0 800 79 410
la prise en charge d'une personne âgee a l'hôpital

La prise en charge d’une personne âgée à l’hôpital

L’hospitalisation est souvent une période très délicate pour les seniors et leurs proches.

Au-delà du bouleversement que peut occasionner l'admission d'un aîné en centre hospitalier, effectuer différentes démarches en amont est primordial pour s’armer au mieux face cette épreuve.

Pendant la convalescence de la personne âgée et avant sa sortie d’hospitalisation, il conviendra également d'organiser correctement son retour à domicile. Celui-ci doit se dérouler dans les meilleures conditions possible, afin de prévenir tout risque de réadmission à l’hôpital.

Voici quelques conseils et informations utiles pour préparer au mieux l'hospitalisation prochaine d'un aîné.

Sommaire Afficher

Comment préparer au mieux l'hospitalisation d'un senior ?

La première étape pour préparer l'hospitalisation d'un aîné consiste à choisir l'établissement de santé dans lequel il souhaite être hospitalisé.

Sélectionner un établissement de santé

Si aucun hôpital n’a été préconisé par les professionnels de santé, il est nécessaire de choisir un établissement hospitalier. La liste de ces établissements est disponible sur l’annuaire du site de l’Assurance Maladie Ameli, tout comme la liste des documents à rassembler pour l'hospitalisation. Ces documents doivent être présentés lors de l’enregistrement du dossier du senior au bureau des admissions du centre hospitalier.

Suspendre le recours aux aides à domicile

Si le senior bénéficie en temps normal d’aides à domicile pour pallier sa perte d'autonomie, ces prestations doivent être suspendues pendant la durée de l’hospitalisation. Il conviendra donc de prévenir au plus vite ces professionnels de l’absence du senior, puis, le temps venu, de les recontacter pour les tenir informés de son retour et de la reprise du service.

Prévenir le Conseil départemental et l’équipe médico-sociale APA

Dans le cas où le senior est bénéficiaire de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), le Conseil départemental et l’équipe médico-sociale APA doivent être tenus informés de son hospitalisation future. Le Conseil départemental peut alors diminuer le montant de l’allocation mais ne suspend son versement que si la durée d’hospitalisation excède 30 jours. La suspension est levée dès lors que le senior n’est plus hospitalisé sans qu’il soit nécessaire de renouveler les démarches de demande d’allocation.

L'hospitalisation des seniors : Les différents modes de prise en charge des personnes âgées

Il existe trois grands modes de prise en charge hospitalière des patients âgés. Le choix du mode de prise en charge dépend principalement de la durée d'hospitalisation nécessaire.

L’hospitalisation de jour pour les séjours de moins de 24 heures

Egalement appelé hospitalisation en ambulatoire, ce mode de prise en charge concerne les hospitalisations qui durent moins de 24 heures. Il est particulièrement adapté au senior qui entre à l’hôpital, fait l’objet d’une opération chirurgicale mineure, puis ressort la même journée.

L’hospitalisation et les frais de transport éventuels des patients sont intégralement pris en charge par la sécurité sociale.

Les unités de court séjour de gériatrie aiguë

Ces unités de soins sont spécialement dédiées à l’hospitalisation des patients âgés. Il est possible pour l’aîné d’intégrer l’unité gériatrique sans passer au préalable par le service de soins d’urgence.

Les unités de court séjour de gériatrie permettent au patient d’effectuer un bilan de santé global et de s’appuyer sur un diagnostic réalisé par une équipe médicale pluridisciplinaire de gériatrie. Ces professionnels de santé sont notamment à même de prendre en charge les situations de polypathologie que rencontrent bien souvent les seniors.

L'hospitalisation en unité de court séjour dure 10 jours.

La prise en charge du prix à la journée est assurée à 80 % par la sécurité sociale. Le reste à payer peut être pris en charge par la complémentaire santé senior selon la formule souscrite.

Les Unités de Soins de Longue Durée (USLD)

Si l’état santé du senior s’aggrave, qu’il fait face à une situation de grande dépendance et/ou de perte d’autonomie, il est alors admis dans une USLD. Il y reçoit des soins permanents et une surveillance médicale continue. La prise en charge du patient se rapproche de celle dispensée dans les EHPADs (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

Les frais médicaux d'une hospitalisation en USLD sont couverts par la sécurité sociale. Les patients doivent, en revanche, s’acquitter mensuellement du prix de l’hébergement et de la prise en charge de la dépendance. Selon la situation, ce montant peut être partiellement couvert par les aides au logement, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie ou encore une assurance santé senior.

Préparer le retour à domicile d'un senior hospitalisé

Lorsqu’il sort d’une hospitalisation, le retour à domicile du senior encore très fragile peut se révéler délicat.

Le service social de l’hôpital peut être sollicité afin d'étudier les différentes options pouvant être mises en place après la sortie de l’établissement.

Pour aider la personne âgée à se rétablir de cette épreuve avant de rentrer chez lui, il est possible d’obtenir une prescription médicale pour une admission dans un établissement de santé qui dispense des Soins de Suite et de Réadaptation (SSR).

Le séjour en unité de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

Lorsqu’il sort d’une hospitalisation, notamment à la suite d’une maladie aiguë ou d’une intervention chirurgicale lourde, un séjour en SSR gériatrique permet au senior un retour en douceur à la vie de tous les jours avant de regagner son domicile. La durée du séjour est limitée à 60 jours.

Qu’ils soient privés ou publics, certains de ces établissements sont conventionnés et, dans ce cas, font l’objet d’une prise en charge à 80 % des frais médicaux par la sécurité sociale. Cette prise en charge couvre l’intégralité des frais médicaux dans le cas d’une maladie de longue durée ou ALD (Affectation Longue Durée).

