Comment prévenir les chutes dans la salle de bain ?

Comment prévenir les chutes dans la salle de bain ?

Sommaire

    Chaque année, on constate une augmentation des accidents de la vie courante. Les chutes représentent à elles seules 80 % des accidents chez les personnes de plus de 65 ans. Il est donc important de repenser l'aménagement des pièces de la maison pour assurer la sécurité des personnes âgées vivant seules à domicile. En effet, les chutes peuvent avoir des conséquences graves comme une perte d'autonomie, une fracture voire un décès. Alors, quels sont les moyens possibles pour prévenir les chutes dans la salle de bains ? Nous vous proposons quelques pistes.

    Les accessoires de sécurité à poser dans une salle de bains

    Les chutes dans la salle de bains sont communes, car le sol est souvent composé de carrelage ou d'autres matériaux glissants. Par ailleurs, cette pièce de la maison est une zone où l'humidité est très présente. Une simple flaque d'eau sur le sol ou dans la baignoire peut, par exemple, augmenter le risque de chute. Des objets accessibles et faciles à installer sont disponibles et permettent d'éviter bien des désagréments. Parmi eux, on peut citer :

    • le siège de toilette surélevé et le cadre de toilettes ;
    • la barre d'appui ;
    • le tapis ;
    • le siège élévateur de bain.

    Le siège de toilette surélevé pour garantir un meilleur confort

    Pour ceux dont les toilettes sont installées dans la salle de bains : les sièges de toilettes surélevés ou toilettes hautes sont particulièrement adaptés aux personnes qui ont des problèmes de flexion, c'est-à-dire celles qui ont du mal à se lever et se baisser. En fonction des besoins de chacun, plusieurs modèles ergonomiques sont proposés. Certains sont conçus avec une base en plastique rigide et d'autres avec une base en mousse compacte pour un meilleur confort.

    Faciles à installer, les sièges de toilette surélevés peuvent augmenter la hauteur du siège de 5 à 15 cm et éviter à la personne d’avoir recours à la position assise. Le choix des sièges de toilettes hautes doit prendre en considération le confort et l'ergonomie du matériel. Il faut aussi s’assurer de la compatibilité avec les toilettes déjà existantes.

    Il est également possible d’ajouter un cadre de toilette. Cet accessoire se place autour des toilettes et aide à se baisser et se relever. Ajustable, il se règle à la hauteur souhaitée pour faciliter les mouvements.

    Les barres d'appui pour éviter les chutes

    Les barres d'appui ou de soutien sont un autre bon accessoire pour prévenir les chutes et limiter les blessures dans la salle de bains.

    Placées au sol ou au mur, elles sont très utiles quand elles sont posées à des endroits stratégiques, comme à proximité de la baignoire, de la douche et du lavabo.

    Les avantages sont nombreux, puisqu'elles permettent de :

    • se déplacer plus facilement dans la pièce ;
    • se baisser et se relever des toilettes ;
    • entrer et sortir de la douche ou de la baignoire ;
    • éviter les glissades.

    Non seulement les barres de soutien sont rassurantes, mais elles sont indispensables pour les personnes qui ont du mal à se déplacer sans assistance du fait d'un handicap ou d'une limitation physique. Un accessoire tel qu'une barre d'appui peut aider grandement à augmenter leur degré d'autonomie.

    Le tapis antidérapant pour sécuriser les déplacements

    Un tapis de salle de bains est confortable, car il permet de ne pas avoir froid aux pieds en sortant de la douche ou du bain. Cependant, il ne permet pas d’éviter les glissades ! En effet, le coton et le carrelage ne font pas bon ménage. Il est donc fortement recommandé d'opter pour un tapis antidérapant qui élimine les risques de trébuchement.

    À la sortie du bain, choisissez un tapis en coton antidérapant, afin de sécher les pieds avant de marcher sur le sol sans avoir peur de glisser. Et pourquoi ne pas en mettre un aussi dans le bain ?

    Un tapis de bain antidérapant posé au fond du bac de douche ou de la baignoire permet de se déplacer sans glisser et de se laver facilement. Composé de petites ventouses, il reste solidement attaché à la baignoire et ne risque pas de bouger en l’absence d’intervention. Fait en caoutchouc ou en plastique, il est présenté avec des ouvertures décoratives qui laissent passer l'eau pour éviter de glisser pendant la toilette. Sa présence est donc indispensable pour avoir une salle de bains sûre.

    Un siège élévateur de bain pour faciliter les mouvements

    Si vous avez des problèmes d'équilibre ou de motricité, un siège élévateur de bain est un bon choix, car il apporte autonomie et confort. En effet, lever ses jambes pour entrer dans une baignoire n'est pas toujours chose facile. En installant un siège élévateur de bain à domicile, se laver n'est plus un problème.

    Il existe plusieurs modèles sur le marché. Il peut être fixe ou amovible, avec ou sans dossier, motorisé, électrique ou mécanique. Dans tous les cas, le choix d'un siège élévateur de bain doit tenir compte des besoins particuliers de la personne.

    Il sait se faire discret et limite grandement les chutes dans la salle de bains. Il permet également à la personne à mobilité réduite de gagner en autonomie.

    Douche ou baignoire : que privilégier pour un maintien à domicile ?

    Premièrement, le choix d'une douche ou d'une baignoire doit se faire en fonction de la configuration de la salle de bains. Une baignoire est souvent installée dans une salle de bains moyenne ou grande, alors qu'une douche, plus compacte, trouve sa place aisément dans une pièce plus petite.

    Deuxièmement, il faut évaluer la mobilité de la personne et savoir si elle peut rester debout dans une douche. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez installer un banc de douche à l'intérieur. Choisissez un modèle adapté aux besoins de la personne qui tient compte de sa morphologie et de ses limitations physiques.

    Enfin, le prix de l'installation peut jouer dans la prise de décision, mais ce ne doit pas être le critère principal. La santé et le confort de la personne à mobilité réduite devraient être le premier critère.

    La domotique au service des personnes âgées

    Les nouvelles technologies sont bien intégrées dans notre quotidien. On les trouve dans nos voitures, notre travail et aussi nos maisons. Toujours connectées, elles se font discrètes afin de favoriser votre confort. Parmi les objets high-tech qui facilitent notre quotidien, on retrouve des accessoires qui sont aussi là pour assurer la sécurité des seniors et des personnes en perte d'autonomie.

    À titre d'exemple, des détecteurs de sécurité sont proposés pour prévenir les chutes dans la salle de bain. On trouve ainsi des détecteurs :

    • de température ou anti-brûlures ;
    • de niveau d'eau ;
    • de fuite d'eau ;
    • de mouvement ;
    • de chute.

    Certains détecteurs de mouvement font même office d'interrupteur. Ainsi, une personne entre et sort de la salle de bains sans avoir à appuyer sur un bouton d'éclairage. Une action en moins qui permet de réduire les risques de chute.

    Comme les détecteurs sont connectés, vous pouvez même recevoir à distance des avertissements et des notifications pour vous informer de ce qui se passe au domicile de la personne âgée, notamment si quelque chose ne va pas.

    La prévention des chutes dans la salle de bain est donc possible, il suffit de mettre les bons objets au bon endroit. En plaçant ces accessoires de bain, vous évitez les risques d'accident et garantissez le maintien à domicile de personnes âgées en toute sécurité.