0 800 79 410
comment securiser les escaliers ?

Comment sécuriser les escaliers ?

Nombre de personnes aiment vivre dans un duplex ou un maison à étages pour disposer d'une plus grande superficie. Cependant, la présence d'une cage d'escalier peut être dangereux pour une personne âgée, surtout si sa mobilité est réduite ou si elle est en situation de handicap. Dans ce contexte, comment faire pour sécuriser les escaliers et assurer le maintien à domicile dans le logement des seniors ?

Sommaire Afficher

Évaluation d'un escalier en bonne et due forme

Un escalier représente un fort risque de chute pour les personnes ayant des problèmes de mobilité. Pour voir si un escalier répond aux critères de sécurité dans une maison, il faut donc évaluer son état. Un escalier bien entretenu est un escalier qui a des marches en bon état et une rampe d'escalier solide et efficace. Il faut vérifier la bonne tenue des marches, des rebords de marche (ou nez de marche) et des contremarches. Si vous avez un escalier à palier, il faut aussi s'assurer que chaque palier réponde aux normes de sécurité. Les paliers servent à limiter les risques de chute, autant pour les enfants en bas âge que pour les personnes âgées, puisqu'ils permettent de faire une pause lors de la montée ou de la descente, quand l'escalier est trop haut. Choisir un escalier pour son design est une chose, mais cela ne devrait pas être fait au détriment de la sécurité des résidents.

Si vous avez des escaliers en bois, assurez-vous de ne pas utiliser une grande quantité de vernis pour ne pas rendre les marches et les rampes trop glissantes.

Des marches bien pensées pour sécuriser un escalier

La surface des marches doit être suffisamment large pour limiter le risque de glissade et la hauteur des contremarches ne doit être ni trop basse ni trop haute pour éviter de faux mouvements. Il est donc important de mettre des marches qui répondent aux normes de sécurité pour que la descente ou la montée des marches soit fluide et confortable. Par conséquent, la largeur des marches doit être d'environ 40 à 45 centimètres et la hauteur des contremarches, entre 16 et 21 centimètres. Toutes les marches doivent être faites selon les mêmes règles et il ne faut pas en avoir une plus haute que les autres, même pour des raisons de déco.

Des revêtements visibles pour éviter tout danger

L'installation d'un tapis sur toute la longueur de l'escalier ne doit pas être faite au hasard pour ne pas se prendre les pieds dedans. Pour sécuriser son escalier, il faut privilégier un tapis antidérapant. La pose de bandes autoadhésives et antidérapantes collées sur le rebord des marches ou nez de marche est aussi très efficace, car elles améliorent la visibilité chez les jeunes enfants et les personnes âgées.

La barrière de sécurité pour réduire les risques de chutes

Une barrière de sécurité installée en haut ou en bas de l'escalier est une bonne manière pour sécuriser son escalier et limiter les accidents qui peuvent arriver chez une personne en perte de mobilité. Facile à ouvrir, la barrière de sécurité peut être levée avec la main ou le pied et se ferme naturellement à l'aide d'un ressort après le passage de la personne. La présence d'une barrière de sécurité devant un escalier permet de limiter les accidents domestiques car elle permet d'éviter des chutes.

Comment sécuriser un escalier intérieur : les astuces

Il existe plusieurs astuces qui permettent de protéger une personne en perte de mobilité ou en situation de handicap lors de la montée ou la descente d'un escalier. Voici quelques exemples.

La main courante et le garde corps pour sécuriser son escalier

Le garde corps ou la rampe d'escalier est la barrière de sécurité qui est posée du côté extérieur de l'escalier. Le garde corps permet de soutenir une personne dans la montée ou la descente des marches. Il peut être en bois ou en métal, mais doit être suffisamment solide pour supporter le poids d'une personne âgée.

Pour renforcer la sécurité de l'escalier, il est utile de rajouter une rampe d'escalier ou main courante sur tout le long de l'escalier. Une rampe ou une main courante, de préférence d'une couleur vive, doit être fixée à une distance de 5 – 10 cm du mur et à une hauteur de 1 mètre du sol, pour une bonne prise. Pensez à vérifier sa solidité et l'espacement des barres de la rampe, qui doivent servir de protection en cas de chute.

Un bon éclairage pour augmenter la visibilité des marches

Dans une maison ou un duplex, des escaliers sûrs pour des enfants ou des personnes en perte de mobilité sont des escaliers qui doivent être bien éclairés. Pour cela, il faut placer des interrupteurs de lumière en haut et en bas de l'escalier pour prévenir tout risque de chute. Les interrupteurs doivent être faciles d’accès, visibles, et d'une couleur contraste avec le mur, pour les personnes malvoyantes.

Pour plus de sécurité, optez pour des spots ou des sticks lumineux, installés le long de l'escalier ou sous les marches, pour baliser le chemin la nuit. Pensez aussi à un éclairage automatique qui s’allume dès qu’un mouvement est détecté. Les détecteurs de mouvement sont également une autre option pour activer la lumière dans l'escalier, car il n'est pas nécessaire d'appuyer sur un bouton pour que la lumière s'allume.

Des bandes phosphorescentes posées sur chaque marche permettent aussi de mieux les visualiser.

Installer un monte-escalier

Un monte-escalier, équipé d'un siège sécurisé, facilite les déplacements d’un étage à l’autre en se glissant sur un rail fixé le long des marches. Il fonctionne à l’aide d’une télécommande et peut être adapté à tous les types d’escaliers : tournant, droit, en colimaçon, etc.

C’est la réponse idéale qui permet de conserver son autonomie, tout en restant une solution assez simple, car un monte-escalier s'installe en une journée sans gros travaux de réaménagement.

L'impossibilité d’utiliser l’escalier pour une personne âgée est souvent l’élément déclencheur d'un placement. En effet, l’aidant est face à une impasse physique et n'a d'autres choix que de demander un placement pour la personne dépendante. Le monte-escalier est une solution polyvalente et pertinente aussi bien pour les personnes en début de dépendance que pour les états de dépendance avancés.

La vigilance, un bon allié

Monter ou descendre un escalier paraît simple, mais peut vite devenir périlleux si vous n'êtes pas concentré. C'est pourquoi, il est important de ne pas être distrait et ne pas descendre ou monter des marches en lisant, en mangeant ou en parlant au téléphone.

Il ne faut pas non plus se précipiter dans l'escalier au risque de faire une mauvaise chute. Il faut aussi penser à dégager l'entrée de l'escalier et ne pas l'encombrer pour faciliter le passage.

Plusieurs moyens existent pour sécuriser un escalier au domicile d'une personne âgée ayant des problèmes de mobilité ou en perte d'autonomie. Il faut donc savoir l'aménager avec les bons accessoires. En faisant cela, il est possible d'assurer le maintien à domicile d'une personne retraitée qui ne souhaite pas quitter sa maison.

Découvrir également
Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !

Les objets destinés à faciliter la vie quotidienne de personnes âgées o...

Lire la suite
Comment aménager les escaliers ?Comment aménager les escaliers ?

Les escaliers peuvent devenir un véritable problème pour les personnes â...

Lire la suite
Notre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgéesNotre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgées

A mesure que nous vieillissons, nos pieds, nos chevilles, nos genoux et not...

Lire la suite
Aides à l'aménagement d'un logement pour une personne âgéeAides à l'aménagement d'un logement pour une personne âgée

Chaque année, de nombreuses personnes âgées en perte d'autonomie ne veul...

Lire la suite
Les chutes dans les escaliers : comment les éviter chez les seniors ?Les chutes dans les escaliers : comment les éviter chez les seniors ?

Avec l'âge, la force musculaire diminue et des troubles de l'équilibre pe...

Lire la suite
Seniors : comment assurer la sécurité dans les escaliers ?Seniors : comment assurer la sécurité dans les escaliers ?

La chute est l'accident domestique le plus fréquent et les premières vict...

Lire la suite
L'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-mêmeL'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-m..

Avec l’âge et la perte progressive de l’autonomie, le domicile d’une...

Lire la suite
Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?

Contrairement à la domotique, qui permet un éclairage à distance par l'i...

Lire la suite
Aménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicileAménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicile

Si pour certains, cuisine rime avec plaisir, pour d’autres, elle peut êt...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis