0 800 79 410
accidents domestiques chez les personnes âgées

Accidents domestiques chez les personnes âgées

Sur les 20 000 décès qui surviennent chaque année à cause des accidents domestiques, 15 000 d'entre eux coûtent la vie aux personnes âgées de plus de 65 ans. C'est la troisième cause de décès chez l'adulte après les cancers et les maladies cardio-vasculaires.

Les accidents domestiques, aussi appelés accidents de la vie courante (Ac-Vc), touchent toute la population quel que soit son âge. Cependant, les causes d'accident varient selon la tranche d'âge.

Chez les plus âgés, les accidents domestiques peuvent faire perdre une partie de l'autonomie . Après une chute, les conséquences fréquentes sont la fracture du col du fémur et la perte d'autonomie. En effet près de 50 % des personnes âgées ayant subi cette fracture ne retrouveront pas leur mobilité initiale. De plus, la personne âgée peut perdre confiance et ne plus se sentir en sécurité chez elle ou lors de ses déplacements.

Sommaire

    Qu'est-ce qu'un accident domestique ?

    Un accident domestique est "un traumatisme non-intentionnel" qui intervient dans le cadre domestique. C'est-à-dire au sein du domicile ou de ses abords immédiats (jardin, dépendance), ou à l'extérieur de la maison (trottoir, dans un magasin). C'est pourquoi ils sont également appelés "accidents de la vie courante" et qu'ils excluent les accidents de la circulation ou du travail.

    Les causes des accidents domestiques

    Plusieurs causes peuvent expliquer ce nombre très élevé d’accident de la vie chez les personnes âgées :

    • Le vieillissement : l’âge causant une baisse de la condition physique, les personnes âgées sont sensibles à une baisse de l’audition, une perte progressive de la vision voire à une fragilité physique.
    • L’habitation : un logement inadapté à la perte d’autonomie peut être causer un accident domestique. Des pièces sensibles sont à aménager pour prévenir le risque de chutes graves, telles que la salle de bains.
    • L’isolement : la personne âgée seule et isolée est sensible à des accidents domestiques, voire au laisser-aller.
    • Dénutrition : elle peut être causée par une perte de l’appétit, une dépression, un besoin de complément alimentaire.

    Les conséquences des accidents domestiques chez les personnes âgées

    En raison de sa fragilité physique, voire de son isolement, les accidents domestiques des personnes âgées peuvent avoir de lourdes conséquences sur l'autonomie, voire mener au décès de la personne.

    • Les fractures : une chute dans un logement inadapté ou sur un trottoir peut causer des fractures importantes, telles que la fracture du col du fémur.
    • Les plaies ou les brûlures : ces blessures arrivent fréquemment dans la cuisine, avec les ustensiles ou les plaques de cuisson. Cela peut également se produire avec les mitigeurs de la salle de bains ou les lampes halogènes.
    • Intoxications médicamenteuses : pour prévenir des intoxications, la prise de médicaments doit être contrôlée. Il faut veiller à ne pas faire d'automédication, à ne pas dépasser la date limite de conservation des médicaments ni mélanger les boîtes.
    • Suffocations : celles-ci peuvent se produire pour une raison physique suite à une maladie, ou pour une raison domestique. L'utilisation d'une plaque de cuisson au gaz doit être soumise au contrôle régulier du bon état des installations. De plus, la présence des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone est obligatoire pour votre assurance.
    • Incendie : ce tragique événement peut se produire à cause d'une mauvaise gestion de la cuisine (plaque de cuisson au gaz, oubli dans le four) ou à cause de l'oubli d'un appareil produisant de la chaleur (fer à repasser). Une autre cause peut être une défaillance du système électrique, parfois vétuste dans les habitations.

    Quelles mesures préventives pour limiter les accidents domestiques chez les personnes âgées ?

    Si, chaque année, l’âge est la cause de bon nombre d’accidents domestiques, parfois tragiques, il est possible de prévenir ce risque de plusieurs manières.

    La prévention

    Prendre conscience de ses capacités en amont d’une chute est indispensable pour assurer sereinement sa propre sécurité et prévenir les accidents domestiques des personnes âgées. Si la personne perçoit des difficultés dans son quotidien, pour se lever ou pour garder son équilibre, il est indispensable de prendre des mesures avant qu’un accident ne survienne ainsi, la personne se sentira plus en sécurité chez elle.

