0 800 79 410
seniors : comment assurer la securite dans les escaliers ?

Seniors : comment assurer la sécurité dans les escaliers ?

La chute est l'accident domestique le plus fréquent et les premières victimes sont les jeunes enfants et les personnes âgées. Tout comme la salle de bains, l'escalier est souvent en cause dans un logement senior. Si vous pensez que votre escalier est abîmé ou dangereux, il est important de le remplacer ou de le rénover afin d'éviter tout risque de chute. Avant de vous lancer, découvrez quelles sont les normes de sécurité pour un escalier. Le fait de respecter certaines règles est garant de votre confort et de votre sécurité.

Sommaire Afficher

Quand changer d'escalier ?

La durée de vie moyenne d’un escalier est de 20 à 25 ans. Cependant, plusieurs signes peuvent indiquer qu’un escalier a besoin d'une rénovation ou d'un remplacement : des nez de marches usés, une main courante instable, des marches glissantes…

Lorsque vous pensez que votre escalier est abîmé ou qu'il n'est plus adapté à vous, deux options sont envisageables : le rénover ou le remplacer.

Le remplacement d’un escalier nécessite de faire de gros travaux. En revanche, la rénovation s’effectue généralement sans changer la structure de l’escalier. Chez les seniors, c'est aussi une opportunité de faire poser un revêtement antidérapant.

Les normes de sécurité d'un escalier

Il existe une réglementation pour la conception d'escaliers. Ces règles sont recensées dans le Code de la construction et de l'habitation. Les normes de sécurité ne sont obligatoires que lorsqu'elles illustrent une réglementation existante. Elles sont énoncées dans des documents techniques qui facilitent l'application de la réglementation sur le terrain.

Pour les escaliers, la plupart des normes de sécurité proviennent du document NF E85-018 émis par l'AFNOR en 2008 et sont obligatoires pour un établissement public ou un logement privé mis en location.

Toutefois, les normes de sécurité restent un bon point de repère pour tous les logements. Elles permettent de sécuriser les escaliers et d'éviter les accidents.

De manière générale, la qualité des matériaux est primordiale car ils doivent être résistants à la corrosion et être en mesure de supporter la charge prévue. L'accès aux escaliers par le haut ou le bas doit être suffisamment dégagé. Pour les escaliers droits, il existe d'autres critères à respecter (dimensions, hauteur, pente...).

Dimensions du giron

Le giron correspond à la profondeur de la marche auquel on enlève le nez de marche supérieur. Il doit être compris entre 21 et 32 cm. Pour être complètement aux normes, il faut que la taille du giron additionnée à 2 fois la hauteur d'une marche (g+2h) soit comprise entre 60 et 66 cm ou égale à ces limites de grandeur. C’est le rapport requis pour que les utilisateurs montent et descendent les marches sans se fatiguer.

La hauteur des marches

En plus d'obéir à la formule précédente, et par conséquent être comprise entre 17 et 21 cm, la hauteur de marche d'un escalier doit être identique sur toutes les marches. Si cela n'est pas possible, une variation de 15 % est autorisée. Un escalier est agréable à monter quand la hauteur de ses marches se situe entre 17 cm et 18 cm. Dans tous les cas, la marche la plus haute doit être à la même hauteur que le palier.

La largeur des marches

Les marches doivent au minimum avoir une largeur de 80 cm selon la norme AFNOR NF E85-018. Dans tous les cas, une largeur inférieure à 70 cm est très inconfortable.

Le palier

Sa longueur doit au minimum être équivalente à la largeur des marches d'un escalier. De ce fait, elle mesure au moins 80 cm.

Pour les seniors, il est recommandé de placer une bande d'éveil de la vigilance en haut des escaliers afin de minimiser les risques de chutes. C'est obligatoire pour les établissements ouverts au public et accueillant des personnes en situation de handicap selon l'arrêté du 20 avril 2017.

Volée d'escaliers

Les normes de construction prévoient que les portions de l'escalier ne doivent pas dépasser 25 marches sauf si elles sont entrecoupées par un palier d'arrivée ou de repos.

Recouvrement

Le recouvrement, c'est la longueur d'une marche recouverte par la marche supérieure. Les normes de sécurité relatives aux escaliers indiquent qu'il doit être d'au moins 5 cm en l'absence de contremarche.

Echappée

La distance entre l'escalier et le plafond doit être d'au moins 2,30 mètres pour un escalier droit et de 2 mètres pour un escalier hélicoïdal.

Contremarche

Les escaliers droits sans contremarches doivent donc au minimum en compter une de 10 cm de hauteur sur la première et dernière marche. A noter que chez les jeunes enfants, l’escalier sans contremarches est particulièrement dangereux.

Nez de marche

Pour les nez de marches, il est conseillé de les distinguer visuellement par l'application d'un dispositif de couleur antidérapant. Leur débordement ne doit pas être excessif.

Inclinaison

L’inclinaison la plus confortable pour un escalier d'intérieur est comprise entre 25° et 35°. Un escalier de cave peut avoir une pente plus raide, entre 35° et 45°.

Revêtement antidérapant

La pose d'un revêtement antidérapant est vivement recommandée pour adapter l'escalier d'une personne âgée. Il existe des parquets et des peintures antidérapants spécialement conçus pour les escaliers. Les tapis antidérapants doivent être solidement fixés pour limiter les risques de chutes.

Les normes de sécurité du garde-corps

Un garde-corps est une protection composée d'une rampe et de barreaux fixés au sol ou au mur. Il s'applique partout où la présence d'un vide augmente le risque de chute : balcon, terrasse, mezzanine et escalier.

Comme pour un escalier, plusieurs normes de sécurité définissent la conception et l'installation du garde-corps. Elles sont pour la plupart issues des documents NF P 01-012 et NF P 01-013. Voici ce qu'il faut en retenir pour sécuriser votre garde-corps.

Main courante

La main courante ou la rampe doit être continue, rigide et parfaitement préhensible. La hauteur de la main courante est de 90 cm sur une volée d'escalier.

La rampe de l'escalier doit également se prolonger avant et après la dernière marche. On conseille un dépassement de 30 cm lorsque la présence d'un mur le permet.

Dans une cage d'escalier, entre deux mains courantes, la largeur doit être d'au moins 1,20 m.

Garde-corps horizontal

Sur un palier ou une mezzanine, installer un garde-corps horizontal est indispensable. Il existe un rapport entre l'épaisseur de la paroi et la hauteur à respecter. Cependant, un garde-corps d'une hauteur d'au moins 1 m est recommandé pour répondre à toutes les règles de sécurité.

Balustres

Si le garde-corps de l'escalier inclut des barreaux, l’espacement entre ces derniers ne doit pas dépasser 11 cm pour la sécurité des jeunes enfants.

Résistance de la balustrade

Selon la norme NF P01-03, le garde-corps de l'escalier doit avoir une résistance de 60 daN dans un logement privé. Cette valeur est de 100 daN pour les établissements publics.

Quelles normes de sécurité pour l'éclairage ?

Un bon éclairage est aussi très important pour sécuriser un escalier. Evitez les lumières tamisées. Les normes de sécurité recommandent un éclairage d'une puissance minimale de 50 lux et un interrupteur doit être placé à chaque niveau.

La mise en place de spots le long des marches améliore le contraste des couleurs et la perception de la profondeur. Enfin, il est également possible de faire installer un chemin lumineux sous la main courante pour plus de sécurité et un design réussi.

Découvrir également
Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !

Les objets destinés à faciliter la vie quotidienne de personnes âgées o...

Lire la suite
Comment aménager les escaliers ?Comment aménager les escaliers ?

Les escaliers peuvent devenir un véritable problème pour les personnes â...

Lire la suite
Notre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgéesNotre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgées

A mesure que nous vieillissons, nos pieds, nos chevilles, nos genoux et not...

Lire la suite
Aides à l'aménagement d'un logement pour une personne âgéeAides à l'aménagement d'un logement pour une personne âgée

Chaque année, de nombreuses personnes âgées en perte d'autonomie ne veul...

Lire la suite
Les chutes dans les escaliers : comment les éviter chez les seniors ?Les chutes dans les escaliers : comment les éviter chez les seniors ?

Avec l'âge, la force musculaire diminue et des troubles de l'équilibre pe...

Lire la suite
L'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-mêmeL'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-m..

Avec l’âge et la perte progressive de l’autonomie, le domicile d’une...

Lire la suite
Comment sécuriser les escaliers ?Comment sécuriser les escaliers ?

Nombre de personnes aiment vivre dans un duplex ou un maison à étages pou...

Lire la suite
Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?

Contrairement à la domotique, qui permet un éclairage à distance par l'i...

Lire la suite
Aménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicileAménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicile

Si pour certains, cuisine rime avec plaisir, pour d’autres, elle peut êt...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis