blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Initiatives > Rosalie Life : quand les seniors ont aussi leur propre réseau social

Rosalie Life : quand les seniors ont aussi leur propre réseau social

Posté le 15 février 2017 dans Initiatives

Rosalie Life, c’est le nom du nouveau réseau social exclusivement dédié aux seniors actifs ainsi qu’à leurs proches pour que vieillir soit synonyme d’épanouissement et de socialisation. Créé afin de limiter les risques d’isolement des personnes âgées, ce réseau d’échanges, de partage et de proximité a été lancé à Brest l’été dernier.

Zoom sur ce nouveau « social network ».

Quand on avance en âge, créer des liens sociaux devient plus compliqué. Or, c’est à cette période de la vie qu’avoir une vie sociale épanouie est primordial pour pouvoir s’épanouir pleinement durant la retraite. C’est dans ce contexte que Rosalie Life a vu le jour.

Cofondé par Marina Bouchet et Cécile Huchet, ce nouveau réseau social de proximité et d’échange est dédié aux seniors actifs âgés de 50-55 ans et plus et qui sont à la quête du « mieux vivre ». A mi-chemin entre le numérique, le collaboratif et le « mieux vieillir », il se veut être une arme efficace pour lutter contre l’isolement social et la perte d’autonomie et pour diminuer les coûts de la vie.

Mettre en place un réseau social générationnel à destination des seniors actifs, qui mise à la fois sur le numérique et le présentiel est plus qu’une évidence ! Toutefois, jusqu’ici aucun réseau social ne le proposait (bien que de nombreux seniors aient un compte Facebook). Marina Bouchet et Cécile Huchet ont donc décidé de relever le défi. Pour ces deux femmes, il est important de proposer aux seniors un réseau social spécialement conçu pour eux et dynamisé par des pratiques collaboratives et des activités enrichissantes.

D’un côté, Rosalie Life se veut être une solution numérique qui vise à créer des liens sociaux, à divertir et à informer les personnes âgées. Grâce à son algorithme qui mixe géolocalisation et base de données contenant toutes les informations sur les membres, ce nouveau « social network » facilite aussi, d’un autre côté, les rencontres entre les membres abonnés. A noter que l’inscription au site est gratuite. Il faut ensuite payer un abonnement mensuel de 4,90€. De nombreuses activités collectives sont proposées par la plateforme telles que les cafés, le partage de savoir-faire, l’échange de services, les sorties insolites, etc.

L’une des grandes ambitions du site est d’étendre son réseau tout en favorisant les rencontres réelles entre les membres dans les communes et villes relais. Le tout dans un « esprit Rosalie », c’est-à-dire dans une philosophie participative, solidaire, éco-responsable et économique.

Portés par cet intérêt du partage, les membres peuvent donc trouver via Rosalie Life des idées de distraction, d’échange de services, de projets collectifs, d’astuces pour économiser ou pour prendre soin de soi-même ou des autres. Une idée émergente qui risque de ne pas déplaire aux membres du réseau social est l’habitat partagé pour les 60-80 ans. Le site croit fort en le potentiel de cette nouvelle alternative. De nombreuses solutions existent déjà pour ceux qui veulent « vivre ensemble à plusieurs ». C’est un moyen efficace pour faire face à la hausse du coût du logement et rompre l’isolement.

Pour rappel, de nombreux réseaux sociaux existent déjà sur le net favorisant les rencontres amicales ou amoureuses entre les seniors ou qui sont encore tournées vers des aspects particuliers de la vie des seniors comme la santé ou le partage (co-voiturage, échange de maisons de vacances…). Rosalie Life souhaite innover en présentant un modèle unique de tous ces besoins.

Pour en savoir plus : http://www.rosalie-life.com/ 

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.