Aller au contenu principal
réseau social pour les personnes âgées

Comment créer un réseau social pour les personnes âgées ?

Avec l’avancée en âge, beaucoup de personnes se sentent de plus en plus seules, notamment les plus de 75 ans. Plusieurs facteurs favorisent l’isolement des personnes âgées. Etant donné que ce phénomène peut être lourd de conséquences psychiques et physiques mais peut aussi avoir un impact sur la santé, il est donc important de réagir face à cette situation.

D’après les études, l’isolement et la solitude sont des souffrances qui tuent tous les ans en France. La famille et les proches jouent donc un rôle essentiel dans la lutte contre ce sentiment d’isolement. Mais il y a aussi d’autres solutions qui peuvent être envisagées afin de créer un réseau social pour nos ainés. Avant d’entrer dans le vif du sujet, parlons d’abord des différents facteurs entraînant cet isolement.

Qu’est ce qui cause l’isolement chez les personnes âgées ?

3e pays d’Europe le plus touché par le problème d’isolement, la France compte aujourd’hui 5 millions de seniors de plus de 75 ans isolés. Et on a aussi constaté que l’isolement des personnes âgées est en augmentation croissante, suite à divers événements qui bouleversent leur quotidien.

  • Le départ à la retraite qui modifie le rythme de vie et qui entraîne la perte des relations de travail et le sentiment d’exclusion.
  • L’éclatement familial comme le départ des enfants ou l’éloignement géographique à cause de la mobilité professionnelle.
  • La perte du conjoint dont les femmes sont les plus touchées.  
  • Les décalages de générations, qui occasionnent parfois un sentiment d’incompréhension par les générations plus jeunes. Il y a aussi le mode de vie différent.
  • La perte d’autonomie est un problème fréquent chez les seniors. Elle peut être suite à un handicap, une maladie, un accident ou bien au vieillissement. A cause des difficultés à se déplacer, les seniors diminuent leurs déplacements. Ils ne sortent plus pour leurs loisirs, leurs sorties, leurs vacances, etc. Or, ce manque de communication avec l’entourage correspond à l’isolement social. 
  • La précarité est aussi une source d’isolement pour les personnes âgées, car plus les revenus sont faibles, plus les contacts diminuent.
  • Les troubles de vue et les problèmes liés à l’audition sont également l’un des facteurs favorisant l’isolement.

Aller plus loin : Comment anticiper la perte d’autonomie ?

Comment enrichir le réseau social des personnes âgées ?

Face aux problèmes rencontrés par les personnes âgées qui favorisent l’isolement, il est crucial de renforcer leurs liens sociaux. Préserver le lien social peut se faire de différentes façons. Des petits gestes comme leur rendre visite, les appeler régulièrement par téléphone ou encore partager leur quotidien en leur proposant une promenade, des repas, des activités ou tout simplement les aider dans les tâches quotidiennes peuvent être efficaces.

Une aide à domicile peut aussi être sollicitée en vue d’accompagner et de soulager le senior dans son quotidien afin de lui offrir confort et une présence. L’intervention d’une AVS peut aussi être envisagée, comme cela il y aura une personne qui lui tiendra compagnie dans la journée. Sinon, les personnes âgées peuvent aussi prendre un animal de compagnie. La présence de ces animaux peut apporter du réconfort à la personne qui souffre de la solitude.

Beaucoup de seniors s’engagent aussi dans le bénévolat. En plus de s’engager pour les autres, devenir bénévole est aussi un excellent moyen de retrouver l’estime de soi, de rencontrer du monde, de se faire des amis, mais aussi de partager et d’acquérir de nouvelles expériences. Aujourd’hui, il existe de nombreuses associations proposant des activités à destination des seniors. Il y a aussi les clubs dans lesquels vous pouvez vous inscrire pour vous enrichir intellectuellement et culturellement.

À lire aussi : Reprendre le sport a 60 ans, oui… mais comment ?

En quoi l’utilisation des nouvelles technologies aide-t-elle les seniors à rompre leur isolement ?

A domicile comme dans les maisons de retraite, la lutte contre l’isolement des personnes âgées est une préoccupation majeure pour tous. Grâce à l’évolution de la technologie, plusieurs systèmes innovants peuvent être mis en place pour booster les interactions sociales des résidents.

S’il y a encore 10 ans, l’usage d’Internet chez nos aînés était peu répandu, le numérique s’ouvre aujourd’hui à toutes les générations. Pour maintenir un contact continu avec leurs proches, beaucoup de seniors sont séduits par l’utilisation du numérique. Grâce à ces innovations, les seniors dont les familles habitent loin et ne peuvent venir leur rendre visite peuvent rester en contact avec elles. Cela leur permet de se donner de nouvelles à tout moment et de les rapprocher de leur famille.

En plus d’être un moyen efficace pour lutter contre la solitude, Internet est aussi source de plaisir et loisir quotidien, même sans assistance extérieure. 

Les réseaux sociaux au service de la lutte contre l’isolement des personnes âgées

De nos jours, les seniors sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire par internet. D’après la statistique, 11 millions des personnes âgées utilisent internet. 92% d’entre eux constatent que cet outil leur facilite la vie quotidienne. Ils passent en moyenne 14 heures par semaine sur le web.

Les seniors internautes, connus aussi sous le nom de silver surfeurs, utilisent Internet pour des raisons plutôt d’ordre pratique, pour consulter la météo et les emails. Pour les autres, c’est pour rechercher des informations, faire des achats ou bien gérer leurs finances.

Grâce aux réseaux sociaux, les seniors peuvent aussi communiquer avec leurs proches, s’informer, se divertir et faire de nouvelles rencontres.

D’après les études menées par Les Seniorales, 43% des seniors de plus de 65 ans sont inscrits sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, Twitter et Skype. Grâce à ces canaux, ils peuvent rester en contact avec leurs proches, leurs enfants, leurs petit-enfants et leurs amis. 30% des plus de 50 ans sont séduits par les médias sociaux. Ces outils leur permettent de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt qu’eux. Certains d’entre eux organisent même des sorties. Certaines rencontres font même naître des relations amoureuses.

Ainsi, les réseaux sociaux constituent un meilleur outil pour rompre l’isolement des personnes âgées, mais aussi de maintenir une vie sociale active. Le numérique est donc un puissant vecteur de lien social pour les personnes âgées.

La téléassistance, un autre moyen d’éviter l’isolement

La perte d’autonomie est le principal blocage rencontre par les seniors qui choisissent de rester vivre à leur domicile. Etant donné que les aînés vivent souvent seuls, l’absence d’assistance aggrave parfois les accidents domestiques. Les technologies ne cessent d’innover afin de pallier à ce problème.

Avec la téléassistance, on peut non seulement surveiller nos aînés en permanence, mais aussi leur apporter une aide rapide en cas de souci ou de malaise. Par-dessus tout, la téléassistance permet de rompre l’isolement. Ce type de service est vivement recommandé surtout si la personne âgée vit seule. Disponibles 24h/24 et 7j/7, les téléassisteurs restent à l’écoute des seniors.

En leur proposant la téléassistance, au moins il y aura toujours quelqu’un à contacter et avec qui communiquer pour ne pas se sentir seul. Voilà pourquoi la téléassistance est aussi constatée comme l’une des solutions idéales pour rompre l’isolement et créer un réseau social pour les personnes âgées. 

À lire aussi : Comment trouver une maison de retraite adaptée à vos besoins ?

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis