Que faire à la retraite quand on est seul ?

Que faire à la retraite quand on est seul ?

Sommaire Afficher

Partir à la retraite a l'avantage de marquer la fin d'une carrière professionnelle et de se concentrer à de nouvelles occupations. Cependant, si vous avez choisi de vivre seul pour vous sentir plus libre, la vie en solitaire après 60 ans peut aussi vous conduire à l'isolement. Que faire à la retraite quand on est seul ? Comment affronter la solitude ? Vous pouvez encore jouir de belles années en maintenant une vie sociale, active et pleine de projets. Voici quelques conseils pour réussir votre retraite.

1. Passer du temps en famille, notamment avec ses petits-enfants

Quand on est à la retraite, on a beaucoup de temps libre. C'est le moment idéal pour profiter pleinement de sa famille, et encore plus de ses petits-enfants. Surtout lorsqu'on est seul. Non seulement vous créez de véritables liens affectifs, mais en plus, vous rendez service à tout le monde. Aussi, lorsque vous gardez vos petits-enfants, vous pourriez :

  • aller pique-niquer dans un parc ;
  • faire une promenade en forêt ;
  • leur raconter de jolies histoires ;
  • leur faire découvrir les légumes du jardin, etc.

Vous permettez ainsi à vos enfants de s'adonner à leurs tâches en toute sérénité.

2. Retrouver les amis et les anciens collègues

La vie active vous a peut-être autorisé peu de temps à consacrer à vos meilleurs amis. Maintenant que vous êtes à la retraite, vous avez tout le loisir de renouer des liens avec ceux que vous avez perdus de vue. Pour sortir de la solitude, retrouvez vos amis à de nombreuses occasions :

  • faites des activités ensemble : aller au cinéma, au musée ;
  • invitez-les à partager un repas dans votre maison ;
  • partez en voyage à plusieurs ;

Se remémorer de bons vieux souvenirs entre amis donne le sourire et procure de la joie.

Vous pouvez également retrouver vos anciens collègues de travail. Là aussi, il doit bien exister des anecdotes à se raconter ! Vous vous sentirez mieux que de rester seul à la maison. Vous pourriez alors vous joindre à eux s'ils sont encore actifs et qu'ils vont boire un verre après le travail. D'ailleurs certaines entreprises sollicitent leurs anciens employés pour former leurs jeunes recrues.

3. Rencontrer de nouvelles personnes

Il est peut-être moins évident de rencontrer de nouvelles personnes quand on est senior, car souvent, on a déjà son groupe d'amis. Cependant, élargir son cercle amical quand on est retraité reste tout à fait réalisable. Des rencontres inattendues arrivent à tout moment dans votre quotidien :

  • en faisant vos courses : dans la rue, chez le boucher, le boulanger, au marché ;
  • en intégrant une association : club de lecture, peinture, sport, jeux ; etc.

Trouver un club dont les activités et les loisirs gravitent autour de vos centres d’intérêt vous sera très bénéfique.

Il est également possible de créer des liens sociaux grâce à des sites de rencontres dédiés aux personnes âgées. Vous pourrez alors vous faire de nouveaux amis, et même rencontrer l'âme sœur ! En effet, certains sites favorisent les rencontres entre seniors dans la région pour permettre à chacun de vivre des moments agréables :

  • OVS : On va sortir ! ;
  • Elite Rencontre Senior ;
  • Disons Demain, etc.

4. Préserver sa santé physique et mentale

Une activité physique régulière apporte indéniablement du bien-être. Elle réduit souvent l'isolement et supprime les dépressions. Toutefois, selon votre état de santé, demandez l'avis de votre médecin avant de vous lancer dans un sport régulier.

Aucune limite d'âge n'est imposée pour apprendre. Pourquoi ne pas profiter de son temps libre pour continuer à élargir ses connaissances ? D'autant plus qu'acquérir de nouvelles activités permet de :

  • développer des relations sociales (activités collectives) ;
  • préserver sa vivacité d'esprit ;
  • renforcer des fonctions cognitives.

Beaucoup d'universités françaises sont ouvertes aux seniors. Mais encore, les cours en ligne abondent. Des millions de vidéos et d'articles sont mis à disposition gratuitement.

  • loisirs culturels : initiation au dessin, à la poterie ;
  • développement personnel : relaxation, méditation guidée ;
  • langue étrangère : anglais, chinois... ;
  • filières académiques : histoire, astronomie...

Vous choisissez un cours qui vous plaît, puis vous étudiez tranquillement chez vous. L'informatique vous effraie ? Pas de panique, souvent les organismes à caractère social proposent des ateliers pour apprendre à se servir d'Internet. Renseignez-vous auprès de la mairie.

5. Miser sur la lecture et la musique

Livres, magazines, Internet... Ce sont des sources intarissables d'histoires en tout genre. Comment s'ennuyer avec tant de ressources ? Peu importe le support utilisé, lire est un moment privilégié pour les seniors à la retraite. Le lecteur, seul, s'évade dans un autre univers. Bien plus qu'un simple divertissement, lire entretient les facultés de réflexion par le biais d'un effort intellectuel agréable et peu exigeant.

Il en est de même avec la musique. Les sons musicaux stimulent le cerveau. Ils améliorent

  • le moral ;
  • la mémoire ;
  • la créativité ;
  • la concentration.

D'autre part, la musique rythmée améliore la coordination des personnes de plus de 60 ans lors de la pratique d'un instrument ou d'une danse. Enfin, la musique se révèle être un excellent moyen de communication pour les gens qui se sentent seuls grâce à la portée émotionnelle qu'elle procure.

6. Aider les autres quand on est retraité

Prendre du temps pour s'occuper des autres constitue un bon remède contre la solitude. Vous ne le savez peut-être pas, mais un retraité sur deux fait du bénévolat ! Et ils ont raison, car entreprendre des actions bénévoles donne plus de sens à sa vie tout en rendant service aux autres. Il existe un million d'associations en France. La réussite de leur fonctionnement et de leurs actions dépend en grande partie de l'engagement des bénévoles. Vous trouverez forcément quelque chose qui vous convient et auquel vous pourrez apporter votre aide.

Vous rencontrez des gens, vous vous rendez utiles dans le cadre de :

  • causes humanitaires ;
  • activités culturelles ;
  • actions caritatives, etc.

Un grand nombre de retraités vivant seuls envisagent de faire du bénévolat pour partager leurs connaissances tout en se sentant entourés. Vous aussi ? Aider les autres vous amènerait également à découvrir d’autres villes ou régions si vous aimez les voyages.

7. Poursuivre une activité professionnelle

Vous ne risquez pas de vous ennuyer en continuant à travailler si vous aimez ce que vous faites. En plus, cela vous permet de compléter vos revenus. La législation française autorise effectivement le cumul emploi-retraite sous certaines conditions :

  • vous avez perçu toutes vos retraites de base et complémentaires des régimes de retraite, en France ou à l'étranger ;
  • vous êtes éligible à une pension de retraite de base à taux plein du régime général (conditions d'âge ou de durée d'assurance).

Certaines activités restent donc compatibles avec votre situation de retraité, à condition de respecter un plafond de revenus. Il s'agit par exemple :

  • d'assistance maternelle ;
  • d'activité artistique ;
  • d'activité à caractère littéraire ou scientifique ; etc.

En revanche, votre nouvelle activité ne vous permet plus de bénéficier de nouveaux droits à la retraite.

En Suède, s'occuper par le travail après la retraite est devenu presque une norme. Cela permet d'ailleurs aux retraités suédois de bénéficier d'une qualité de vie quasi-semblable aux travailleurs actifs.

La retraite est le moment idéal pour faire tout ce que vous avez toujours rêvé de faire sans avoir trouvé le temps de le réaliser ! Après toute une journée à s'amuser, partager ses passions et apprendre, vous vous sentez forcément heureux.