Les prestations dites de confort restent à la charge du patient, ces frais peuvent être couverts par la mutuelle santé senior selon la formule choisie.

Pour anticiper le retour à la maison du senior, il est possible dans certains cas de faire appel à des aides à domicile

Le recours à des aides à domicile

Pour anticiper la sortie après une hospitalisation, il est possible, pour les personnes âgées qui ne bénéficient pas et ne sont pas éligibles à l’APA ou à la PCH (Prestation de Compensation du Handicap), de réaliser une demande d’aide au retour à domicile auprès du service social de l’hôpital. Ce service décide sous certaines conditions d’attribuer ou non l’aide au retour à domicile selon la situation.

La CARSAT (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail) se charge ensuite de mettre en place le service d’aide à domicile.

Il convient par ailleurs de se renseigner auprès de sa complémentaire santé afin de déterminer si le contrat santé souscrit inclut la prise en charge d’un service d’aide à domicile suite à une hospitalisation.

Pour que le retour à la maison se déroule dans les meilleures conditions, il est également possible de faire intervenir un SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) ou un SPASAD (Service Polyvalent d'Aide et de Soins à Domicile).

Le recours à un SSIAD ou à un SPASAD

Les SSIAD sont des services qui ont pour objectif principal d’assister le senior lors d’un retour à la maison suite à une hospitalisation. Le recours à ce service intervient sur prescription médicale et concerne les patients âgés de plus de 60 ans.

On peut aussi avoir recours à un SPASAD qui combine à la fois les soins infirmiers sous prescription médicale (similaires aux SSIAD) et un service d’aide à domicile.

L'hospitalisation d'un aîné : une épreuve qui doit être soigneusement préparée

L’hospitalisation d'un aîné peut être un bouleversement pour le patient, mais effectuer des démarches en amont lui permet aussi de se préparer plus sereinement à cette épreuve.

Enfin, pour prévenir au mieux le risque de complications, il est conseillé d'anticiper la sortie du senior. Un retour à la maison peut nécessiter d'avoir recours à différentes aides. Dans certains cas, organiser un séjour en SSR permet un meilleur rétablissement à la sortie de l'hôpital.

Découvrir également
Logement senior : quelles solutions d'hébergement pour les personnes âgées ?Logement senior : quelles solutions d'hébergement pour les personnes âgées ?

Pour les personnes âgées, la question du logement se pose dans le cas d'u...

Lire la suite
La colocation intergénérationnelle : une solution idéale pour le maintien du lien socialLa colocation intergénérationnelle : une solution idéale pour le maintien du lien social

Dès la naissance, notre vie est jalonnée d’événements marquants. L’...

Lire la suite
L’essor des habitats alternatifs au service des seniorsL’essor des habitats alternatifs au service des seniors

Avec le vieillissement de la population, la question du logement devient un...

Lire la suite
Les seniors et le home-sittingLes seniors et le home-sitting

Concept importé des Etats-Unis, le home-sitting est aujourd’hui une tend...

Lire la suite
Concours « HLM, partenaires des Agés »Concours « HLM, partenaires des Agés »

Le vieillissement de la population est une réalité incontournable à laqu...

Lire la suite
Village senior : un lieu sûr pour profiter de sa retraiteVillage senior : un lieu sûr pour profiter de sa retraite

Concept venu de l'étranger, le village senior est un regroupement de pavil...

Lire la suite
Résidences services seniors : une solution de logement pour préserver l'autonomie des seniorsRésidences services seniors : une solution de logement pour préserver l'autonomie des seniors

Favoriser le maintien à domicile des seniors est essentiel pour préserver...

Lire la suite
Foyer logement pour les seniorsFoyer logement pour les seniors

. Anciennement connus sous le nom de foyers logements, les résidences auto...

Lire la suite
L'habitat participatif chez les seniors : une alternative à la maison de retraiteL'habitat participatif chez les seniors : une alternative à la maison de retraite

L'habitat participatif, également appelé cohabitat ou habitat partagé, e...

Lire la suite
Le logement social pour les seniors : comment y accéder et quelle formule choisir ?Le logement social pour les seniors : comment y accéder et quelle formule choisir ?

Face au coût élevé que représente un loyer en résidence service pour s...

Lire la suite
Où passer sa retraite en France ?Où passer sa retraite en France ?

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, la retraite apparaît plus ...

Lire la suite
Qu’est-ce que l’accueil de jour pour les personnes âgées en perte d'autonomie ?Qu’est-ce que l’accueil de jour pour les personnes âgées en perte d'autonomie ?

Un accueil de jour consiste en un accompagnement personnalisé des personne...

Lire la suite
Informations dédiées à un projet de logement senior autonomeInformations dédiées à un projet de logement senior autonome

Vous êtes une personne âgée en bonne santé ? Vous aimeriez profiter d'u...

Lire la suite
L’habitat inclusif, l’autre solutionL’habitat inclusif, l’autre solution

« Des propositions de bon sens », tel est le résumé fait par les deux...

Lire la suite
Famille d'accueil pour seniors, une solution d'hébergement pour les personnes âgéesFamille d'accueil pour seniors, une solution d'hébergement pour les personnes âgées

Pour les personnes âgées n'ayant plus la possibilité de vivre en autonom...

Lire la suite
La colocation senior : une solution d’hébergement originale et avantageuseLa colocation senior : une solution d’hébergement originale et avantageuse

La colocation n’est pas uniquement réservée aux jeunes actifs et aux é...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis