Qi gong pour les seniors : des bienfaits pour le corps et l’esprit

Qi gong pour les seniors : des bienfaits pour le corps et l’esprit

Sommaire Afficher

Issu de la médecine traditionnelle chinoise, le qi gong est basé sur la réalisation de mouvements fluides et lents associés à un travail sur le souffle. Cette discipline destinée à rétablir l'équilibre entre le corps et l'esprit a de nombreux effets bénéfiques sur l'organisme et le mental. Le qi gong est un sport doux qui ne présente pas de contre-indications particulières. Il est ainsi un sport parfaitement adapté aux personnes âgées.

Qu'est-ce que le qi gong ? Quels sont les bienfaits du qi gong pour les seniors ? Quelle est la différence entre le qi gong et le tai-chi ? Nous nous sommes intéressés à cette discipline accessible à tout âge.

Qu’est-ce que le qi gong ?

Inspiré de la médecine traditionnelle chinoise, le qi gong, aujourd'hui considéré en Occident comme un sport, est une gymnastique douce associant des mouvements lents à la pratique et à la maîtrise (« gong ») du souffle et de l'énergie vitale (« qi »).

Son principe repose sur la reproduction de postures issues du « jeu des 5 animaux », chaque animal étant associé à une qualité spécifique :

  • le tigre pour la force et le courage ;
  • le cerf pour la sérénité ;
  • l’ours pour la stabilité ;
  • le singe pour l'agilité et la souplesse ;
  • l’oiseau pour l'adresse.

L'objectif du qi gong consiste à retrouver l'équilibre de cette énergie interne pour préserver sa santé psychique et physique et prévenir certaines maladies.

La pratique du qi gong diffère en fonction des objectifs du pratiquant (diminuer l'anxiété, atténuer les troubles digestifs, lutter contre l'insomnie, etc.).

Discipline douce, le qi gong ne fait l'objet d'aucune contre-indication. Les seniors de plus de 65 ans peuvent la pratiquer.

De plus, plusieurs formes de qi gong existent. Si les différentes postures sont généralement effectuées debout, certaines peuvent être réalisées en position allongée ou assise. La pratique du qi gong s'adapte alors aux personnes en perte d'autonomie ou aux malades alités ou fragilisés (en rééducation ou immobilisés suite à une intervention chirurgicale, par exemple).

La pratique du qi gong pour les seniors : quels bienfaits pour la santé ?

Le qi gong possède de nombreux bienfaits pour le corps et l'esprit.

Favoriser la relaxation

Par l'association de mouvements doux et d'exercices de respiration profonde, le qi gong permet de stimuler le système nerveux parasympathique. Il favorise ainsi la relaxation et diminue les tensions musculaires. Cette activité permet donc de lutter contre le stress et les insomnies.

Des études ont en effet montré que le qi gong aurait des effets bénéfiques sur les personnes souffrant de symptômes dépressifs ou d'anxiété.

Diminuer l'hypertension

Grâce au travail sur la respiration profonde, le qi gong permet de détendre le corps et le mental. Il contribue ainsi à diminuer le rythme cardiaque et agit également sur la tension artérielle. Il est donc particulièrement recommandé aux personnes âgées pour garder un cœur en bonne santé.

Améliorer la concentration

Grâce à son effet relaxant sur le corps, le qi gong aide à calmer l'esprit. En outre, il permet de se vider la tête des différentes sources de stress qui ont tendance à troubler la concentration. Le qi gong constitue un allié santé pour le cerveau des seniors en stimulant leurs facultés cognitives.

Se prémunir contre les blessures articulaires.

En vieillissant, les articulations des personnes âgées se fragilisent. En apportant une détente musculaire, le qi gong permet d'assouplir les articulations et de détendre les muscles. Il participe ainsi à limiter l'apparition de lésions articulaires.

Préserver le lien social

Conserver une vie sociale est un facteur déterminant pour le bien-être des seniors. Cette discipline peut être pratiquée en club, contribuant ainsi à lutter contre la solitude et à favoriser les nouvelles rencontres.

Améliorer la digestion

En les oxygénant, la respiration profonde agit comme un massage sur les organes digestifs. Le qi gong contribue ainsi à faciliter la digestion. Il devient alors un remède naturel pour les personnes souffrant de troubles digestifs.

Le qi gong pour les personnes âgées : comment le pratiquer ?

A l'instar du yoga, le qi gong nécessite de la pratique avant d'être parfaitement maîtrisé. Il est ainsi recommandé aux débutants de suivre des cours de qi gong environ une fois par semaine avec un enseignant. Cela vous permettra d'acquérir les bases pour maîtriser votre souffle et les différentes postures à réaliser.

Il est généralement conseillé de pratiquer le qi gong quotidiennement pendant au minimum 10 à 15 minutes. Une séance dès le réveil est idéale pour augmenter sa vitalité et démarrer la journée du bon pied. Une séance de qi gong le soir avant de se coucher, quant à elle, favorise la relaxation et constitue un bon moyen de se préparer à une bonne nuit de sommeil en diminuant le stress de la journée.

Seul ou en groupe, le qi gong peut-être pratiqué en intérieur, mais également en extérieur sur la plage, dans la forêt ou dans un parc par exemple. Il permet ainsi d'allier l'utile à l'agréable et de profiter des bienfaits d'un grand bol d'air en pleine nature.

Quelles différences entre le tai-chi et le qi gong ?

Disciplines inspirées de la tradition chinoise, le tai-chi et le qi gong ont des effets bénéfiques sur le corps et l'esprit. S'ils ont des similitudes, ils présentent néanmoins des différences.

Qu’est-ce que le tai-chi ?

Le tai-chi (ou tai-chi-chuan) est originellement un art martial, alliant santé et spiritualité. Il est basé sur le souffle et la réalisation de 13 postures spécifiques. Tout comme le qi gong, le tai-chi-chuan consiste à réaliser des mouvements fluides et lents visant à favoriser le calme.

Le tai-chi apprend également à se défendre et à trouver les points de déséquilibre de son partenaire. Sa philosophie prône le respect et l'ouverture d'esprit.

Cette discipline a principalement pour but de calmer le mental et vise principalement à lutter contre les maux de l'esprit (stress, dépression).

Tout comme le qi gong, il est préférable de démarrer le tai-chi par des cours et une pratique quotidienne de 15 minutes.

Tai-chi et qi gong : différences et points communs

Le tai-chi et le qi gong ont des similitudes :

  • ils ont tous deux pour principe la recherche de l'harmonie entre le corps et l'esprit en passant par un travail sur le souffle associé à des mouvements lents ;
  • les deux disciplines sont inspirées de la tradition chinoise ;
  • sans contre-indications, ces activités sont parfaitement adaptées à tous, y compris aux personnes âgées.

Les deux disciplines diffèrent néanmoins sur plusieurs aspects :

  • les techniques du qi gong ont pour but de cibler des organes spécifiques alors que le tai-chi permet de travailler l'énergie du corps (le qi) dans sa globalité ;
  • alors que le qi gong et une discipline santé visant à prévenir certaines infections et à renforcer les organes, le tai-chi est orienté vers la quête de la sérénité de l'esprit, la préservation du calme, la gestion du stress, la maîtrise des émotions fortes, etc. ;
  • bien que ces deux pratiques nécessitent de faire preuve de régularité, le tai-chi exige plus de discipline et implique de mémoriser des enchaînements et des positions spécifiques.

Le qi gong est donc une activité douce parfaitement adaptée aux personnes âgées. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune pour connaître les clubs de qi gong près de chez vous.