Les différents types de monte-escaliers pour fauteuil roulant

Les différents types de monte-escaliers pour fauteuil roulant

Sommaire Afficher

D'un point de vue général, un monte-escalier pour fauteuil roulant permet à une personne à mobilité réduite (PMR) de monter aux étages supérieurs du domicile ou d'un bâtiment. Celle-ci peut ainsi être plus autonome chez elle ou à l'extérieur.

Il existe sur le marché plusieurs types de monte-escaliers pour fauteuils roulants adaptables à différents environnements, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Le monte-escalier standard

Dans un premier temps, il existe une gamme de monte-escaliers fonctionnant sans fauteuil roulant. Ce type de monte-escalier consiste en un siège mobile posé sur un système de rails. Les commandes permettant au monte-escalier de fonctionner se trouvent sur les deux paliers.

Toutefois, des boutons d'urgence équipent également le siège. La personne peut ainsi stopper le mécanisme à tous moments.

Le monte-escalier pour fauteuils roulants manuels

Le monte escalier pour fauteuil roulant manuel est adapté à tous les types de fauteuils roulants pour particuliers. Très pratique, il permet aux personnes ayant du mal à se déplacer d'être conduites facilement et en toute sécurité aux étages supérieurs d'un bâtiment.

On parle également de monte-escalier pour fauteuil roulant accompagné. En effet, une autre personne doit se charger de monter la personne à mobilité réduite ou handicapée à l'étage supérieur.

Plusieurs marques développent leur propre modèle de monte-escalier pour fauteuil roulant manuel. On peut, par exemple, trouver dans le commerce des monte-escaliers fonctionnant sans devoir enlever les roues du fauteuil roulant. Toutefois, on trouve aussi des modèles requérant de placer les roues de ce dernier sur une platine inclinable.

Le monte-escalier pour fauteuil roulant électrique

On trouve également sur le marché des monte-escaliers pour fauteuil roulant électriques. Il sont équipés de chenilles qui permettent le franchissement des marches d'escalier.

Il s'agit d'un dispositif assez technologique. En effet, le monte-escalier pour fauteuil roulant électrique est actionné à l'aide d'un bouton de commande. Ses capteurs détectent ensuite les marches de l'escalier. Les roues du fauteuil roulant se placent alors sous ce dernier et les chenilles s'activent.

Ce dispositif permet de monter et descendre les escaliers plus facilement. Une fois que la personne arrive à l'étage supérieur, les roues se remettent en place et les chenilles se replient sous le fauteuil roulant.

Les plateformes élévatrices

La plateforme élévatrice à plan incliné sur laquelle se place le fauteuil roulant est un autre type de monte-escalier. Elle peut être installée au domicile de la personne âgée lorsqu'il n'est pas possible d'adapter un monte-escalier standard.

Extrêmement fiable, une plateforme élévatrice monte-escalier peut être utilisée à l'intérieur comme à l'extérieur en toute sécurité. Elle fonctionne sur un système de rails sur lequel se meut un plateau muni d'un moteur.

Pour monter ou descendre les escaliers, la plateforme élévatrice monte-escalier est activée à l'aide d'une télécommande. Elle peut, en outre, être équipée de plusieurs options techniques, telles qu'un accès latéral, un strapontin ou encore une commande radio.

La rampe d'accès pour fauteuil roulant

La rampe d'accès, également appelée rampe de seuil, est un autre système permettant à un fauteuil roulant de gravir les marches d'escalier en toute sécurité.

Convenant également à d'autres types d'obstacles, la rampe d'accès peut s'utiliser en extérieur, notamment pour franchir quelques marches d'escalier devant un commerce. Elle peut également être employée pour franchir la marche en hauteur d'un trottoir devant un bâtiment public.

L'ascenseur pour fauteuil roulant

Un autre type de monte-escalier pour fauteuil roulant est l'ascenseur PMR. Conçu pour une utilisation dans une maison ou dans un bâtiment, il permet de franchir sans effort et sans risque des escaliers.

Servant tant en intérieur qu'en extérieur, un ascenseur pour fauteuil roulant est utile pour équiper des bâtiments d'une hauteur maximale de 10 mètres. Cependant, son installation n'est pas si simple et un professionnel devra s'en charger.

Les normes des monte-escaliers pour fauteuil roulant

L'utilisation des différents monte-escaliers est régie par une norme de sécurité européenne de type C que les fabricants doivent scrupuleusement respecter. Celle-ci garantit que l'équipement proposé assure fiabilité, confort et sécurité à l'utilisateur.

Cette norme de sécurité concerne principalement l'utilisation, l'installation, la conception et la maintenance des différents éléments des monte-escaliers. Elle permet également de garantir la protection de la personne qui l'utilise.

Le monte escalier pour fauteuil roulant doit avoir un siège pivotant et une ceinture de sécurité. Il doit en outre être muni d'un repose-pieds escamotable et de détecteurs d'obstacles. Un système d'arrêt d'urgence doit également être installé sur le monte-escalier.

Les éléments de commande doivent être installés sur les accoudoirs pour plus de confort et pour une utilisation simple sans effort. La largeur du plateau doit être suffisamment grande. Sa surface doit être antidérapante.

Enfin, le poids total du monte-escalier pour fauteuil roulant doit être clairement indiqué sur ce dernier, ainsi que dans la description du produit.

Quels sont les prix et les aides disponibles pour acquérir un monte-escalier pour fauteuil roulant ?

Un monte-escalier pour fauteuil roulant est un système relativement cher. Par conséquent, il existe plusieurs aides financières auxquelles l'utilisateur peut recourir.

L'ANAH, l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat offre une aide pour l'adaptation du logement au handicap. Cet organisme finance ainsi la pose d'un monte-escalier jusqu'à 50% des travaux.

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) met à disposition une aide pour l'installation d'un monte escalier. Cette aide inclut les travaux d'accessibilité au logement et la mise en place du monte-escalier.

Des aides fiscales sont également disponibles. Il est en effet possible de bénéficier d'une réduction du taux de TVA de 5,5% pour l'aménagement d'un monte-escalier chez soi.

Il est aussi possible de profiter d'un crédit d'impôt de 25% pour l'installation d'un monte-escalier pour fauteuil roulant au domicile. Pour y avoir droit, la même entreprise devra se charger de la livraison et de la pose du dispositif.

Enfin, notez que les caisses de retraite offrent également plusieurs subventions.

On trouve sur le marché de nombreux systèmes de monte-escalier pour fauteuil roulant. Certains modèles disposent de fonctionnalités technologiques avancées. D'autres types de monte-escaliers pour fauteuil roulant sont plus simples et plus conventionnels. Toutefois, quel que soit le type de dispositif choisi, il faut veiller à ce que celui-ci respecte les normes de sécurité en vigueur pour ce type d'équipement PMR.