    L'idéal est de prévoir son maintien à domicile lorsque l'on est plus jeune, par exemple en tout début de retraite. En effet, il est difficile de prévoir l'évolution de sa santé, mais réaliser chaque année quelques aménagements dans sa maison permet de limiter les accidents domestiques des personnes âgées.

    L'aménagement du domicile

    Dans un premier temps, il est possible de rendre le logement adapté à la perte d’autonomie en se penchant sur les lieux à risques chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Des aménagements peuvent limiter les risques concernant les accidents de la vie courante.

    Il est préconisé d’aménager la salle de bains pour la rendre la plus sûre possible avec l’installation de barres d’appui, de remplacer sa baignoire et de faire installer une douche à l'italienne. Elle peut être équipée de points d'appui, de sièges de douches et de sols antidérapants, elles permettent de limiter les chutes.

    La maison peut également être aménagée simplement en libérant de l’espace pour optimiser la circulation. Le salon d’une personne âgée doit être propice à la circulation en supprimant le superflu pour faciliter l’accès, la pièce doit être lumineuse, les meubles et canapés doivent être à la bonne hauteur pour anticiper les mauvais mouvements. Les tapis doivent être supprimés ou fixés au sol et les fils électriques ne doivent pas gêner le passage.

    La présence humaine

    Si les aménagements de la maison et l'installation d’objets connectés peuvent faciliter le quotidien, une présence humaine reste indispensable. Une aide à domicile quotidienne permet à l’aidant de constater une dégradation des conditions de vie et une augmentation des risques pour la personne. De plus, une présence régulière, voire quotidienne, permet à la personne âgée de se sentir en sécurité puisque quelqu’un sera présent en cas de chute.

    L'intervention d'un aidant à domicile permet de :

    • conserver un rythme de vie marqué par les temps de passage de l'aidant
    • rompre l'isolement de la personne âgée grâce à la discussion
    • limiter le risque d'intoxication médicamenteuse grâce à une surveillance et un contrôle
    • limiter le risque de dénutrition et de déshydratation
    • limiter les risques d'incendie ou d'intoxication au gaz.

    La présence d'un aidant à domicile n'est pas toujours possible, pour différentes raisons. Cependant, il est possible de faire appel à des services externes. En effet, certaines associations telles que le CCAS peuvent intervenir auprès de la personne, notamment pour rompre l’isolement des personnes âgées. Des services de visite par des organismes privés, comme La Poste, permettent d’assurer une présence fréquente au domicile. Ces dispositifs permettent de faire la prévention des risques d'accidents domestiques chez les personnes âgées et de prévenir les proches ou les secours en cas d'accident.

    Prévenir les accidents domestiques : la téléassistance au service des seniors

    Pour assurer la sécurité des personnes âgées, les rassurer, eux et leurs proches, des objets connectés peuvent être installés à leur domicile.

    Pour éviter les accidents domestiques et obtenir une intervention rapide en cas de chutes, la personne peut être équipée d’un pendentif d’alerte.

    Le dispositif prend la forme d’un bijou, pendentif ou montre, équipé d’un gros bouton et relié à un boîtier. En cas de chute, il suffit d’appuyer sur le bouton qui permet de faire la liaison avec le centre de téléassistance. Un opérateur engagera la conversation avec la personne âgée pour connaître sa situation et son état de santé.

    Selon le besoin, il fera appel à un cercle proche, c'est-à-dire une liste de personnes à appeler en cas d'urgence, ou l'opérateur déclenchera l’intervention des services d’urgences.

    Les personnes âgées de plus de 65 ans sont des personnes à risque en ce qui concerne les accidents domestiques. Ces accidents chez les seniors concernent souvent les chutes, les brûlures et les médicaments. Il es indispensable de faire la prévention des accidents domestiques auprès des seniors et les inciter à adapter leur maison et leur quotidien.

    Découvrir également
    Ikilock : la serrure intelligente pour les séniors

    Pour préserver l’autonomie des personnes âgées à leur domicile, les o...

    Lire la suite
    MyTeepi : la solution pour les habitations isolées

    MyTeepi est un appareil développé par la start-up française Ingenious Th...

    Lire la suite
    Les normes PMR pour un logement : quelle réglementation ?

    Construire des logements aux normes PMR constitue un véritable enjeu socia...

    Lire la suite
    Contacter Independance Royale
    Être rappelé
    Vos avis