Famille d

Famille d’accueil pour seniors, une solution d’hébergement pour les personnes âgées

Sommaire Afficher

Pour les personnes âgées n'ayant plus la possibilité de vivre en autonomie chez elles ou ne voulant pas le faire, l'accueil familial constitue une alternative à la vie en résidence spécialisée ou maison de retraite. Zoom sur cet hébergement pour personnes âgées.

L'accueil familial, une alternative à la maison de retraite

Instauré en 1989, l'accueil familial est une formule d'hébergement dans laquelle une personne âgée est accueillie par une famille d'accueil moyennant rémunération. C’est un mode d'hébergement intermédiaire entre le maintien à domicile et l'entrée en résidence spécialisée. Il offre à la personne accueillie un cadre de vie proche de la vie en famille, tout en proposant une forme de vie en collectivité.

Un accueillant familial peut recevoir jusqu'à trois personnes âgées chez lui, en situation de dépendance ou en pleine santé physique. Outre l'hébergement, il prend en charge les besoins de la personne accueillie comme les repas, les soins, la toilette etc.

Le fonctionnement de l'hébergement en famille d'accueil

La famille d'accueil peut être une personne seule ou un couple ayant reçu un agrément du Conseil départemental valable pour 5 ans.

La personne accueillie

La personne accueillie est une personne âgée de 65 ans et plus ou une personne présentant un handicap depuis plus de 20 ans.

Le senior doit encore avoir un certain niveau d'autonomie sans avoir besoin de soins médicaux spécifiques.

Les différents types d'accueil familial

Les personnes accueillies chez les familles d'accueil peuvent l'être de manière temporaire (après une hospitalisation, en cas d'absence des proches...) ou permanente.

L'accueil familial peut être à temps complet (jour et nuit ), à temps partiel (seulement la journée) ou séquentiel (uniquement les week-ends).

Les services rendus par la famille d'accueil

La famille d'accueil assure l'hébergement et la restauration de la personne accueillie, ainsi que l'entretien de ses effets personnels et des pièces du logement à sa disposition. Les accueillants familiaux s’engagent à garantir la santé, la sécurité et le bien-être de la personne accueillie.

Un domicile et des équipements adaptés à la personne accueillie

Pour la personne âgée accueillie, l'accueillant familial doit prévoir :

  • une chambre individuelle de 9 m2 minimum pour une personne seule ou 16m2 pour un couple ;
  • des équipements adaptés au niveau d'autonomie du senior que l'accueillant souhaite accueillir chez lui ;
  • une salle d'eau et des toilettes, partagées ou privées ;
  • un moyen de communication pour demander du secours au cas où.

Les seniors accueillis peuvent partager l'accès aux pièces communes.

La circulation dans le domicile doit être facile et sécurisée pour les personnes âgées en perte d'autonomie.

Le senior doit vivre avec la famille d'accueil

L'accueillant fait participer la personne accueillie à la vie quotidienne de la famille. Ainsi, il est obligatoire de partager les repas en famille.

Les accueillants familiaux aident aussi les personnes handicapées ou en situation de dépendance dans les actes quotidiens (lever, coucher, toilette…).

Les familles d'accueil doivent également permettre à la personne accueillie de sortir et d'avoir des activités.

Réglementation de l'accueil familial

L'accueil familial est un véritable métier réalisé par des professionnels : ils sont soumis à un agrément, délivré par le président du conseil départemental pour une durée de 5 ans.

Conditions d'agrément de la famille d'accueil

Cet agrément doit répondre à certaines conditions :

  • le logement doit être décent et adapté à l’âge ou au handicap des personnes accueillies ;
  • les familles d'accueil doivent garantir la santé, la sécurité et le bien-être physique et moral des personnes accueillies ;
  • la famille d'accueil s'engage à assurer la continuité de l'accueil et à suivre une formation ;
  • la famille d'accueil accepte un suivi médico-social des personnes accueillies par le conseil départemental.

Procédure d'agrément de la famille d'accueil pour seniors

Le conseil départemental s’assure du respect de ces conditions en suivant la procédure d'agrément des accueillants familiaux qui comprend :

  • au moins un entretien avec la famille d'accueil,
  • au moins une visite à son domicile,
  • la vérification de son casier judiciaire.

Le conseil départemental organise la formation et le contrôle des accueillants familiaux, ainsi que le suivi médico-social des personnes en accueil familial.

Démarches pour rechercher une famille d'accueil pour seniors

Pour trouver une famille d'accueil, on peut consulter la liste du conseil départemental qui répertorie tous les accueillants familiaux agréés dans le département. Il existe aussi des plateformes spécialisées comme famidac.fr, utiles pour trouver un accueillant familial.

Coût de l'accueil familial des personnes âgées, contrat et rémunération

L'accueillant familial et la personne accueillie ont une relation de travail : un contrat d'accueil privé, de gré à gré, doit donc être signé entre les deux parties avant ou le jour d'arrivée de la personne âgée accueillie.

Un contrat pour la prise en charge du senior

Les modalités d'accueil, les droits et obligations de chacun sont détaillés dans ce contrat : rémunération, hébergement, conditions suspensives du contrat etc... L'accueillant est un salarié, le senior accueilli doit, lui, s'affilier à l'Urssaf et déclarer les salaires versés.

Coût de l'accueil familial pour personnes âgées

Le coût de l'accueil dépend du nombre de jours d'accueil et des conditions financières fixées dans le contrat à savoir :

  • Rémunération pour services rendus (élément principal de la rémunération), complétée d’une indemnité de congés ;
  • Indemnité de sujétions particulières, prévue dans le cas où le handicap ou le niveau de dépendance de la personne accueillie nécessite une disponibilité accrue de l'accueillant ;
  • Occupation d'une partie du logement ("loyer") : il s’agit de l'« indemnité représentative de mise à disposition de la ou des pièces réservées à la personne accueillie » ;
  • les frais occasionnés par l'hébergement (nourriture, entretien du linge…) : il s’agit de « l’indemnité représentative des frais d’entretien ».

Ces éléments de rémunération sont librement négociés entre l'accueillant familial et la personne accueillie, dans le cadre fixé par la règlementation.

Rémunération de la famille d'accueil pour seniors

L'accueillant familial peut être :

  • rémunéré directement par le senior accueilli dans le cadre d'un contrat privé ;
  • être salarié d'un organisme ayant obtenu un agrément du conseil départemental.

Dans les deux cas, l'accueillant familial dispose de droits en matière de rémunération, de congés payés et de couverture sociale.

Aides pour l'accueil familial

Les personnes âgées en accueil familial peuvent bénéficier de l'Apa à domicile (Allocation personnalisée d'autonomie), des aides au logement ou encore de l'ASH (Aide sociale à l'hébergement).

L'accueil familial senior, l'hébergement qui garantit le bien-être de la personne accueillie

Rechercher la bonne solution pour une personne âgée, dont le maintien à domicile est impossible, n'est pas évident.

L'accueil familial présente l'avantage de donner au senior l'impression de vivre chez lui, tout en conservant des relations sociales, comme il les aurait en maison de retraite ou en établissement.

C'est une solution d'accueil flexible, abordable et adaptée aux besoins des personnes âgées, qui est amenée à se développer dans les années à venir.