0 800 79 410
les chutes dans les escaliers : comment les eviter chez les seniors ?

Les chutes dans les escaliers : comment les éviter chez les seniors ?

Avec l'âge, la force musculaire diminue et des troubles de l'équilibre peuvent apparaître. Il devient alors difficile d'effectuer certains gestes du quotidien comme monter ou descendre les escaliers. Le risque de chute est bien présent et peut malheureusement avoir de graves conséquences sur la santé des personnes âgées dans leur logement. Pour assurer la sécurité des seniors à domicile, il est donc impératif d’aménager leur domicile, et plus particulièrement les escaliers.

Comment faciliter et sécuriser la montée et la descente des escaliers pour les personnes âgées et ainsi, éviter les chutes ? Quels aménagements peuvent permettre de réduire les facteurs de risque dans la maison ? Nous faisons le point.

Sommaire Afficher

Des dispositifs pour éviter les chutes dans les escaliers

En vieillissant, les déplacements d’un étage à l’autre peuvent s'avérer compliqués, voire impossibles. Les chutes constituent ainsi un réel danger. En fonction de la santé du senior, certains aménagements spécifiques participent à réduire les risques et permettent ainsi aux seniors de continuer à vivre confortablement à domicile.

Le monte-escalier

Aujourd’hui, le monte-escalier est le dispositif le plus sécurisé et le plus performant pour pallier les facteurs de risque de chute dans les escaliers. Il contribue à aider les seniors à vieillir à domicile en leur permettant d’utiliser l’escalier sans danger.

Fixé au mur à l’aide d’un système de rail, le monte-personne peut être installé facilement et rapidement par des professionnels. Le monte-escalier s’adapte à tous les types d’escaliers. Il est fabriqué sur mesure selon les besoins de l’utilisateur et la configuration du domicile. Son installation est le plus souvent rapide puisqu'elle nécessite moins d'une journée.

La plupart du temps muni d’une télécommande ou d'un bouton placé sur l'accoudoir, cet appareil bénéficie d'une prise en main aisée. L’utilisateur n’a qu’à s’asseoir sur le fauteuil de l’appareil et celui-ci le fait monter ou descendre de manière automatique. Les chutes peuvent alors être évitées.

Le mini-ascenseur

Tel un élévateur privatif, ce mini-ascenseur permet aux seniors de passer d’un étage à l’autre sans effort. Il prend moins de place qu'un monte-escalier et est donc adapté à un petit espace. En outre, l'installation et l'utilisation de ce dispositif se révèlent très simples. Enfin, s'il contribue à réduire les chutes dans les escaliers, il peut également transporter une personne en fauteuil roulant.

La plateforme pour fauteuil roulant

Ce dispositif est aussi une alternative au monte-escalier pour limiter les chutes. La plateforme s'adapte à l'état de santé des personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant. Elle a aussi la capacité de soulever des charges lourdes (valises et petits meubles par exemple) et peut être installée à l'intérieur comme à l'extérieur de la maison pour monter et descendre les marches du perron.

Sécuriser les escaliers : des solutions simples pour prévenir le risque de chute

A cause des risques de chutes qu'il engendre, un escalier constitue l’un des principaux obstacles au maintien à domicile des seniors. D'autres solutions simples existent pour améliorer la sécurité des seniors et contribuer ainsi à pallier la perte d'autonomie.

Des bandes antidérapantes adhésives pour limiter les chutes

La santé des seniors peut décliner avec l'âge. Les troubles de l'équilibre associés à une marche glissante augmentent le risque de chute dans les escaliers.

Placées sur le nez des marches, des bandes adhésives antidérapantes sont idéales pour diminuer les risques de chute et de glissade grâce à leur texture rugueuse. Autocollantes, elles se posent très facilement. Par ailleurs, certaines bandes antidérapantes sont également réfléchissantes pour compenser la vue, souvent en baisse, des seniors.

Avoir un bon éclairage

Des troubles de la vue font souvent leur apparition avec l'âge, constituant l'un des principaux facteurs de risques pour la sécurité des seniors. En effet, des escaliers mal éclairés peuvent entraîner un trébuchement et une chute. Il est donc important de s’assurer que votre escalier est bien éclairé. L’éclairage doit rendre visible le nez de chaque marche sans pour autant éblouir.

S’il n’est pas possible de modifier l’éclairage, vous pouvez utiliser une bande colorée ou réfléchissante collée sur le nez des marches. Songez aussi à installer un éclairage de nuit à faible intensité pour améliorer la visibilité. Placez les interrupteurs en bas et en haut de l’escalier pour en faciliter l’accès.

