0 800 79 410
aides a l'amenagement d'un logement pour une personne âgee

Aides à l’aménagement d’un logement pour une personne âgée

Chaque année, de nombreuses personnes âgées en perte d'autonomie ne veulent pas terminer leur vie ailleurs que chez eux. Leur plus grand souhait est de vivre chez eux le plus longtemps possible, même en situation de handicap.

Dans ce contexte, le maintien à domicile est possible seulement si l'aménagement du logement est envisagé. Entre les diagnostics à faire, le choix des équipements à installer et la recherche d’aides financières, obtenir des conseils d’une tierce personne peut s’avérer judicieux.

Vers quels spécialistes se tourner pour adapter le logement des seniors et financer les travaux d'aménagement ? Comment bénéficier d'aides financières pour l'aménagement du domicile ?

Sommaire Afficher

Adaptation du logement : les organismes d'aide

Il existe plusieurs organismes proposant des informations et un accompagnement pour adapter un logement aux besoins des seniors.

Caisse centrale d'activités sociales

Le CCAS est un établissement public communal qui œuvre dans les domaines de l’aide sociale et des activités sociales. Il met en place des actions de prévention et de développement social qui visent à assister les personnes âgées et handicapées.

Parmi les missions des CCAS, on cite la gestion des établissements dédiés aux seniors, tels que les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les résidences autonomes et les centres d’accueil du jour. Ils peuvent vous dire quelles aides sont possibles en fonction de votre situation.

Les CCAS interviennent aussi dans l’information des seniors en matière d’adaptation du logement. Le CCIAS est une extension du CCAS. Il permet aux communes de se regrouper et de créer un établissement public intercommunal pour une intervention à plus grande échelle.

Il propose des conseils concernant les services d'aide à la personne et le soutien à l'aménagement du logement pour les personnes âgées et handicapées.

Centres locaux d’information et de coordination

Les CLIC (Centres locaux d’information et de coordination) sont des lieux d’accueil destinés à informer et à conseiller les personnes âgées de 60 ans et plus, les proches et les professionnels de la gérontologie sur l’entrée en établissement et le maintien à domicile.

Les conseillers CLIC orientent les personnes âgées et leur entourage vers les services et les solutions disponibles dans la commune.

Agences Départementales d’Information sur le Logement

Les ADIL (Agences Départementales d’Information sur le Logement) fournissent aux personnes âgées des informations juridiques liées à l’habitat : fiscalité, aides disponibles, contrat de location, adaptation du logement, etc.

Tous les propriétaires occupants et les locataires peuvent ainsi bénéficier d'une aide spécifique et avoir de l'information sur le logement qui nécessite des travaux d'amélioration.

Centres d’Information et Conseil en Aides Techniques

Les CICAT (Centres d’Information et de Conseil en Aides Techniques) ont pour vocation d’apporter des informations pertinentes et objectives concernant l’aménagement du logement et le choix des aides qui favorisent l’autonomie des seniors.

Les conseillers CICAT prodiguent aux seniors des conseils personnalisés pour faciliter leur vie quotidienne et aux aidants des conseils pour mieux les accompagner. Ils concourent aussi à l’adaptabilité et à l’accessibilité des logements.

Les Solidaires pour l’Habitat

Les SOLIHA (Solidaires pour l’Habitat) sont une fédération nationale dont la principale mission est d’accompagner et de conseiller les particuliers, y compris les seniors, sur les travaux à entreprendre pour améliorer leur logement.

Travaillant en collaboration avec des ergothérapeutes, les associations SOLIHA fournissent à la fois un accompagnement technique et administratif financier. Elles recherchent les aides financières les mieux adaptées et aident les candidats à monter leur dossier de financement pour une demande de subvention. Leur intervention peut aller jusqu’à la sélection des professionnels qualifiés.

L'aménagement du domicile et autonomie d'une personne âgée

Comme les travaux d'adaptation du logement peuvent améliorer les conditions de vie d'une personne âgée en perte d'autonomie, il est possible de bénéficier de certaines aides fiscales.

Ces montants rassemblent tout le matériel qui contribue à l'amélioration des conditions de vie de la personne en situation de handicap ou en perte d'autonomie.

Si vous êtes en situation d'handicap et vivez à votre domicile, envoyez un dossier auprès de la Maison départementale des personnes handicapées. Cet organisme spécialisé peut vous accorder une subvention dans le cadre d'une demande d'aide.

Les aides spécifiques pour répondre aux besoins de la personne

Ces améliorations peuvent se faire dans les pièces de vie principales (cuisine, salle de bains, toilettes).

L'éclairage est essentiel. Bien éclairer chaque pièce et chaque recoin permet de limiter le risque d'accidents et de chutes.

Des travaux d'adaptation ou des travaux de rénovation sont également à envisager dans la salle de bains. En fonction de la motricité de la personne résidente, remplacer la baignoire par une douche est une des options. Cependant, ajouter un barre d'appui peut parfois suffire.

Les barres d'appui dans les pièces les plus visitées sont préconisées pour aider les déplacements sans risque de chute. Ils peuvent être installés par le propriétaire ou le locataire, avec l'approbation du propriétaire.

Le logement doit dans certains cas inclure un siège de douche pour faciliter les soins personnels.

Un siège élévateur de toilette apporte une aide supplémentaire en cas de problèmes d'articulations et de faiblesse musculaire.

Les volets roulants automatisés représentent un bon investissement et un gain de temps évident pour les personnes qui ont du mal à bouger. En appuyant sur un simple bouton, ils peuvent fermer tous les volets de l'appartement ou de la maison en quelques secondes.

Des capteurs de mouvement peuvent aussi être mis aux endroits stratégiques du logement, comme dans le couloir, pour activer automatiquement l'éclairage de la pièce.

Cependant, tout cela a un coût et le montant des travaux peut vite monter. Pour une personne ayant peu de revenus, quelle aide financière pour l'aménagement est possible ? Un crédit d'impôt est-il envisageable ?

Les aides financières pour l'aménagement

Pour l'aménagement du domicile, plusieurs aides financières sont disponibles, à condition de respecter certains critères. Le montant de l'aide financière pour l'aménagement peut également varier selon les travaux d'adaptation et de rénovation.

L'agence nationale de l'habitat (ANAH)

L'ANAH est un organisme public qui dépend du Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

Les aides de l'ANAH sont destinées aux propriétaires qui souhaitent faire des travaux majeurs d'installation et de rénovation de leur habitat. De ce fait, les petits travaux ne sont pas financés par l'ANAH.

L’aide Habiter Mieux de l'ANAH est offerte aux propriétaires qui souhaitent améliorer les ressources énergétiques d'un logement. Elle peut être de 50 % de la valeur des travaux (plafond maximal de 10 000 euros) pour un ménage aux revenus très modestes et de 35 % pour un ménage ayant de plus forts revenus (montant total de 7 000 euros). À l'ANAH s'ajoute la prime Habiter Mieux qui peut être de 1 000 à 2 000 euros, en fonction des ressources des demandeurs.

Les aides des caisses de retraite

Les aides des caisses de retraite permettent de financer des travaux d'aménagement pour prévenir la perte d'autonomie d'une personne vivant à domicile. Pour en bénéficier, il suffit d'être retraité du régime général de la sécurité sociale et d'envoyer une demande d'aide "Bien vieillir chez soi" auprès de la caisse régionale. Le montant de l'aide est fixé par chaque caisse de retraite (CNAV, mutualité sociale agricole, etc.) et ne peut pas dépasser 3 500 euros.

Les crédits d'impôt

Un propriétaire peut profiter d'un crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) si les aménagements ont pour vocation de réduire les dépenses énergétiques du logement. Il est de 2 400 euros pour une personne et de 4 800 euros pour un couple.

Un autre crédit d’impôt est disponible pour l'achat de matériel facilitant le quotidien et les conditions de vie des personnes âgées et handicapées. Le montant maximum est de 5 000 euros, pour une personne seule et de 10 000 euros, pour un couple.

La prestation de compensation du handicap et l’allocation personnalisée d’autonomie

La PCH (prestation de compensation du handicap) et l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont deux subventions proposées par le conseil départemental pour encourager l'aménagement d'un logement adapté pour une personne ayant des problèmes de santé qui sont liés au vieillissement.

La PCH et l'APA servent à payer ou à rembourser les dépenses liés au maintien à domicile d'une personne en perte d'autonomie.

Pour encourager l'accessibilité et l'adaptation du logement des seniors en perte d'autonomie et améliorer ainsi leurs conditions de vie, un propriétaire ou un locataire peut réaliser des travaux et bénéficier de plusieurs aides financières.

Découvrir également
Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !

Les objets destinés à faciliter la vie quotidienne de personnes âgées o...

Lire la suite
Comment aménager les escaliers ?Comment aménager les escaliers ?

Les escaliers peuvent devenir un véritable problème pour les personnes â...

Lire la suite
Notre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgéesNotre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgées

A mesure que nous vieillissons, nos pieds, nos chevilles, nos genoux et not...

Lire la suite
Les chutes dans les escaliers : comment les éviter chez les seniors ?Les chutes dans les escaliers : comment les éviter chez les seniors ?

Avec l'âge, la force musculaire diminue et des troubles de l'équilibre pe...

Lire la suite
Seniors : comment assurer la sécurité dans les escaliers ?Seniors : comment assurer la sécurité dans les escaliers ?

La chute est l'accident domestique le plus fréquent et les premières vict...

Lire la suite
L'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-mêmeL'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-m..

Avec l’âge et la perte progressive de l’autonomie, le domicile d’une...

Lire la suite
Comment sécuriser les escaliers ?Comment sécuriser les escaliers ?

Nombre de personnes aiment vivre dans un duplex ou un maison à étages pou...

Lire la suite
Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?

Contrairement à la domotique, qui permet un éclairage à distance par l'i...

Lire la suite
Aménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicileAménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicile

Si pour certains, cuisine rime avec plaisir, pour d’autres, elle peut êt...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis