0 800 79 410
quelles sont les aides de la carsat pour les retraites ?

Quelles sont les aides de la Carsat pour les retraités ?

Vous êtes retraité du régime général ? Si vous êtes affilié à la Carsat, sachez qu'elle propose des aides pour faciliter le maintien à domicile. Votre caisse de retraite peut, en effet, vous aider à adapter votre logement ou à financer le portage de vos repas. Conditions d'attribution, montant, démarches... nous répondons à toutes vos questions.

Sommaire Afficher

Quel est le rôle des caisses de retraite ?

Les caisses de retraite sont des organismes publics ou privés qui versent les pensions de retraite à leurs affiliés. Il existe de nombreuses caisses de retraite comme la MSA pour les exploitants et salariés agricoles ou la CNAVPL pour les professions libérales.

Toutefois, la Carsat et la CNAV sont les caisses de retraite les plus répandues. Elles font partie de l'assurance retraite, une branche de la sécurité sociale, qui prend en charge 90% des travailleurs.

L'assurance retraite, et par conséquent la Carsat et la CNAV, gère donc les salariés du régime général de la sécurité sociale. Ils sont principalement représentés par les salariés du secteur privé (industries, commerce, services) et les agents non titulaires de la fonction publique.

Au sein de cette organisation, la particularité de la Carsat réside dans le fait qu'elle agit au niveau régional, hors Ile-de-France.

Par ailleurs, les caisses de retraite n'ont pas seulement un rôle de gestion financière à remplir. Elles ont également pour mission de conseiller et d'accompagner leurs affiliés.

Quelles aides financières propose la Carsat ?

La Carsat mène une politique sociale qui vise à soutenir les personnes âgées en perte d'autonomie. Elle propose donc des aides financières pour améliorer leur logement et leur quotidien.

L'aide à l'amélioration de l'habitat

La Carsat a mis en place une aide pour "bien vieillir chez soi" afin de soutenir les seniors dans la réalisation de leurs travaux d'adaptation au logement.

Pour en bénéficier, il faut être retraité du régime général à titre principal et être reconnu en GIR 5 ou 6. De plus, elle est attribuée sous conditions de ressources. Le plafond fixé par chaque caisse de retraite régionale ne doit donc pas être dépassé.

Si vous percevez déjà d'autres aides sociales dédiées aux seniors ou à la perte d'autonomie, cela peut-être un critère de non-éligibilité. Le dispositif d'aide de la Carsat n'est, par exemple, pas compatible avec les prestations suivantes :

  • APA : Allocation Personnalisée d'Autonomie
  • PCH : Prestation de Compensation du Handicap. Elle a remplacé en 2006 l'Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP).
  • PCRTP : Prestation Complémentaire pour Recours à Tierce Personne qui remplace la Majoration pour Tierce Personne (MTP) depuis 2013.

La demande d'aide doit être faite auprès de votre caisse de retraite, avant la réalisation des travaux. L'aide à l'amélioration de l'habitat concerne les travaux d'isolation, le remplacement du système de chauffage et l'adaptation du logement (remplacement d'une baignoire par une douche, pose d'un sol antidérapant, etc.). Elle peut aussi concerner l'achat et la pose d'un kit prévention incluant des barres d'appui, un siège de douche ou encore un chemin lumineux.

Dans tous les cas, les travaux d'aménagement doivent concerner la résidence principale et ne pas dépasser 18 mois.

Après validation du dossier, un spécialiste de l'habitat se déplace à votre domicile pour définir les travaux nécessaires. Le montant de l'aide dépend de son évaluation, mais également du montant de vos ressources. Il peut couvrir 30 à 65% des travaux d'adaptation, dans la limite de 3 500€.

Une assistance pour le maintien à domicile

Lorsque l'on est en retraite, il n'est pas rare d'être en difficulté pour effectuer seul les gestes de la vie quotidienne. Si vous êtes dans cette situation, sachez que la Carsat peut vous proposer un Plan d'Actions Personnalisé (PAP), toujours dans le cadre de son aide "bien vieillir chez soi".

Cette prestation peut être utilisée pour bénéficier d'une aide à domicile, d'un service de portage des repas, mais aussi pour financer un système de téléalarme ou un hébergement temporaire dans un établissement spécialisé.

Le montant de l'aide attribuée dépend de vos ressources et peut aller jusqu'à 3 000€. Pour l'obtenir, être retraité du régime général à titre principal n'est pas suffisant. D'autres conditions administratives sont nécessaires. Ce dispositif d'aide concerne, en effet, les personnes âgées de plus de 75 ans et reconnues en GIR 5 ou 6.

Comme pour l'aide à l'amélioration de l'habitat, le fait de percevoir certaines prestations sociales peut être un critère de non-attribution. De plus, l'éligibilité à l'aide sociale pour les services d'aide-ménagère empêche également la validation du dossier.

Concernant les démarches à effectuer, vous pouvez télécharger votre formulaire de demande d'aide directement sur le portail de la fonction publique. Une fois complété, il faut l'envoyer à la Carsat dont vous dépendez. Le Plan d'Actions Personnalisé est valable un an, mais il est renouvelable. Pour qu'il soit reconduit, vous n'avez rien à faire ; la caisse de retraite programme elle-même la visite d'un évaluateur à votre domicile pour refaire le point sur votre situation.

L'Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)

L'ASPA a remplacé le minimum vieillesse. Si la demande d'allocation doit être faite auprès de la CNAV, c'est bien la Carsat dont vous dépendez qui effectue le versement mensuel.

Cette aide apporte un complément de revenus aux personnes en situation de précarité, âgées d'au moins 65 ans et résidant en France. Une dérogation dès 60 ans est prévue pour les personnes inaptes au travail, les personnes handicapées et les anciens combattants.

Ce dispositif d'aide est soumis à des conditions de ressources. Le plafond de revenus est fixé à 906,81€ pour une personne seule et à 1 407,82€ pour un couple. Le calcul des revenus peut inclure d'autres prestations sociales déjà perçues.

Le montant de l'aide est au maximum de 906,81€ par mois. Plus précisément, il correspond à la différence entre ce plafond et votre revenu mensuel.

Par ailleurs, il est à noter que cette aide est remboursable. C'est-à-dire que les montants versés seront récupérés sur la succession en cas de décès du bénéficiaire, en fonction du montant de l'actif net.

L'offre de prévention de la caisse de retraite

Pour répondre à sa mission de conseil et d'accompagnement, la Carsat propose également une aide non financière, par le biais d'actions de communication.

Elle organise notamment des ateliers prévention avec des thèmes axés sur la santé, l'alimentation, le budget ou encore le logement. Ils délivrent des conseils utiles pour améliorer la vie quotidienne tout en tenant compte des problématiques liées à la retraite.

D'autre part, la caisse de retraite met aussi de nombreux contenus à disposition de ses affiliés sur le site Internet "Pour bien vieillir".

L'essentiel à retenir sur les aides de la Carsat

Comme toutes les caisses de retraite, la Carsat a le devoir de soutenir les assurés fragilisés par la perte d'autonomie. Si vous êtes retraité du régime général à titre principal, vous pouvez faire appel à plusieurs de ces aides :

  • L'aide à l'amélioration de l'habitat pour sécuriser votre logement,
  • Le Plan d'Actions Personnalisé afin de financer une aide à domicile,
  • L'Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) pour compenser des revenus modestes,
  • Les ateliers de prévention pour obtenir des informations utiles aux seniors.

Enfin, n'hésitez pas à contacter directement la Carsat. Les caisses de retraite situées en région sont facilement joignables en ligne, par téléphone ou sur rendez-vous. Les centres locaux d'information et de coordination, dédiés aux personnes âgées et répartis sur tout le territoire, sont aussi en mesure de vous aider dans vos démarches.

scroll to top
Contacter Independance Royale
Être rappelé
Vos avis