Aller au contenu principal
conseils pour choisir un monte-escalier

Aménagement de votre intérieur, budget, avantages, mise en place, aide au financement… tous nos conseils pour choisir un monte-escalier

L’escalier peut devenir un véritable obstacle pour profiter pleinement de sa maison à partir d’un certain âge. Pour pallier ce frein, une solution : le monte-escalier. Le monte-escalier est une solution automatisée qui facilite la vie des personnes âgées ayant des problèmes de mobilité, en leur permettant d’accéder à l’étage sans effort. C’est un réel dispositif dont l’objectif est de favoriser l’autonomie et de limiter les risques de chute par exemple. Aujourd’hui, il existe de nombreux types de sièges monte-escalier, allant des plus classiques aux plus sophistiqués.

Monte-escalier droit ou tournant, aide à l’achat, estimation, installation… Indépendance Royale vous conseille au travers de ce guide.

Choisir un monte-escalier en fonction de la configuration de votre intérieur

Tous les modèles de fauteuils élévateurs ne conviennent pas à tous les intérieurs, d’autant plus qu’il existe différents modèles et différentes gammes de produits sur le marché. Si vous avez un escalier droit, c’est-à-dire un escalier qui ne comporte pas de palier ni de changement de direction, mieux vaut l’équiper d’un siège droit.

Si vous avez un escalier tournant ou en colimaçon, avec des virages ou des paliers, un monte-escalier droit ne conviendra pas. L’appareil doit suivre la configuration de l’escalier et épouser sa forme de la manière la plus précise possible. Cette conception sur-mesure nécessite l’intervention d’un technicien à votre domicile pour évaluer la faisabilité du projet et pour prendre les dimensions de votre escalier. Des normes de sécurité strictes sont à prendre en compte lors de l’installation du siège élévateur.

Monte-escalier d'intérieur : quel modèle pour quelle utilisation ?

Concernant les dimensions, un intérieur trop étroit peut gêner l’installation d’un siège standard. Quelques adaptations sont alors nécessaires pour bénéficier des avantages de cet appareil chez vous comme l’installation d’un rail ultra-fin, l’aménagement d’un parking haut et/ou bas, etc. La modification des dimensions de l’assise peut aussi être envisagée pour permettre à l’appareil de passer dans l’escalier étroit sans heurter la rampe ou les genoux de l’utilisateur. Ces adaptations nécessitent l’intervention d’un professionnel qui va évaluer les contraintes de la maison et le niveau de mobilité de l’usager.

S’il s’avère qu’aucune adaptation n’est possible dans l’habitation, à la place du fauteuil monte-escalier, vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres alternatives telles que le mini-ascenseur, la chaise élévatrice ou le diable monte-escalier. Ces solutions permettent de se déplacer d’un étage à l’autre tout en économisant de la place. Il y a également la solution d’une rampe à fixer le long du mur pour sécuriser la descente d’escalier. Mieux vaut privilégier le côté où l’utilisateur a le plus tendance à s’appuyer.

En plus de la configuration de l’escalier, il faut aussi tenir compte de l’environnement. Si une porte est gênée par le rail, il faudra opter pour un rail relevable ou escamotable. Si le siège monte-escalier est destiné à être utilisé à l’extérieur, le fauteuil doit résister aux conditions climatiques extrêmes.

Prix d’un monte-escalier : quel appareil choisir en fonction de votre budget ?

Le prix du fauteuil élévateur change en fonction de la configuration de l’intérieur, du type de l’appareil, des options intégrées et de l’importance des travaux nécessaires pour son installation. Plus votre intérieur a une configuration complexe, plus le coût sera élevé.

D’autres paramètres peuvent aussi influencer le prix du monte-escalier, comme la complexité et la hauteur de l’escalier, la réputation du fabricant et la qualité des finitions. Différentes gammes existent d’un fabricant à l’autre. Au-delà des modèles classiques, les entreprises développent des élévateurs design ou personnalisables. Pour le confort des utilisateurs, de plus en plus de modèles intègrent des fonctions automatisées comme le repose-pied pliable, le pivotement du siège, l’option de détection d’obstacles, la ceinture de sécurité, l’arrêt d’urgence, les accoudoirs… Tant de critères qui font varier le prix de l’appareil.

À lire aussi : Est-il possible d'acheter un monte-escalier pas cher ?

De manière générale, le prix d’un monte-escalier varie de 2 500€ à 12 000€. Certains modèles plus sophistiqués peuvent valoir jusqu’à 20 000€. Choisissez un modèle qui correspond à la fois à vos besoins, aux contraintes de votre maison et à votre budget.

Pour un budget limité, vous pouvez aussi vous tourner aujourd’hui vers le marché de l’occasion. Une chaise élévatrice de seconde main peut coûter jusqu’à 60% moins cher qu’un produit neuf. Retenez cependant qu’il y a toujours un risque que l’appareil ne convienne pas à votre intérieur ou que les options soient trop basiques ou ne correspondent pas à vos besoins.

Est-il risqué d'acheter un monte-escalier d'occasion ?

Dans tous les cas, que vous optiez pour un produit neuf ou d’occasion, il est conseillé de faire appel à un spécialiste pour assurer l’installation de l’appareil. Une pose incorrecte engendre des risques d’accident. La sécurité est primordiale pour l’utilisateur, elle doit être prise en compte dès l’installation du monte-escalier. En complément, si la pose n’est pas réalisée par un professionnel, vous ne pourrez pas bénéficier d’une aide au financement.

Le saviez-vous ? Un siège élévateur est constitué d’un moteur électrique, d’un fauteuil et d’un rail simple ou double. Pour éviter les pannes, certains modèles disposent d’une batterie autonome qui se recharge automatiquement en bas ou en haut de l’escalier (sur secteur). Cela permet notamment à l’appareil de fonctionner en cas de coupure d’électricité.

Aides et subventions : allégez le coût d’acquisition de votre monte-escalier 

Les personnes en perte d’autonomie doivent savoir que le coût d’acquisition d’une chaise élévatrice peut être allégé par l’existence de certaines aides financières. En France, on peut citer l’aide de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat). Cet établissement public octroie des aides pour permettre l’adaptation du logement au vieillissement ou au handicap et favoriser le maintien à domicile. Comme l’installation d’un monte-escalier fait partie des travaux éligibles à cette aide, vous pouvez soumettre votre demande si vous répondez aux critères requis. Cette aide peut financer 35% du montant des travaux si vous faites partie de la catégorie « revenus modestes » et 50% si vous appartenez à la catégorie « revenus très modestes ». Elle est plafonnée respectivement à 7 000€ et 10 000€ pour les deux cas.

Aller plus loin : Crédit d'impôt, subventions… quelles sont les aides financières pour acquérir un monte-escalier ?

D’autres formes d’aides existent pour réduire le coût d’acquisition d’un fauteuil escalier, dont les aides fiscales. En installant cet appareil dans votre logement, vous pouvez avoir droit à une TVA réduite à 5,5% ainsi qu’à un crédit d’impôt dont le montant atteint 25% de la facture de votre installation. Pour bénéficier de ces aides, il est impératif d’acheter et de faire poser votre fauteuil élévateur par la même entreprise. 

Installation monte-escalier : confier la mise en place à un spécialiste

Que vous optiez pour un escalier droit ou tournant, intérieur ou extérieur, le montage doit être confié à un professionnel. En effet, c’est un travail technique qui requiert des compétences accrues et la maîtrise des normes en vigueur. En général, si vous achetez votre monte-escalier auprès d’un fabricant ou d’un revendeur, celui-ci s’occupe lui-même de la pose de l’appareil.

En achetant une chaise élévatrice en kit dans des magasins spécialisés ou un produit d’occasion, vous avez le choix entre trouver un monteur indépendant ou vous charger vous-même de la pose. Pour bénéficier d’une installation conforme et correcte, il est conseillé de solliciter l’aide d’un spécialiste agréé. N’hésitez pas à demander un devis pour vous épargner les mauvaises surprises et anticiper le budget. Pensez également à demander à l’installateur un certificat ou une licence justifiant ses compétences.

Bon à savoir : combien de temps pour l’installation d’un monte-escalier dans votre intérieur ? Selon l’entreprise, le technicien peut installer votre siège en seulement une journée. Un mini ascenseur nécessite généralement 2 jours et ½ journée suffit si vous optez pour un monte-escalier droit. Une installation rapide, qui s’accompagne souvent d’une garantie, d’un contrat d’entretien et de dépannage pour assurer le bon fonctionnement du siège élévateur.

 Comment utiliser un monte-escalier d'intérieur ?

Sécurisation de vos escaliers : existent-ils d’autres solutions d’aménagement ?

Sur le marché des dispositifs d’élévation, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez évidemment vous tourner vers une entreprise spécialisée dans les équipements pour seniors afin de trouver le monte-escalier le plus adapté à vos besoins.

Si votre budget ne vous permet pas d’acheter un modèle neuf, et ce, malgré les dispositifs d’aide au financement, sachez qu’on peut trouver des équipements d’occasion. Toutefois, là encore, mieux vaut se tourner vers une entreprise spécialisée qui commercialise des appareils reconditionnés. En effet, passer par un particulier peut présenter certains risques : monte-escalier endommagé, version trop ancienne, méconnaissance de votre intérieur et de votre mobilité, etc. Alors que les experts en produit de mobilité vous proposeront tout un panel de services pour vous guider et installer votre équipement reconditionné.

Enfin, vous pouvez également opter pour d’autres dispositifs d’élévation :

  • Le monte-escalier classique : un fauteuil plus sommaire pourvu lui aussi d’un moteur.
  • La plateforme élévatrice : une plateforme adaptée aux fauteuils roulants.
  • Le mini-ascenseur à usage privatif : compact et simple d’installation, il s’utilise comme un ascenseur classique.
  • La chaise élévatrice : à l’inverse du monte-escalier électrique, les rails sont fixés au plafond pour assurer la progression de la chaise.

Pourquoi choisir la solution du monte-escalier électrique ?

Parmi tous les dispositifs d’élévation existants, le monte-escalier électrique reste la solution la plus avantageuse à destination des personnes âgées. Aucun gros travaux n’est nécessaire pour son installation. En complément, il y a toujours un modèle qui s’adapte à vos escaliers, et ce, peu importe leur configuration : colimaçon, droit, tournant, ancien, moderne, étroit, atypique…

Au-delà de leur installation, les monte-escaliers permettent véritablement de profiter de chez soi le plus longtemps possible. C’est un dispositif qui doit répondre à des normes strictes en matière d’ergonomie et de sécurité. Robuste et fiable, ils sont équipés d’une assise stable, d’un fauteuil pivotant, d’accoudoirs, d’un marchepied, d’une marche douche et progressive, ou encore d’un revêtement antidérapant.

Quels sont les avantages d'un monte-escalier pour personne âgée ?

S’adressant à un public senior, ce dispositif est simple d’utilisation et est étudié pour répondre à différents niveaux de mobilité. Selon le fabricant, vous pouvez personnaliser le monte-escalier pour qu’il s’intègre parfaitement dans votre intérieur. La personnalisation peut répondre à des critères aussi bien esthétiques que pratiques (siège repliable, rails escamotables, etc.). En définitive, chaque année, de nombreux seniors font appel à ce type de dispositif pour équiper leur maison et améliorer leur autonomie.

Vos questions, nos réponses

Quel est le prix d'un monte escalier ?

Le prix d’un monte-escalier varie de 2 500€ à 12 000€. Parfois jusqu’à 20 000€ ! Est-il possible d’acheter un monte-escalier pas cher ?

Est ce intéressant d'acheter un monte-escalier d'occasion ?

Avant d’acheter un monte-escalier d’occasion, mieux vaut évaluer vos besoins et être conscients des risques que représente une acquisition de seconde main.

Quelles sont les aides financières qui existent pour acheter un monte-escalier ?

Oui grâce au crédit impôt à 25%. D'autres aides et financements existent comme TVA réduite à 5,5%, l'aide de l’ANAH, l'Allocation Personnalisée d’Autonomie, les collectivités territoriales et les caisses de retraite

Quels sont les avantages d’un monte-escalier pour personne âgée ?

  • Rester plus longtemps chez soi,
  • Eviter le déménagement et les gros travaux d’adaptation,
  • Renforcer la sécurité,
  • Améliorer le confort et la tranquillité d’esprit,
  • Retrouver son autonomie,
  • et d'autres conseils avec notre guide sur les avantages d'un monte-escalier pour personnes âgée.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis