Quels équipements pour une personne en perte d

Quels équipements pour une personne en perte d’autonomie ?

Sommaire Afficher

La perte d'autonomie peut correspondre à différents problèmes : une mobilité réduite, des troubles alimentaires ou urinaires, une altération neurologique. Malgré l'apparition de ces difficultés qui affectent les gestes du quotidien, le maintien à domicile reste parfaitement envisageable. Le tout est de sécuriser son logement. Pour cela, il suffit parfois de l'équiper en fonction des besoins de la personne âgée. Voici des équipements pour une personne âgée en perte d'autonomie que vous pouvez utiliser à ces fins.

Des adaptations pour un maintien à domicile durable

La plupart des personnes âgées préfèrent continuer à vivre à la maison malgré une diminution de leur autonomie. Dans certains cas, le maintien à domicile reste concevable, à condition d'équiper le logement avec les objets nécessaires au confort et à la sécurité des seniors dans leur vie quotidienne.

Les équipements pour le salon

Pour permettre à une personne âgée de se déplacer plus facilement dans son séjour, il est important de fixer les tapis au sol avec un rouleau adhésif, et ce, particulièrement lorsque le senior se déplace avec un fauteuil roulant ou un déambulateur. Une alternative aux tapis serait de choisir une moquette à poil ras comme revêtement de sol. Cette solution reste la plus sécurisée pour le senior en perte d'autonomie.

Vous devez également faire attention aux coins des meubles. S'ils sont trop pointus, ils risquent de blesser les personnes en perte d'autonomie. Si c'est le cas, remplacez-les avec du mobilier aux angles arrondis pour garantir plus de sécurité.

Optez également pour des fauteuils releveurs électriques. Ce type de mobilier aide la personne âgée à se relever sans effort. De cette manière, il réduit les risques de perte d'équilibre tout en améliorant son bien-être. A noter que vous apporterez plus de bien-être au senior en achetant un canapé qui inclut un dossier inclinable, un repose-pieds et un repose-jambes.

Le matériel adapté pour la salle de bains

La salle de bains constitue une véritable pièce à risque pour les personnes à mobilité réduite. Raison pour laquelle il est primordial de l'aménager pour la sécuriser. Des produits adaptés sont disponibles sur le marché pour accompagner la personne dans ses mouvements ou pour maintenir son équilibre :

  • des élévateurs de bain ;
  • des marchepieds pour entrer ou sortir de la baignoire ;
  • des sièges de bain fixes ou pivotants ;
  • des chaises ou tabourets de douche ;
  • des barres d'appui ;
  • des tapis de bain à ventouses, etc.

Les accessoires pour équiper la chambre

Pour la pièce de repos, il est recommandé de se tourner vers les aides techniques adaptées. Des barres ou des barrières de lit assurent un véritable point d'appui pour se lever et éviter une chute. Ces accessoires sont universels et se glissent facilement sous le matelas.

Les tables d'alité correspondent à des équipements très pratiques et utiles pour les immobilisations longues. Elles permettent de prendre ses repas au lit et d'y déposer des objets personnels, comme un livre ou des lunettes de vue.

Une lampe de poche à proximité de la personne dépendante se révèle être un équipement très utile pour se déplacer au milieu de la nuit. Elles réduisent les risques de se cogner ou de se blesser puisque le senior voit mieux son chemin.

Pensez également à équiper la chambre à coucher d'un téléphone fixe ou portable à côté de la personne âgée pour limiter ses déplacements, mais aussi pour appeler les urgences en cas de nécessité.

Les différents types d'équipements adaptés aux seniors dépendants

Pour continuer à vivre chez soi, il existe une multitude d'aides. Les équipements sont de trois types : domotiques, techniques et technologiques.

1. La domotique : plus de confort et de sécurité

Les aides domotiques garantissent une gestion automatisée de l'habitation. Pour les personnes âgées en perte d'autonomie, elles peuvent correspondre à :

  • une ouverture centralisée des volets roulants : en effet, certaines personnes éprouvant des douleurs dans leurs mouvements peuvent avoir des difficultés à régler leurs volets manuellement ;
  • un système gérant l'allumage automatique dans les différentes pièces de l'habitation afin de prévenir les chutes nocturnes.

2. Les aides techniques

Les aides techniques regroupent le matériel médical et les équipements qui soutiennent les personnes âgées dans diverses situations :

  • les aides aux transferts : lève-personnes, barres d'appui, guidon de transfert, sangle lève-malade ;
  • les aides à l'hygiène : protections absorbantes ;
  • les aides aux déplacements : cannes, déambulateurs, fauteuils roulants, rampes ;
  • les aides auditives : casques sans fil pour la télévision, audioprothèses, téléphones et réveils dédiés aux malentendants.

3. Les solutions technologiques

Les aides technologiques correspondent à du matériel intégrant des technologies de l’information et de la communication pour compenser un handicap. Ces équipements favorisent l’autonomie des personnes âgées à la maison :

  • les applications sur tablette tactile, afin d'entretenir la mémoire ou l'attention des personnes qui vieillissent ;
  • les systèmes de géolocalisation, favorisant les déplacements des personnes souffrant d’Alzheimer. Si elle se perd, il est alors possible de la retrouver grâce à un bracelet connecté qu'elle porte aux poignets.

Les équipements adaptés quand la perte d’autonomie surgit

Souvent, la perte d'autonomie se déclare progressivement chez les personnes qui prennent de l'âge. Certains gestes leur semblent de plus en plus difficiles à effectuer. Toutefois, avec des solutions matérielles adéquates, les seniors retrouvent une certaine indépendance.

Par ailleurs, s'ils sont encore en bonne santé, il est préférable de privilégier le maintien à domicile. Voici quelques équipements à prévoir dans le cas d'une faible perte d'autonomie :

  • une canne de marche pour faciliter les déplacements ;
  • un déambulateur lorsque la mobilité est réduite à cause d'une jambe plus faible ;
  • une barre d'appui dans la baignoire ou dans la douche afin de réduire les risques de chute ;
  • un cadre d'appui dans les toilettes pour aider à se relever ;
  • des couverts ergonomiques pour des repas plus confortables en cas de baisse de tonicité musculaire.

Le matériel médical pour assurer l'autonomie des seniors

De nombreux matériels médicaux sont disponibles à la location ou à l'achat pour faciliter le quotidien des personnes en perte d'autonomie.

Les équipements pour se déplacer

Lorsque le senior ne peut plus marcher ou éprouve de grandes difficultés à marcher, il peut opter pour un fauteuil roulant. Il existe différents modèles en fonction du niveau de handicap et de l'usage.

  • le siège à propulsion manuelle ;
  • le fauteuil électrique.

Le dernier modèle est plus adapté à une personne vivant seule et/ou qui doit rester dans le fauteuil en permanence. De préférence, privilégiez toujours le confort pour que votre proche se sente bien dans sa vie quotidienne.

Le matériel médical pour dormir

Le lit médical est un matériel de choix pour dormir sereinement et confortablement. En effet, le lit électrique se règle en position et en hauteur. Il est doté d'une barre de protection afin d'éviter les risques de chute. De plus, cette solution sécurisante est adaptée à plusieurs situations :

  • la personne âgée est atteinte de maladie dégénérative comme Alzheimer ;
  • elle sort d'une hospitalisation.

Si le senior est immobilisé durant de longues heures, il est possible d'améliorer le confort avec des accessoires de literie, tels que :

  • un relève-buste qui soulève la personne sans qu'elle ait besoin de faire des efforts ;
  • un matelas anti-escarres ;
  • une table d'alité pour manger sans avoir à quitter son lit, etc.

Le matériel adapté aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap abonde pour favoriser l'autonomie. Selon l'état de santé de la personne âgée, vous pouvez également contacter une auxiliaire de vie ou des services d'aide à domicile pour vous soulager en tant qu'aidant familial.