Transport des personnes âgées : dispositifs d

Transport des personnes âgées : dispositifs d’accompagnement et aides financières

Sommaire Afficher

Malgré une perte de mobilité, qu'elle soit due à l'âge ou à un handicap, un senior peut profiter de petites sorties de loisirs ou se déplacer pour des soins. Le gouvernement met en place des dispositifs d'appui aux personnes âgées, visant à simplifier leurs déplacements ou l'accès à certaines facilités se trouvant loin d'elles. De tels dispositifs peuvent aussi être mis en place par une région, un département ou une commune.

Que ce soit pour les rendez-vous médicaux, les courses ou de simples promenades, certains organismes privés proposent également cet accompagnement pour personne âgée ou personne à mobilité réduite. Dans l'ensemble, ces diverses prestations contribuent à maintenir chez les seniors une vie sociale quelque peu active.

Déplacements des personnes âgées : quels sont les dispositifs publics ?

Plusieurs solutions de transport existent pour offrir un accompagnement aux personnes âgées dans le cadre de leurs courses, sorties de loisirs ou rendez-vous médicaux. Ces solutions destinées aux personnes en situation de perte d'autonomie ou de perte de mobilité sont élaborées par les administrations locales, ou encore par des sociétés publiques.

Dispositifs des départements et des communes pour le transport des personnes à mobilité réduite

Pour apporter une solution aux seniors ayant des difficultés à se déplacer, certaines administrations communales ou départementales proposent des services de transport individuel sur demande. Pour son déplacement de chez elle à une certaine destination, la personne âgée voit son transport être assuré par un taxi personnel ou un taxi collectif.

En dehors des taxis, un réseau de navettes est également mis en place pour le transport des séniors. Après qu'un proche en ait fait la demande, une navette conduit le senior en perte d'autonomie faire ses courses dans un supermarché ou une grande surface.

Parmi les solutions de déplacement de sénior mises en place par les communes ou les départements, on retrouve également des cartes de transport en commun. Les dispositifs publics permettant de transporter des personnes âgées sont généralement accessibles gratuitement ou à des tarifs réduits, sous conditions de revenus.

Accès Plus : service d'accompagnement de la SNCF

Aux personnes âgées de plus de 60 ans ou aux personnes à mobilité réduite, la SNCF fournit gratuitement des services de transports accompagnés. Ces services consistent à accueillir les seniors à la gare, et à les accompagner au train. Pour en bénéficier, il faut pouvoir justifier de la perte de mobilité :

  • avec une carte d'invalidité ;
  • avec une carte de priorité ou de station debout pénible ;
  • avec une carte pensionné/réformé de guerre ;
  • en se présentant à la gare avec son propre fauteuil roulant.

En parallèle à cette formule gratuite, il existe une prestation payante plus complète élaborée par la SNCF, et qui s'adresse toujours aux séniors de 60 ans ou plus, ou encore aux personnes souffrant de troubles cognitifs. Celle-ci implique que, sur réservation des proches de la personne à accompagner, un accompagnateur se rend à son domicile.

Ce professionnel a pour mission de prendre en charge les bagages du sénior accompagné. Sa prestation de service inclut aussi qu'il procède à toute vérification de sécurité qui s'impose (gaz bien éteint, appareils électriques coupés, etc.). Il accompagne la personne âgée ou la personne à mobilité réduite à la gare et l'aide à prendre place dans le train.

A la descente du train, un autre prestataire s'occupe à nouveau du sénior et de ses bagages. Il accompagne la personne âgée et se rend avec elle au lieu de rendez-vous.

Transport des personnes âgées : quelles solutions auprès des associations et des sociétés de services à la personne ?

De nombreuses associations et entreprises spécialisées dans les services à la personne se chargent aussi de simplifier les trajets des personnes à mobilité réduite. Ainsi, pour bénéficier d'un service d'aide personnalisé pour un proche en situation de handicap ou de mobilité réduite, il suffit de contacter l'une d'entre elles et d'opter pour l'une des formules disponibles.

Aide et transport accompagné pour des déplacements quotidiens

Pour préserver une certaine vie sociale et rester épanouie même si elle ne vit plus auprès d'un proche, une personne âgée appréciera généralement de pouvoir s'offrir des sorties régulières. Ainsi, les services de transports accompagnés fournis par les entreprises de services à la personne consistent notamment à accompagner le sénior faire ses courses.

En plus de l'amener dans une grande surface ou au supermarché dans un véhicule adapté, l'accompagnant se chargera de porter les courses de la personne âgée dont il s'occupe. L'accompagnement quotidien concerne également n'importe quel déplacement du sénior en fauteuil roulant ou non, les visites à ses proches, etc.

Transport des personnes âgées : un accompagnement personnalisé pour les déplacements ponctuels

Pour faire de simples contrôles ou recevoir des soins, les personnes âgées ayant choisi de vivre à domicile se rendent parfois chez leur médecin. Que le rendez-vous pour les soins médicaux soit proche ou non du domicile du sénior, un accompagnant d'une entreprise de services à la personne ou d'une association peut l'y conduire.

De même, ce professionnel peut fournir un service de transport accompagné pour une personne à mobilité réduite devant se rendre à la gare pour voyager, à un culte, à une sortie de loisir ou encore à une promenade. Selon les besoins de la personne âgée ou en situation de handicap, l'accompagnant peut rester à ses côtés pendant toute la sortie, et aider à nouveau lors du transport retour vers son domicile.

Le service Sortir Plus

Le contrat que propose l'AGIRC-ARRCO, retraite complémentaire des salariés du secteur privé, implique un service d'accompagnement dénommé Sortir+. Il suffit d'être affilié à la MSA, à la CNAV ou encore à la CARSAT, et de remplir certaines conditions (entre autres, avoir 75 ans ou plus), pour bénéficier de cette prestation.

Dans la pratique, un proche de la personne âgée contacte un numéro dédié pour informer d'un déplacement de son parent. Un accompagnant est alors envoyé pour conduire le sénior de son domicile à sa destination, à pied ou à bord d'un véhicule. Au besoin, il peut prendre part à l'activité ou non, et ramener la personne âgée chez elle à la fin.

Transports accompagnés pour les personnes à mobilité réduite : quelles sont les aides financières disponibles ?

Pour transporter les personnes âgées ou en situation de handicap depuis leur domicile et leur offrir un déplacement accompagné, l'Etat français propose certaines aides. Les conseils régionaux, départementaux et communaux, directement ou en appuyant un réseau d'associations, fournissent aussi un accompagnement en la matière. Il en va de même pour la Sécurité sociale ou les organismes d'assurance retraite et de complémentaire santé.

Le crédit d'impôt

Le crédit d'impôt est le principal dispositif gouvernemental d'aide au transport des personnes âgées. Pour les prestations payantes de la SCNF ou encore pour les transports accompagnés proposés par les sociétés de services à la personne, il est généralement possible de bénéficier d'un crédit d'impôt de 50%.

Ce crédit d'impôt s'applique aux frais payés pour la prestation dans son ensemble, incluant l'aide à domicile avant les sorties, le transport en véhicule ou encore l'aide durant une activité en extérieur (sortie du sénior chez le coiffeur, visite à des amis avec qui il souhaite garder le lien, etc.).

Le chèque emploi service universel (CESU)

Dans le cadre du dispositif d'accompagnement Sortir Plus, c'est sous la forme d'un chèque emploi service universel (CESU) que l'AGIRC-ARRCO apporte une aide aux personnes âgées pour leurs déplacements.

Cet apport financier peut être utilisé pour n'importe quel type de sortie (rendez-vous médicaux, sorties de loisirs, etc.), et aussi bien pour les transports individualisés que pour les transports en commun spécialisés.

Les apports de la Sécurité sociale

Pour les situations nécessitant un transport médicalisé, les frais engagés par les proches de la personne âgée ou en situation de handicap peuvent être pris en charge par la Sécurité sociale.

Pour que la demande de remboursement par la Sécu soit validée, les transports en taxi conventionné, ambulance ou VSL doivent avoir été prescrits par un médecin. Autrement, ils doivent s'inscrire dans le cadre d'une hospitalisation ou d'un rendez-vous donné par un établissement de santé.

Les prestations de transports accompagnés pour les personnes âgées existent en de multiples variantes. Qu'un tel service soit proposé par l'Etat, le département, la région ou une structure privée, il peut dans tous les cas être totalement ou partiellement financé par des dispositifs publics.

Pour tout senior en perte d'autonomie ou toute personne en situation de handicap souhaitant tout de même se rendre à divers endroits, il convient d'anticiper au plus tôt en introduisant une demande pour recevoir une aide financière. A 60 ans, 75 ans ou plus, les personnes âgées peuvent alors vivre leurs journées dans une certaine sérénité, libres qu'elles sont de rester à domicile ou de se déplacer comme elles le souhaitent.