Comment réaliser et financer la rénovation d

Comment réaliser et financer la rénovation d’une salle de bains pour seniors ?

Sommaire Afficher

Avec le temps, se laver peut devenir une source d'inquiétude. En effet, nombreux sont les seniors qui ont peur de tomber dans leur salle de bains. Si vous êtes dans ce cas, sachez que des solutions existent. Découvrez les aménagements possibles et les aides financières auxquelles vous avez droit pour sécuriser cette pièce !

Pourquoi rénover votre salle de bains ?

Beaucoup de personnes âgées ne sont pas à l’aise à l’idée de se rendre dans leur salle de bains. Les troubles de l’équilibre et la perte de force musculaire liés à l’âge justifient amplement cette appréhension.

Dans une salle de bains inadaptée, il faut redoubler d’efforts pour se relever et se maintenir debout. Le risque de chute est réel et fait craindre une fracture qui pourrait mettre plusieurs mois à se rétablir.

Des travaux de rénovation, pensés pour la sécurité des personnes à mobilité réduite, peuvent donc prolonger durablement un maintien à domicile. Ils sont un moyen concret de lutter contre la perte d’autonomie et apportent un plus grand confort d’utilisation.

De plus, ils représentent une opportunité de remettre la salle de bains au goût du jour. Une robinetterie de qualité ainsi qu’une douche à l’italienne modernisent cette pièce et permettent de faire des économies d’énergie.

En quoi consiste l'aménagement d'une salle de bains pour personnes âgées ?

Tous les travaux d'aménagement d'une salle de bains ne se ressemblent pas. Les équipements et leur disposition dépendent avant tout des fonctions cognitives et motrices de chaque personne âgée. Si vous avez une prescription de la part d'un ergothérapeute, sachez que les entreprises spécialisées dans le maintien à domicile sont habituées à les respecter. Elles sont aussi en mesure de vous conseiller et de s'adapter à votre salle de bains.

Remplacer sa baignoire par une douche

Hormis le gain de place, remplacer la baignoire par une douche permet de supprimer une paroi souvent difficile à enjamber. Un siège de douche peut être ajouté pour soulager un senior qui éprouve des difficultés avec la station debout. Par ailleurs, un revêtement antidérapant, de préférence intégré au receveur, évite les glissades et reste plus facile à nettoyer qu'un tapis de douche.

Installer une douche de plain-pied ou une douche à l'italienne

L'idéal pour les personnes à mobilité réduite est de choisir une douche de plain-pied ou une douche italienne. Elle peut être au ras du sol ou conçue avec un receveur extra-plat d'une hauteur de moins de 5 cm. Ce type de douche est compatible avec l'installation d'une porte battante sans démarcation au sol, ce qui la rend encore plus accessible.

Choisir une baignoire à porte

Pour ne pas renoncer à la possibilité de prendre un bain, vous pouvez préférer la baignoire à porte. Il existe différents modèles adaptables aux angles ou combinés avec une douche. La baignoire à porte centrale permet une entrée en position assise afin que les personnes en fauteuil roulant puissent renouer avec le plaisir du bain.

Changer la robinetterie

Si vous faites le choix d'une douche à l'italienne ou d'une baignoire à porte, profitez-en pour changer la robinetterie. Elle doit de préférence être ergonomique et facile à régler. Un mitigeur thermostatique ajuste en permanence la quantité d'eau chaude et froide qui s'écoule afin d'éviter les variations de température et les brûlures.

Mettre en place des barres d'appui

Les barres d'appui stabilisent le passage de la position assise à la position debout. Elles sont très utiles à proximité des WC, du siège de douche ou de la baignoire, lorsqu'elles ne sont pas déjà intégrées à ces équipements.

Aménager les sanitaires

Lorsque l'on choisit de refaire sa salle de bains, on pense en premier lieu à la douche ou à la baignoire, mais au quotidien, les WC sont beaucoup plus utilisés. Une assise surélevée ou un siège releveur sont donc des solutions à ne pas négliger chez les personnes qui ont des difficultés à s'asseoir et à se relever.

Poser un revêtement de sol antidérapant

L'importance d'un sol antidérapant ne se limite pas à la douche. Encore trop de seniors craignent de glisser à la sortie du bain ou devant leur lavabo. L'installation d'un revêtement de sol antidérapant est donc possible pour toute la salle de bains. Il peut se prolonger à l'intérieur d'une douche italienne, sans démarcation au sol, pour plus d'esthétique.

Quelles aides pour financer vos travaux d'aménagement ?

Les travaux de rénovation qui favorisent le maintien à domicile des personnes âgées font l'objet de plusieurs aides financières et fiscales. Découvrez celles auxquelles vous pouvez avoir recours !

Les aides de l'ANAH

L'agence nationale de l'habitat attribue les aides financières les plus importantes pour les travaux d'adaptation du logement des personnes âgées.

Pour bénéficier des aides de son programme "habiter facile", il faut avoir un appartement ou une maison de plus de 15 ans et ne pas dépasser le plafond de ressources défini par cet organisme. Les ressources très modestes peuvent obtenir une aide allant jusqu'à 10 000€ en fonction du montant des travaux.

Si vos travaux améliorent votre consommation énergétique, vous pouvez également solliciter la prime "habiter mieux" de l'ANAH. Son montant maximum est de 3 000€. Il faut cependant pouvoir justifier d'un gain énergétique d'au moins 35%.

Les aides des caisses de retraite

Les aides perceptibles dépendent aussi de la caisse de retraite de la personne âgée qui émet la demande. La CARSAT et la CNAV proposent un financement allant jusqu'à 3 500€, mais sous conditions de ressources. L'Ircantec peut quant à elle rembourser 50% du montant de la facture.

Toutefois, les aides des caisses de retraite peuvent vous être refusées si vous êtes éligible à une allocation en lien avec la perte d'autonomie comme l'APA ou la PCH.

Le crédit d'impôt

L'attribution du crédit d'impôt se fait sans condition de ressources, mais nécessite qu'un membre du foyer fiscal soit reconnu en invalidité ou en situation de dépendance. Une réduction de 25% peut s'appliquer sur le prix des équipements et de la main-d'œuvre nécessaire aux travaux d'adaptation du logement.

Si vous n'êtes pas imposable ou si vous ne payez pas suffisamment d'impôts pour bénéficier de cette réduction, sachez qu'elle est remboursable. Tout montant supérieur ou égal à 8€ fait l'objet d'un règlement par virement bancaire ou par chèque.

La TVA à taux réduit

Les seniors peuvent également bénéficier d'une réduction de TVA allant jusqu'à 10%. Cet avantage fiscal est réservé aux logements achevés depuis plus de deux ans au début des travaux. La nature des travaux peut affecter leur éligibilité. Il convient donc de se renseigner avant la signature du devis.

Les aides des collectivités territoriales

Vous n'êtes éligible à aucune aide ? Consultez le site de l'ANIL (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement). Il recense toutes les aides locales mises en place par les Conseils départementaux ou les communautés d'agglomérations.

Débutez vos travaux d'aménagement

La rénovation d'une salle de bains est bien plus facile qu'il n'y paraît. Faire appel à une entreprise spécialiste du maintien à domicile des personnes âgées pour les travaux vous garantit une mise en place rapide et adaptée à vos besoins.

Lors du premier rendez-vous, un conseiller mesure votre salle de bains. Il s'entretient avec vous afin de comprendre vos attentes pratiques et esthétiques. Des équipements de qualité permettent d'obtenir des finitions parfaites en un temps très court. A titre d'exemple, remplacer sa baignoire par une douche de la même taille ne prend qu'une journée.

Dans tous les cas, faites votre demande d'aide avant signature du devis et conservez vos factures. Cela vous permettra d'être parfaitement serein et de profiter pleinement de votre nouvelle salle de bains.