Poser des barres de maintien

La santé d'une personne âgée peut nécessiter l'utilisation de mains-courantes, si possible côté mur et côté rampe. Elles fournissent une prise pour se tenir et limiter les chutes surtout dans les escaliers tournants ou à quartier tournant. Les barres de maintien sont particulièrement recommandées pour une personne âgée souffrant de troubles de l'équilibre.

Celles-ci doivent se situer à peu près au niveau du coude et se prolonger sur toute la longueur des escaliers. Un dépassement au niveau des extrémités doit être prévu ainsi que des indicateurs avertissant l’utilisateur qu’il arrive au bout de l’escalier.

Vérifier l’état des escaliers

Un escalier en mauvais état représente un danger imminent pour les personnes âgées. La présence de clous, de bosses ou de fissures sur les marches est synonyme de chutes. Vérifiez régulièrement l’état de votre escalier. Assurez-vous qu’il ne comporte aucun obstacle. Faites des réparations si nécessaire. Pensez également à réaliser un entretien régulier pour conserver un escalier sécurisé.

Ranger l’escalier

Tous les objets qui traînent (des chaussures par exemple) doivent être enlevés. Ils peuvent encombrer la montée et faire perdre l’équilibre au senior. Evitez également de poser des tapis sur les marches ou les paliers. Préférez plutôt la moquette, moins glissante, ou encore des bandes antidérapantes adhésives. Fixez-les solidement pour éviter les chutes.

Vérifier la hauteur des marches

Au moment de construire les escaliers, assurez-vous que la hauteur des marches respecte la règlementation en vigueur. Elle doit aussi être identique partout : une marche d'une hauteur ou d'une profondeur différente risque de déstabiliser le senior et entraîner des faux-pas et un trébuchement. Faites appel à un menuisier pour apporter des rectifications si nécessaire. Assurez-vous également que l’inclinaison de l’escalier soit confortable.

Être prudent

La précipitation est une cause principale de chute. Prudence est toujours de mise quand on avance en âge. Restez calme lorsque vous descendez ou montez les marches. Prenez votre temps. Parfois, on a tendance à se précipiter pour finir quelque chose plus vite. Il vaut mieux prendre un peu de retard que de tomber. Par ailleurs, tenez bien la main-courante.

Par ailleurs, n'oubliez pas de retirer vos lunettes de lecture lorsque vous montez ou descendez. Enfin, pensez à vous faciliter la vie en aménageant le rez-de-chaussée ou un même étage pour réaliser vos tâches quotidiennes afin d’éviter les va-et-vient dans l’escalier.

D'autres solutions, comme porter des chaussures ou des chaussons avec une semelle antidérapante sont également à privilégier.

Plusieurs aides financières peuvent vous être attribuées, sous conditions, afin de contribuer aux travaux d'adaptation de la maison à la perte d'autonomie après 60 ans : l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA), les aides de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat), les subventions des caisses de retraite, le crédit d'impôt. Pour une demande de supplément d'information, n'hésitez pas à contacter les services du Département ou le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) de votre lieu d'habitation.

Découvrir également
Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !Des objets pensés pour se simplifier la vie au quotidien : l’embarras du choix !

Les objets destinés à faciliter la vie quotidienne de personnes âgées o...

Lire la suite
Comment aménager les escaliers ?Comment aménager les escaliers ?

Les escaliers peuvent devenir un véritable problème pour les personnes â...

Lire la suite
Notre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgéesNotre guide complet sur les chaussons antidérapants pour personnes âgées

A mesure que nous vieillissons, nos pieds, nos chevilles, nos genoux et not...

Lire la suite
Aides à l'aménagement d'un logement pour une personne âgéeAides à l'aménagement d'un logement pour une personne âgée

Chaque année, de nombreuses personnes âgées en perte d'autonomie ne veul...

Lire la suite
Seniors : comment assurer la sécurité dans les escaliers ?Seniors : comment assurer la sécurité dans les escaliers ?

La chute est l'accident domestique le plus fréquent et les premières vict...

Lire la suite
L'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-mêmeL'aménagement du logement d'une personne âgée : faire appel à un professionnel ou le faire soi-m..

Avec l’âge et la perte progressive de l’autonomie, le domicile d’une...

Lire la suite
Comment sécuriser les escaliers ?Comment sécuriser les escaliers ?

Nombre de personnes aiment vivre dans un duplex ou un maison à étages pou...

Lire la suite
Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?Quel éclairage automatique choisir pour votre maison ?

Contrairement à la domotique, qui permet un éclairage à distance par l'i...

Lire la suite
Aménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicileAménager une cuisine senior pour éviter les accidents à domicile

Si pour certains, cuisine rime avec plaisir, pour d’autres, elle peut êt...

Lire la suite
scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis