Tour d'horizon de tout ce qu'il faut savoir pour choisir la meilleure maison de retraite pour un proche vieillissant .

Quels sont les différents types d'hébergement pour personnes âgées ?

Il existe deux types de structures d'accueil pour personnes âgées : les maisons de retraite médicalisées et les maisons de retraite non médicalisées.

Les maisons de retraite non médicalisées

Ces résidences collectives sont dédiées aux personnes âgées autonomes ou semi-autonomes, qui souhaitent vivre de façon indépendante dans un logement pratique et confortable, tout en bénéficiant d'une vie sociale conviviale et d'un environnement sécurisé.

Les résidences autonomie

Anciennement appelées « logements foyers », les résidences autonomie sont majoritairement gérées par des Centres Communaux d'Action Sociale (CCAS) ou des organismes à but non lucratif.

Ces maisons de retraite sont généralement implantées au cœur des villes (Paris, Toulouse, Marseille, Lyon, etc.), à proximité des lieux publics, des commerces et des transports, afin de faciliter les sorties des aînés. Chaque résidence autonomie comprend un ensemble de logements individuels (allant du T1 au T3) associés à des services collectifs dont l’usage reste facultatif (ménage, gardiennage, animations).

Les maisons d’accueil rural pour personnes âgées

Créées par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) dans les années 1980, les MARPA (Maisons d’Accueil Rural pour Personnes Agées) sont des petites unités de vie qui ne reçoivent qu'une vingtaine de résidents. Situés dans les communes de moins de 2 000 habitants, ces établissements proposent des logements de type T1 bis pour les personnes âgées seules ou de type T2 pour les couples.

Les résidences seniors

Les résidences seniors sont administrées par des organismes privés, commerciaux ou associatifs. Les occupants de ces maisons de retraite bénéficient d'un logement indépendant (T1, T2, T3, T4 ou petite maison avec jardin privatif) ainsi que de nombreux services additionnels en supplément tels que l’aide à domicile (portage de repas, petits travaux de bricolage, aide aux démarches administratives simples).

Les maisons de retraite médicalisées

Ces structures accueillent les personnes âgées dépendantes qui sont dans l'impossibilité, pour des raisons de santé et de sécurité, de continuer à vivre chez elle.

Les EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)

Les EHPAD sont adaptés aux seniors en perte d'autonomie. Ces maisons de retraite font l'objet d'accords (conventions tripartites ou CPOM depuis 2017) passés entre le département et l'Assurance Maladie.

De fait, chaque EHPAD doit fournir à ses résidents un socle de prestations obligatoires. Cela inclut l’administration générale, l’accueil hôtelier, la restauration, le blanchissage ainsi que les animations au sein de l'établissement et à l'extérieur.

Les EHPAD Alzheimer

Comme leur nom l'indique, les EHPAD Alzheimer s'adressent aux personnes présentant les signes précoces de la maladie d'Alzheimer ou d'autres types de démence. Ces résidences médicalisées proposent des séances de stimulation motrice, cognitive et sensorielle (jeux de raisonnement, art-thérapie, gymnastique douce, atelier du goût) afin de resocialiser la personne âgée et de maintenir les acquis encore existants.

Les USLD

Jadis connues sous l'appellation d'« hospices », les USLD (Unités de Soins de Longue Durée) sont dédiées aux seniors en situation de handicap lourd (impossibilité de se lever, de se coucher et de se nourrir seul) et dont l'état de santé nécessite une surveillance médicale constante, des soins quotidiens et un suivi spécifique.

Sur quels critères choisir une maison de retraite ?

Choisir une maison de retraite pour un proche âgé n'est pas une tâche facile. Quelques critères sont à considérer pour trouver l'établissement adapté à ses besoins.

La localisation géographique

L'emplacement de la maison de retraite est essentiel pour assurer le bien-être de l'aîné. Pour qu'il puisse conserver ses habitudes (se rendre chez son coiffeur préféré, faire ses courses dans son supermarché habituel) et recevoir les visites de son entourage (conjoint, famille, amis), il convient de privilégier un établissement situé près de son ancien domicile.

Les ressources disponibles

Les prix des maisons de retraite sont très variables. C'est pourquoi il est nécessaire de prendre en compte les moyens financiers de la personne âgée (pension de retraite, épargne, autres revenus). Il est également recommandé de définir un budget mensuel afin de vérifier la capacité à assurer les dépenses durablement.

Les souhaits du proche âgé

Il n'est pas évident pour un senior de quitter son domicile pour se rendre dans une résidence autonomie ou une maison de retraite médicalisée de type EHPAD. Pour que cet emménagement ne soit pas synonyme d'isolement, il est essentiel de prendre en compte ses préférences quant au cadre de vie et à l'éventail des prestations.

Pour évaluer l'ensemble de ces critères, il est primordial de visiter différents établissements en ayant en tête une liste de points à examiner tels que la sécurité et l’hygiène des lieux, la formation du personnel ou encore la restauration.

Certaines maisons de retraite proposent une « période d'essai » sous forme d'un séjour temporaire afin de laisser le temps au senior de se décider.

Quel prix pour une maison de retraite ?

La facture d’un séjour en maison de retraite se décompose en trois tarifs distincts.

Le tarif dépendance en maison de retraite

Le tarif dépendance comprend l'ensemble des prestations d’aide, d’accompagnement et de surveillance indispensables à l’accomplissement des tâches du quotidien, mais également les fournitures nécessaires à la prise en charge de la perte d'autonomie (serviettes de toilette jetables, produits d'incontinence, etc.).

Le tarif hébergement en maison de retraite

Le tarif hébergement inclut les frais inhérents à l’accueil hôtelier, à la restauration, à l'entretien du bâtiment et plus généralement aux loisirs proposés. Il dépend de plusieurs critères tels que :

  • le type de chambre choisi (simple, double, communicante) ;
  • la durée du séjour : accueil de jour ou de nuit, hébergement temporaire (durant quelques jours, une semaine tous les deux mois, pendant trois mois d’affilée) ou à long terme.

Le tarif soins en maison de retraite

Le pensionnaire d'une résidence médicalisée (EHPAD, USLD ou EHPAD Alzheimer) doit s’acquitter du forfait afférent aux « soins techniques » (distribution de médicaments, pose de perfusions) et aux « soins de base » c’est-à-dire ceux relevant de l'hygiène, du confort et de l’entretien.

Maison de retraite : quelles sont les aides financières possibles ?

Il existe de nombreuses aides permettant aux seniors de financer leur séjour en maison de retraite. En voici quelques-unes :

  • L'APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) permet de couvrir les frais liés au tarif dépendance. Remarque : seules les personnes présentant une perte d'autonomie totale ou partielle peuvent y prétendre.
  • Les aides au logement, comme l’APL (Aide Personnalisée au Logement) et l’ALS (Allocation de Logement Social), servent à payer une partie des frais d’hébergement d'une maison de retraite.
  • L'ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) peut prendre en charge tout ou partie des frais liés à l'hébergement des résidents disposant de faibles ressources. Pour en bénéficier dès l'entrée, il est nécessaire que la maison de retraite soit habilitée à l'aide sociale.

Le saviez-vous ?

L'annuaire du site de référence pour-les-personnes-agees.gouv.fr dresse la liste des maisons de retraite présentes sur le territoire (EHPAD, résidences autonomie, etc.), en les classant par région, par département ou par commune (région Grand Est, département de l'Ain, ville de Paris, etc.). Il recense des informations pratiques (statut de l'établissement, caractéristiques principales, places disponibles, prix, prestations, etc.). Pensé pour simplifier les recherches des seniors, l'annuaire permet également de comparer les tarifs d'hébergement des maisons de retraite et de calculer le reste à charge, après déduction des aides publiques.