Les avantages de la colocation intergénérationnelle

Les avantages de la colocation intergénérationnelle

Sommaire Afficher

La cohabitation intergénérationnelle entre étudiants et personnes âgées est une nouvelle tendance qui tend à se confirmer au fil des années. Cette rencontre entre inconnus de générations différentes est inattendue, mais semble bénéfique pour les deux parties. Découvrons les avantages que la colocation intergénérationnelle apporte à la personne âgée.

La cohabitation intergénérationnelle entre jeunes et personnes âgées

La colocation intergénérationnelle est par définition la colocation entre deux ou plusieurs personnes d'âges différents. Elle rassemble souvent des étudiants ou des jeunes travailleurs de moins de 30 ans et des personnes âgées à la retraite.

Cette cohabitation mise sur la collaboration et un échange de services : la personne la plus jeune participe aux tâches quotidiennes (repas, ménage) du domicile, en échange d'une chambre et d'un loyer modique.

Contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire

Le contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire peut être formel ou informel, mais il doit être fait dans un cadre légal et il est conseillé de mettre sur papier l'accord et les conditions d'hébergement (prix, échange de services) afin de prévenir tout litige. D'ailleurs, ce type de cohabitation a été officialisé dans l’article 117 de la loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 dite loi ELAN consacrée à l'évolution du logement, de l'aménagement et du numérique. Ainsi, une personne de 60 ans et plus, qu'elle soit propriétaire ou locataire de son logement, peut louer ou sous-louer une partie de son domicile à un jeune de moins de 30 ans maximum en échange d'une petite compensation financière, à laquelle peuvent s'ajouter ponctuellement de petits services (tâches ménagères, par exemple).

La cohabitation intergénérationnelle est donc un type de colocation assez nouveau. Elle répond à une nouvelle réalité et semble être une solution pour faire face à la crise du logement et aux loyers toujours grimpants. Elle représente une alternative idéale pour les étudiants qui souhaitent trouver un logement en ville tout en payant un loyer modéré qui se situe, en moyenne, entre 100 et 500 euros et qui peut être réduit par le biais de petits services (préparation des repas, jardinage, ménage, bricolage, etc.). Cette cohabitation représente une belle occasion pour les seniors qui cherchent à faciliter leur quotidien à plusieurs niveaux (physique, social, financier, etc.).

Afin de trouver un locataire respectueux et conscient des enjeux d'une telle cohabitation, certaines structures comme des associations sans but lucratif proposent de mettre en lien les propriétaires ou locataires d'un logement avec de jeunes étudiants triés sur le volet.

Le jeune colocataire peut aussi prétendre à des aides comme l'Aide Personnalisée au Logement (APL) ou l'Allocation de Logement Sociale (ALS) pour louer une chambre dans le cadre d'un contrat de colocation intergénérationnelle.

Une solution pour toutes les générations

Avant de s'engager, les parties prenantes doivent comprendre les tenants et aboutissants d'un contrat de colocation solidaire, soit le rôle social et l'approche solidaire. Ils doivent aussi connaître les raisons qui motivent cette forme de colocation et épouser les valeurs de respect et de coopération qui entourent l'entente.

En aucun cas, le jeune étudiant colocataire ne doit remplacer la présence d'un membre du personnel soignant. Il ne doit pas être en charge de la prise des médicaments ou de la toilette intime de la personne âgée. Ces tâches doivent être faites par des professionnels de la santé ou des membres de la famille. La colocation doit avoir des limites afin que chaque partie ne soit pas lésée.

Même si quelques inconvénients semblent exister (modes de vie différents, décalage culturel, etc.), la colocation intergénérationnelle solidaire est un enrichissement pour les deux parties et ses bienfaits sur la vie d'une personne âgée semblent nombreux.

Les avantages de la colocation intergénérationnelle pour la personne âgée

Le prix des loyers et la solitude sont les principales raisons qui amènent des personnes à vivre en colocation et à partager un appartement. Cependant, la colocation offre plus d'avantages que d'inconvénients, surtout pour les personnes âgées.

Lutter contre l'isolement social

La cohabitation intergénérationnelle a comme objectif de briser la solitude qu'une personne âgée peut vivre à la suite d’un éloignement familial, de la perte d'un proche ou d’une réduction de son réseau social. Cette nouvelle présence chez elle peut d'ailleurs lui donner un second souffle. En effet, les colocataires vont apprendre à se connaître et à discuter ensemble. De cette manière, la personne senior peut trouver dans cet échange une stimulation intellectuelle et physique.

En plus, les locataires peuvent, entre autres, partager des activités ludiques (jeux de société), culturelles (sorties aux musées) ou sportives (course, yoga) qui vont être bénéfiques pour la santé physique et mentale du senior.

Comme les jeunes locataires sont choisis scrupuleusement par les associations pour la réalisation d'un contrat de colocation intergénérationnelle, la personne âgée sait qu'elle va vivre dans un climat social épanoui et apaisant.

Favoriser le maintien à domicile

Le maintien à domicile des seniors fait partie des autres avantages de la colocation intergénérationnelle. En effet, beaucoup de seniors ne veulent pas quitter leur domicile, car ils ont des habitudes de vie. Pourtant, il est parfois difficile de les laisser seuls sans une présence quotidienne, surtout si une personne est en perte d'autonomie. En choisissant de vivre avec une autre personne, les colocataires voient les effets bénéfiques : le senior se sent en sécurité chez lui et le jeune ressent moins la nostalgie du domicile familial.

La colocation entre jeunes et personnes âgées contribue aussi à l'allégement des tâches quotidiennes. La préparation des repas et les tâches ménagères peut être faite à deux ou par le jeune, ce qui facilite la prise des repas des seniors en perte d'autonomie.

Par ailleurs, les familles des locataires apprécient ce type de cohabitation, car ils savent qu'il y a toujours une présence à domicile et s'il n'est pas possible de joindre la personne âgée, ils peuvent contacter son colocataire.

Proposer un logement plus accessible pour le jeune étudiant et le senior

Avec la hausse constante des loyers, les locataires doivent trouver des alternatives pour continuer à vivre en ville, car vivre à deux coûte toujours moins cher que vivre seul.

En acceptant la vie en colocation, la personne à la retraite prend alors conscience des avantages financiers de cette entente. Elle peut ensuite mieux gérer ses dépenses mensuelles et éventuellement recevoir un loyer régulier qui va l'aider à subvenir à ses besoins quotidiens sans stress.

En fonction du contrat, le jeune paye une somme modique qui permet de contribuer au loyer ou aux charges du logement (courses, eau, électricité, Internet, etc.). Et cet apport financier peut aider de nombreuses personnes à la retraite qui ont de faibles revenus à rester chez elles, sans devoir aller en maison de retraite ou en EHPAD.

En vivant chez une personne senior, le jeune bénéficie en plus d'un logement plus spacieux qu'une résidence universitaire et d'un environnement plus calme pour les révisions.

La colocation intergénérationnelle solidaire est très bénéfique pour les personnes âgées, car elle assure un maintien à domicile en plus d'offrir un logement accessible à des jeunes en quête de logement en ville.