Aller au contenu principal
monte-escalier pas cher impasses

Faut-il faire l’impasse sur certains critères pour acheter un monte-escalier pas cher ?

D’un modèle à l’autre, les dispositifs d’élévation peuvent atteindre des tarifs qui ne sont pas adaptés à tous les budgets. Monte-escalier, diable élévateur, mini-ascenseur… si le monte-escalier est plus simple d’installation et parmi les premiers prix, vous n’avez pas toujours le choix de l’équipement.

Selon votre mobilité et vos escaliers (droit, tournant, colimaçon), vous serez forcé de vous diriger vers un modèle en particulier pour pouvoir monter et descendre les escaliers sereinement. En effet, pour assurer votre autonomie et votre sécurité, ces équipements d’accessibilité sont encadrés par des normes strictes, tant sur la conception que l’installation et la maintenance. Si le monte-escalier est en effet adapté à votre logement, vous pouvez agir sur certaines fonctions pour faire des économies : sa gamme, ses options et les garanties additionnelles.

Retour sur les fonctionnalités du fauteuil monte-escalier. Objectif ? Déterminer si vous pouvez faire l’impasse sur certains critères pour faire des économies.

Sommaire
  1. Quelles sont les fonctionnalités du fauteuil monte-escalier sur lesquelles vous pouvez faire des économies ? 
    1. Norme NF EN 81-40 : les critères de sécurité et la performance technique des monte-escaliers 
    2. Quelles sont les fonctions optionnelles ?
  2. Monte-escalier pas cher : sur quels critères est-il possible de faire des économies ?
    1. La gamme et les options supplémentaires
    2. Le contrat de maintenance et d’entretien
    3. Quid de l’installation : peut-on faire des économies sur la pose du monte-escalier ? 

Quelles sont les fonctionnalités du fauteuil monte-escalier sur lesquelles vous pouvez faire des économies ? 

De sa fabrication à son entretien, le monte-escalier est fortement encadré par les normes européennes. On distingue alors les fonctionnalités obligatoires des fonctions additionnelles, qui répondent souvent à des critères de confort ou d’esthétisme.

Norme NF EN 81-40 : les critères de sécurité et la performance technique des monte-escaliers 

La sécurité de l’utilisateur étant primordiale, l’appareil doit obligatoirement proposer plusieurs équipements. Pour commencer, le siège doit pouvoir pivoter sans procurer quelques torsions que ce soit à l’utilisateur pour y accéder ou en ressortir. 

Le fauteuil doit être équipé d’une ceinture de maintien qui doit être bouclée pour que le monte-escalier commence sa marche. En outre, des commandes doivent être placées au niveau des accoudoirs pour contrôler l’appareil. Des stations de contrôle doivent également être situées en haut et en bas des escaliers, afin d’appeler l’appareil à distance à l’aide d’une télécommande.

Autre équipement obligatoire : le repose-pieds. Celui-ci doit être escamotable afin de dégager le passage.

Le monte personne doit être équipé d’un détecteur d’obstacles, d’un système d’arrêt d’urgence et d’un interrupteur de verrouillage. Ce dernier permet, par exemple, d’empêcher vos petits-enfants ou toute autre personne de l’utiliser sans votre autorisation.

Enfin, le plateau doit être assez large et antidérapant pour y accueillir un fauteuil roulant et éviter les chutes.

Ces fonctionnalités sont indissociables du monte-escalier, ce qui signifie que vous ne pourrez pas jouer sur ces critères pour réduire le coût de l’appareil.

Quelles sont les fonctions optionnelles ?

Selon les fabricants et la gamme du produit, vous pouvez accéder à tout un panel d’options. Elles ne sont par définition aucunement obligatoire et vont avoir un impact sur le prix du monte-escalier.

Ainsi, votre appareil peut être équipé d’un système d’alarme qui permet d’indiquer si le monte personne est mal utilisé ou encore, s’il y a un risque de panne. À titre d’exemple, les batteries des sièges élévateurs ont généralement une durée de vie de 5 ans. S’il y a un changement à effectuer avant que la panne ne survienne, vous pouvez en être averti. À noter que les modèles les plus récents sont équipés de plusieurs batteries autonomes qui permettent d’éviter les pannes en pleine course, lors d’une coupure de courant par exemple.

Bon à savoir : à l’achat d’un produit neuf, sur une durée moyenne de deux ans il est prévu la visite d’un technicien. Il s’assure de la maintenance et vous avertira si des pièces sont à changer. À l’issue des deux ans, vous pouvez opter pour l’extension des garanties grâce à un contrat d’entretien.

Outre ces options, les fonctionnalités supplémentaires proposées sont souvent d’ordre ergonomique et esthétique. Toutefois, certaines options renforcent la sécurité des utilisateurs :

  • Repose-pieds lumineux pour le repérer plus facilement.
  • Revêtement antidérapant.
  • Soulèvement du siège pour vous accompagner lorsque vous sortez de l’appareil.
  • Revêtement de couleurs et de matières variées pour personnaliser votre monte-escalier. 
  • Possibilité de supporter une charge maximale. Selon les modèles, le monte personne peut supporter 120 à 160 kg.
  • Siège repliable afin d’optimiser l’espace si vos lieux de passage sont étroits.
  • Des rails escamotables, une option idéale si une porte est située en haut ou en bas de l’escalier, ou encore, s’il est étroit.
  • Vitesse contrôlée, en ayant accès à une marche douce et une marche progressive.

Monte-escalier pas cher : sur quels critères est-il possible de faire des économies ?

La gamme et les options supplémentaires

Vous pouvez faire l’impasse sur toutes les options additionnelles. Bien qu’elles améliorent le confort et l’utilisation de l’appareil, les fonctionnalités de base sont pensées pour vous assurer une sécurité maximale. Veillez cependant à vous tourner vers un expert qui commercialise des appareils de haute qualité. Si leur tarif est plus élevé que des entrées de gamme, sachez que votre sécurité est primordiale pour garantir votre autonomie. En outre, mieux vaut se tourner vers un monte-escalier dont la durée de vie est maximisée plutôt qu’un appareil qui vous demandera plus de frais sur le moyen terme.

Le contrat de maintenance et d’entretien

Les professionnels en maintien à domicile vous proposent un contrat de maintenance et d’entretien pour optimiser sa durée de vie. Vous décidez si vous souhaitez ou non le passage annuel d’un technicien et la prise en charge sur le remplacement de vos pièces.

Le saviez-vous ? Si suite à un accident ou une maladie, vous avez une perte de mobilité temporaire, vous pouvez prendre un contrat de location. Opter pour cette solution pendant toute la durée de votre rééducation (à partir d’un mois) vous permettra de réaliser des économies par rapport à l’achat d’un produit neuf.

Quid de l’installation : peut-on faire des économies sur la pose du monte-escalier ? 

Mieux vaut privilégier les services d’un installateur spécialisé dans la pose des monte-escaliers. Cela permet en complément de bénéficier de dispositifs d’aide au financement de votre appareil comme le crédit d’impôt, les aides et les subventions. Tant d’avantages qui vous permettent de réduire considérablement la facture de votre monte-escalier. C’est également ce même professionnel qui interviendra en cas de panne.

Crédit d'impôt, subventions… quelles sont les aides financières pour acquérir un monte-escalier ?

Si toutefois, vous souhaitez effectuer la pose des rails vous-même, ne prenez pas le risque sur des escaliers tournants ou en colimaçon. Les rails doivent pouvoir suivre la moindre courbe et irrégularité, c’est une installation entièrement sur-mesure. Ce qui explique également la différence de tarif entre une pose pour escalier droit et tournant : le prix va dépendre de la complexité de vos escaliers.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis