Aller au contenu principal
achat monte-escalier pas cher

Est-il possible d’acheter un monte-escalier pas cher ?

85% des Français veulent rester chez eux le plus longtemps possible en remédiant aux problèmes liés à l’âge ou à un handicap. En ce sens, le monte-escalier répond parfaitement à un besoin d’autonomie. En tant que senior, le monte personne est une bonne alternative face à des travaux plus coûteux : aménager sa salle de bain, installer une chambre au rez-de-chaussée ou encore envisager un déménagement. Seulement, le siège élévateur n’est pas accessible pour toutes les bourses.

Ainsi, qu’est-ce qui influence le prix d’un monte-escalier et est-il possible de trouver un fauteuil pas cher ?

Prix monte-escalier : qu’est-ce qui justifie les tarifs ?

Le prix d’un fauteuil monte-escalier est compris entre 2 500 euros et 13 000 euros. À titre de comparaison, une plateforme monte-escalier pouvant accueillir un fauteuil roulant peut atteindre 20 000 euros. L’écart de prix dépend de plusieurs facteurs : le modèle, le fabricant, la gamme, les options additionnelles, mais aussi son installation.

La conception des produits

Les monte-escaliers doivent répondre à des normes européennes très strictes en matière de conception. Ils doivent être robustes, supporter des charges variées et présenter tous les éléments de sécurité indispensables. 

Le type de monte-escalier

Les tarifs ne seront pas les mêmes selon qu’il soit droit, tournant, colimaçon, d’intérieur ou d’extérieur. Le monte-escalier droit est le modèle le plus économique, car son installation est la plus simple. À l’inverse, les modèles tournants et colimaçons demandent une installation sur-mesure pour que les rails sur lesquels le fauteuil circule suivent la moindre courbe et irrégularité de votre escalier.

Les monte-escaliers d’extérieur sont quant à eux plus élevés qu’un monte personne d’intérieur, puisque ces composants doivent résister aux intempéries. Vis en inox, traitements anti rouille, anti UV… ils doivent être encore plus robustes que les autres systèmes d’élévation.

Monte-escalier pas cher : quels modèles privilégier ?

La configuration et la complexité de vos escaliers

Vous n’aurez pas vraiment le choix du modèle selon la configuration de vos escaliers. S’ils sont avec des virages, un palier intermédiaire ou encore avec des marches à hauteur variée, vous devrez opter pour un modèle tournant. Leur conception et leur pose étant sur-mesure, le tarif de l’installateur sera lui aussi plus élevé. Sachez cependant que les entreprises expertes en maintien à domicile incluent souvent l’installation dans le montant global du monte-escalier. De plus, vous êtes certain que la pose est aux normes.

L’équipement du monte personne

Les fonctionnalités intégrées au monte personne doivent assurer la sécurité de l’utilisateur. Si les équipements comme la ceinture de maintien, le siège pivotant, les accoudoirs, les repose-pieds, le détecteur d’obstacles ou encore l’arrêt d’urgence sont obligatoires, vous pouvez y ajouter des options additionnelles. Souvent liées au confort, ces options peuvent toutefois encore plus sécuriser l’appareil (siège releveur, revêtement antidérapant, etc.). 

À lire aussi : Faut-il faire l'impasse sur certains critères pour acheter un monte-escalier pas cher ?

Le fonctionnement du monte-escalier

L’un des composants majeurs du monte-escalier est sa batterie. Certains modèles sont même équipés de plusieurs batteries autonomes pour assurer son fonctionnement en cas de coupure de courant et éviter toute sorte de pannes. Elles doivent être de qualité et durer le plus longtemps possible, puisque ce sont elles qui vont alimenter le bloc-moteur. 

Les anciens modèles fonctionnaient sur secteur, ils étaient alors constamment branchés à l’aide d’un câble d’alimentation. Moins pratique et bruyant, le câble pouvait gêner la course et bloquer l’appareil. Aujourd’hui, les nouvelles générations de monte-escaliers proposent une autonomie accrue grâce aux batteries.

Bon à savoir : le monte-escalier n’aura pas un lourd impact sur votre facture d’électricité. En effet, la consommation d’énergie est faible grâce aux batteries autonomes qui alimentent le bloc-moteur. Sur les derniers modèles, elles se rechargent automatiquement pendant son utilisation en s’alimentant à certains emplacements clés du rail. Autrement, des stations de recharge sont situées en haut et en bas des escaliers.

Monte-escalier : conseils pour payer moins cher

Comparer les offres du marché

La première astuce est évidemment de demander plusieurs devis auprès de différents revendeurs pour comparer le rapport qualité/prix. Vous pouvez même faire une comparaison entre les modèles d’une même compagnie afin de constater les écarts de prix d’une gamme à l’autre. 

Comment optimiser votre demande de devis ? nos conseils.

Équipements du fauteuil élévateur : éviter les frais additionnels 

Les équipements de base des monte-escaliers étant déjà très complets, vous n’êtes pas forcé d’opter pour des options liées à l’esthétisme de l’appareil.  

La location d’un monte-escalier : la solution temporaire

Une autre solution existe : la location d’un monte-escalier électrique. Elle répond à un besoin de courte durée comme par exemple, une immobilisation suite à un accident. Une solution temporaire qui vous permet de monter et de descendre les escaliers en phase de réadaptation. Des compagnies se spécialisent dans ce service de location et proposent des monte-escaliers autonomes pour les particuliers et les professionnels (accessibilité des établissements publics). À savoir que les frais incluent souvent l’installation, l’entretien et le démontage. Vous payez un abonnement mensuel pour profiter de ce service.

Les aides pour financer votre monte-escalier

Vous pouvez réduire significativement le montant de l’achat et de l’installation du monte-escalier dans votre logement, grâce à des aides et des subventions :

  • Les subventions de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), à destination des personnes aux revenus modestes. La prise en charge peut s’élever jusqu’à 35% des frais, avec un plafond toutefois de l’ordre de 7 000 euros. L’aide passe à 50% pour les revenus très modestes, avec un plafond de 10 000 euros.
  • Les aides d’assistance à la mobilité par des organismes comme l’APA, la PCH et la fédération SOLIHA. Si vous remplissez les conditions requises, vous pouvez financer votre équipement jusqu’à 80% selon l’organisme.
  • Les aides fiscales des pouvoirs publics dédiées aux travaux d’aménagement. Vous pouvez obtenir un crédit d’impôt qui finance 25% des dépenses liées à l’achat et à l’installation du monte-escalier. Aucune condition de ressources n’est demandée.
  • Les aides des caisses de retraite et des assurances : la CAF, mais aussi votre contrat de prévoyance peuvent prendre en charge les frais liés à l’équipement de votre maison, suite à un accident.

Le marché de l’occasion

Si vous décidez de vous tourner vers le marché de l’occasion, privilégiez les appareils reconditionnés commercialisés par les constructeurs. Vous bénéficiez de garanties sur les pièces qui ont été remplacées. À noter toutefois que les appareils de seconde main sont plus chers à l’entretien. 

Aller plus loin : Comment anticiper le coût d'achat d'un monte-escalier ?

Les autres guides :

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis