0 800 79 410
l'alimentation des personnes âgees : un facteur determinant pour rester en bonne sante

L’alimentation des personnes âgées : un facteur déterminant pour rester en bonne santé

Si une alimentation équilibrée est essentielle à tout âge, en vieillissant, bien manger devient primordial. En effet, l’organisme change et le corps a besoin d'apports nutritionnels plus importants. Or, la malnutrition chez les seniors constitue un véritable problème de santé publique chez les seniors.

Adopter une alimentation saine et équilibrée pour une personne âgée est avant tout utile pour répondre à ses besoins vitaux et physiologiques. Une bonne alimentation permet également de prévenir l’apparition ou l’aggravation de certaines maladies, dont l’ostéoporose, le cancer ou la cataracte. Nous vous proposons un tour d’horizon de la nutrition des personnes âgées.

Sommaire Afficher

La dénutrition chez le senior : un problème de santé publique

Une dénutrition ou une mauvaise nutrition sont fréquentes chez les sujets âgés. Elles touchent environ 20 à 30 % des personnes de plus de 60 ans. La malnutrition constitue d'ailleurs une des causes principales d'hospitalisation des seniors.

Les facteurs de risque

Les causes de troubles alimentaires liés au vieillissement sont diverses :

  • une dépression : la personne âgée néglige son alimentation ;
  • l'apparition de maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson) : le senior peut oublier de se nourrir ou n'est plus en mesure de s'alimenter par lui-même ;
  • des douleurs et affections bucco-dentaires : la mastication devient douloureuse ;
  • une médication inadaptée : certains médicaments sont susceptibles de troubler la sensation de faim ;
  • un manque d'activité physique : le senior ne ressent pas la faim ;

Les signes d'une dénutrition

Plusieurs signes pouvant révéler une dénutrition doivent donner l’alerte :

  • une perte de poids inexpliquée ;
  • une fatigue physique ;
  • une diminution de la force musculaire ;
  • des problèmes bucco-dentaires ;
  • une constipation.

Les besoins nutritionnels des personnes âgées

L’alimentation doit être adaptée aux besoins de chacun. Les besoins nutritionnels d’une personne âgée sont identiques, voire supérieurs à ceux d’un adulte.

Besoins en eau

Boire de l'eau est essentiel pour rester en forme, en particulier pour le senior, et ce, pour plusieurs raisons :

  • en vieillissant, la proportion d'eau dans le corps diminue, il est donc essentiel de s'hydrater régulièrement ;
  • les reins ont besoin d'une plus grande quantité d'eau pour bien fonctionner ;
  • la sensation de soif diminue avec l'âge.

Un manque d'eau peut avoir des conséquences néfastes sur la santé du senior, notamment des crampes musculaires, des infections urinaires, des maux de tête, de la fatigue, etc.

Ainsi, à partir de 65 ans, il est recommandé de veiller à consommer 1,7 litre d'eau par jour. S'il est primordial de boire plus en période de fortes chaleurs pour éviter la déshydratation, il ne faut pas pour autant oublier de s'hydrater pendant l'hiver.

Besoins énergétiques

De bons apports énergétiques sont essentiels pour rester en bonne santé. En fonction de la santé des sujets, ils s’élèvent à 1 800 kcal/j chez la femme et 2 000 kcal/j chez l’homme. Ces besoins augmentent si le sujet est malade, car la dépense énergétique de repos s'avère plus importante.

Besoins nutritionnels

Voici les éléments nutritionnels indispensables.

Les protéines

Comme tout le monde, un senior a besoin d’un apport protéinique quotidien pour éviter la fragilisation et l’affaiblissement de l’organisme. Les besoins en protéines sont de 1 g/kg/j et deux fois plus chez les sujets malades. Les protéines d’origine animale, comme la viande, les œufs et les laitages sont à privilégier, car elles contiennent tous les acides aminés nécessaires.

Les glucides

Hormis les protéines, les personnes âgées ont aussi besoin de glucides. Privilégiez de préférence les glucides complexes aux glucides simples. Il s'agit notamment des légumes secs (lentilles, haricots secs, pois chiche) des céréales et des aliments à base de céréales (pain, semoule, pâtes, etc.). Ceux-ci rendent plus facile l’ingestion de certains aliments.

Les lipides

Les lipides sont essentiels pour répondre aux besoins énergétiques. Ils améliorent aussi le goût des aliments. Il est conseillé de varier acides gras saturés et acides gras non saturés. Il faut aussi veiller à ce que l’apport lipidique ne dépasse pas les 35 % de l’apport énergétique journalier.

Besoins en vitamines et micronutriments

L’alimentation des aînés doit aussi inclure des aliments riches en vitamines et en oligoéléments ou minéraux.

Pour un senior, les vitamines essentielles sont notamment :

  • les vitamines B9 et B12 : elles agissent sur le cerveau et la mémoire ;
  • la vitamine C : elle renforce le système immunitaire ;
  • la vitamine D : elle aide à fortifier les muscles ainsi que les os.

Les nutriments sont tout aussi importants. A titre d’exemple, une personne âgée a besoin de 3 g/j de potassium, 15 mg/j de zinc et de 360 mg/j de magnésium.

Les besoins en calcium

Avec l'âge, le risque de développer de l'ostéoporose s'accroît. C'est pourquoi la consommation de calcium au quotidien est primordiale pour renforcer les os et les articulations.

Le calcium se trouve principalement dans les produits laitiers (lait, yaourt, fromage), dans certaines eaux minérales et dans les fruits à coques (amandes, noisettes, noix).

Quelle alimentation équilibrée adopter pour une personne âgée ?

Afin de limiter le risque de dénutrition, il est conseillé de manger trois repas équilibrés par jour, dont un petit-déjeuner, un déjeuner et un dîner, auxquels peut être ajouté un goûter dans l’après-midi à base de laitages. Un régime alimentaire équilibré se compose de :

  • fruits et légumes : une consommation de cinq par jour est recommandée ;
  • céréales à chaque repas : pain, riz, pâtes, etc. ;
  • produits laitiers trois à quatre fois par jour : lait, yaourt, fromage, etc. ;
  • protéines : il est préférable de favoriser les viandes maigres (poulet, poisson) ou le poisson pour le repas du soir. Il est conseillé de consommer peu de viande rouge (deux fois par semaine) ;
  • matières grasses : privilégiez les huiles végétales (l'huile d'olive, de colza) riches en oméga ;
  • sucre : préférez les sucres lents (lentilles, pois chiche, légumes, fruits) ;
  • boissons : 1,7 litre d'eau par jour est conseillé, mais vous pouvez également consommer du thé, des infusions ainsi que du jus de fruits en petite quantité.

Adapter l'alimentation des personnes âgées à leur état de santé, mais aussi à leurs goûts est essentiel.

Que faire lorsque l'appétit diminue chez un senior ?

Il est souvent possible de prévenir les risques de dénutrition du senior grâce aux quelques conseils suivants.

Consulter le médecin traitant

Lutter contre la dénutrition passe avant tout par la prévention. Perte de poids et de masse musculaire, diminution de l'appétit, fatigue chronique...

Ces symptômes peuvent être le signe d'une malnutrition. En cas de doute, il est urgent d'en alerter le médecin traitant du senior. Il sera en mesure d'identifier les causes des troubles alimentaires et de mettre en place une prise en charge adaptée.

La prévention est une condition essentielle pour un maintien à domicile du senior dépendant dans les meilleures conditions.

Choisir une alimentation adaptée

Une alimentation adaptée prend en considération le facteur plaisir. Avec l'âge, le senior souffre d'une altération du goût. Lorsque c'est le cas, la qualité gustative des repas peut être améliorée en relevant les plats avec des épices ou des herbes.

En outre, privilégier des plats que la personne âgée apprécie est préconisé pour l'aider à retrouver l'appétit. Le repas doit avant tout constituer un bon moment, si possible partagé.

Par ailleurs, une difficulté de mastication liée au vieillissement peut entraîner un trouble alimentaire et, à terme, une dénutrition. Il faut alors préparer des repas faciles à mâcher, comme des purées, des yaourts ou des soupes.

Aide à domicile

Lorsqu'une personne n'est plus en mesure de s'alimenter ou de préparer seule ses repas, faire appel aux services d'aide à domicile peut s'avérer nécessaire. Des subventions comme l'Allocation Personnalisée d'Autonomie peuvent vous aider à couvrir les frais.

Portage des repas : des solutions adaptées à un senior en perte d'autonomie

Le portage des repas constitue également une solution pour les personnes qui souhaitent demeurer chez elles. Elles peuvent bénéficier de repas adaptés à leurs besoins nutritionnels.

Mieux manger passe par la prévention et par la connaissance des besoins alimentaires de la personne âgée. Le partage et la convivialité sont également essentiels pour retrouver le plaisir de manger.

Découvrir également
Goodmix, une plateforme pour apprendre à bien manger et bien bougerGoodmix, une plateforme pour apprendre à bien manger et bien bouger

En France, 15 millions de personnes souffrent de maladies chroniques, dont ...

Lire la suite
Dénutrition des personnes âgées : comment faire face au problème ?Dénutrition des personnes âgées : comment faire face au problème ?

Pour être en bonne santé, notre organisme a besoin d’un certain équili...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis