Le maintien à domicile : quelles solutions pour la prise en charge des personnes âgées en perte d

Le maintien à domicile : quelles solutions pour la prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie ?

Sommaire Afficher

Pour une personne âgée, le maintien à domicile présente de nombreux avantages. Contrairement à un hébergement en maison de retraite, rester chez soi permet au senior de vivre dans un environnement familier et de préserver une bonne qualité de vie. Adaptation du logement, services d'aides à domicile, aides financières... Plusieurs solutions existent pour favoriser le maintien à domicile des seniors dans les meilleures conditions.

Des aménagements pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées

Eviter ou retarder l’entrée en établissement spécialisé ou en maison de retraite et vivre chez soi est possible. Toutefois, le maintien à domicile exige certains aménagements pour faciliter la vie des seniors et alléger le quotidien de la famille.

Avec le vieillissement et la perte d’autonomie qui peut l’accompagner, un réaménagement du lieu d'habitation est parfois nécessaire afin d'améliorer le confort, la sécurité et l'accessibilité du logement.

Faciliter les déplacements et prévenir les chutes pour mieux vieillir à domicile

Les chutes représentent près de trois quarts des accidents domestiques chez les seniors. Plusieurs types d’aménagements sont nécessaires pour sécuriser le logement des personnes dépendantes et permettre un maintien à domicile dans de bonnes conditions :

  • dégager l’espace au sol : afin de prévenir le risque de chute, il est conseillé de ranger tout ce qui peut constituer un obstacle (fils électriques, meubles gênants, tapis, etc.) ;
  • pose de revêtements antidérapants : plusieurs solutions permettent de rendre le sol et les escaliers moins glissants (revêtements, tapis de bains, rubans antiglisses, etc.) ;
  • installation de barre de maintien et d'appui dans les différentes pièces de la maison.

Sécuriser les escaliers

Les escaliers représentent un risque pour les personnes âgées en perte d'autonomie. Selon l'état de santé de la personne âgée, cette partie de la maison nécessite d'être sécurisée pour permettre un maintien à domicile dans de bonnes conditions.

Pour faciliter la montée et la descente de l’escalier, l’installation d’un monte-escalier est conseillée. Ce dernier participe à la sécurisation du logement et favorise ainsi le maintien à domicile des seniors. En tant qu’acteur numéro un du maintien à domicile, Indépendance Royale peut prendre en charge votre projet d’installation de monte-escalier.

Avec nos modèles de monte-escalier nouvelle génération, vous allez pouvoir continuer à profiter pleinement de vos pièces situées à l’étage sans avoir à fournir d’effort. Conçus sur mesure, nos monte-escaliers s’intègrent parfaitement à la configuration de votre intérieur, quelle que soit la forme de votre escalier. Les modèles Simplicity 900 et Simplicity 1000 sont destinés aux escaliers droits. Si vous avez un escalier tournant, nous vous proposons les modèles Monoroyal et Biroyal. De plus, l’installation de ces dispositifs se fait en un jour.

Aménager la salle de bains pour les personnes en perte d'autonomie

Avec l’âge, la salle de bains peut devenir difficilement accessible, voire dangereuse pour une personne en situation de handicap. Le remplacement de la baignoire par une douche senior sécurisée est donc une solution tout à fait appropriée pour favoriser le maintien à domicile et limiter le risque de chute.

Indépendance Royale se spécialise aussi dans l’installation de douches seniors sécurisées.

En moins d’une journée, et sans gros travaux, nous enlevons votre ancienne baignoire et la remplaçons par une douche de plain-pied, Idealdouche, ou par une douche à l’italienne, Styldouche, parfaitement adaptée à vos nouveaux besoins et équipés de tout le nécessaire pour votre sécurité : siège de douche, robinet thermostatique, barre de soutien, receveur antidérapant, etc.

Faciliter le maintien à domicile en faisant appel à une aide à domicile

L'état de santé de la personne dépendante nécessite parfois l'intervention de professionnels. Les services d’une aide à domicile ou une téléassistance peuvent faciliter la prise en charge des seniors et favoriser ainsi le maintien à domicile. Ils contribuent souvent à éviter ou à retarder un hébergement en maison de retraite ou en Établissement D'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) pour une personne dépendante tout en allégeant le quotidien de la famille et des proches.

Les services d’aide à domicile sont multiples :

  • téléassistance ;
  • aide au repas (préparation à domicile, livraison ou portage de repas) ;
  • courses ;
  • aides aux tâches ménagères ;
  • aide à la toilette, au lever et à l’habillage, etc.

Les prestations fournies s'adressent aux personnes âgées en perte d’autonomie, aux Personnes à Mobilité Réduite et aux proches en difficulté. Elles ont pour but de leur permettre de continuer à vivre le plus longtemps possible à leur domicile et de conserver leur autonomie.

Les soins infirmiers à domicile

Maladie chronique, situation de dépendance... Selon l'état de santé du senior, faire appel à un service de soins infirmiers à domicile peut se révéler indispensable pour lui permettre de rester chez lui le plus longtemps possible. L'intervention d'une infirmière libérale ou d'un Service de Soins Infirmiers à Domicile peuvent permettre de retarder, voire d'éviter un hébergement en EHPAD en apportant des soins tels que :

  • des soins d'hygiène ;
  • une aide aux transferts pour les personnes âgées en situation de handicap ;
  • des soins infirmiers de base (prise de médicaments, traitements des escarres, pansements, etc.).

Les aides financières pour favoriser le maintien à domicile des seniors

Il existe différentes aides financières destinées à réduire le coût de l'adaptation au maintien à domicile. L’attribution de ces aides est soumise à des conditions de ressources et de degré de dépendance.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie ou APA est une aide financière destinée à contribuer aux dépenses liées à la perte d’autonomie. Elle permet notamment d'alléger les coûts des aménagements et des services visant à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. L'APA aide également à couvrir une partie du tarif dépendance en maison de retraite

L’APA peut être attribuée sous certaines conditions :

  • avoir 60 ans et plus ;
  • résider en France de manière stable ;
  • relever du GIR 1 à 4.

La demande d’Allocation Personnalisée d’Autonomie doit être déposée auprès du Conseil Départemental, du CCAS ou du CLIC.

Un évaluateur médico-social viendra par la suite au domicile du demandeur pour déterminer son niveau de dépendance. Une fois le dossier accepté, un plan d’aide personnalisé recensant les besoins et dépenses spécifiques du demandeur pour favoriser son maintien à domicile sera établi.

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)

Cette aide s'adresse aux seniors retraités percevant des revenus modestes. Pour bénéficier de cette subvention, le demandeur doit être âgé de 65 ans et plus ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail, bénéficier d’une retraite, résider en France de manière régulière et stable et percevoir des revenus modestes.

La demande d'ASPA doit être envoyé à la Carsat ou à la MSA en fonction du régime social dont dépend la personne âgée.

Les aides de la CNAV

La Caisse nationale de l’Assurance Vieillesse ou CNAV est l’organisme chargé de la gestion de la retraite des salariés et cadres du secteur privé relevant du régime de la Sécurité Sociale. Il est représenté au niveau régional par les CARSAT.

La CNAV propose des aides « Bien vieillir chez soi » qui prennent en charge le financement des services destinés à favoriser le maintien à domicile (services d’aide à domicile par exemple) et les dépenses liées aux travaux l’amélioration et de sécurisation de l’habitat face à l’avancée en âge.

Pour demander une prise en charge par la CNAV, la personne âgée doit adresser et déposer un dossier à la délégation régionale de la CNAV du lieu de résidence. Si le dossier est accepté, une évaluation des besoins du demandeur sera mise en place par la CNAV suivie d’une visite à domicile. En fonction de l’analyse effectuée, le demandeur pourra bénéficier d’un plan d’action personnalisé, d’un kit prévention ou de l’aide habitat.

L’Assurance Maladie et les mutuelles seniors peuvent aussi octroyer des aides pour financer les soins de santé non remboursés et les dépenses liées aux services d’aide à domicile, afin de favoriser le maintien à domicile.

Le crédit d'impôt

Un crédit d'impôt existe dans le cadre de l'adaptation du logement au maintien à domicile des personnes âgées en situation de dépendance.

Comme son nom l’indique, le crédit d’impôt monte-escalier permet de financer l’acquisition et l’installation d’un monte-escalier dans le logement d’une personne âgée. Il correspond à 25% des dépenses réalisées, plafonné à 5 000€ pour une personne seule et 10 000€ pour un couple.

Les aides de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH)

Certains travaux destinés à faciliter le maintien à domicile des personnes âgées peuvent faire l'objet d'une subvention de l'ANAH.

Il s'agit notamment des installations visant à sécuriser le lieu d'habitation ou à faciliter l'accès aux équipements (pose d'un monte-escalier, remplacement d'une baignoire par une douche, etc.).

Accordées sous conditions de ressources, ces aides s'adressent aux personnes âgées locataires ou propriétaires aux revenus modestes ne dépassant pas le plafond fixé au niveau national et concernent les logements de plus de 15 ans. En outre, les travaux d'aménagement du domicile doivent être réalisés par un professionnel du bâtiment.

Plusieurs solutions existent pour favoriser le maintien à domicile d'une personne âgée dépendante. Par ailleurs, certaines habitudes aident à rester en bonne santé, à préserver des liens sociaux et à conserver son autonomie le plus longtemps possible. En effet, pratiquer une activité sportive, créative ou culturelle ou encore prendre soin de son alimentation contribuent également à bien vivre chez soi.