blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > Quelles solutions pour la baisse d'audition ?

Quelles solutions pour la baisse d'audition ?

Posté le 30 juin 2017 dans Maintien à domicile

Avec l'âge, ce n'est pas seulement la vision qui se dégrade, mais également l'audition. On parle aussi de presbyacousie. Ce trouble apparaît généralement vers 55 ou 60 ans et nécessite une prise en charge adaptée. Découvrez les différentes solutions pour la baisse d'audition.

Baisse de l'audition : les signes précurseurs

La baisse de l'audition est causée par le vieillissement de l'oreille interne. Cette dernière perd progressivement ses cellules responsables de la transformation des sons en énergie électrique. A ceci s'ajoutent les différents traumatismes sonores qu'on subit au quotidien.

Le premier signe du déficit auditif est la difficulté à comprendre ce qu'une personne dit dans un environnement bruyant. Lorsqu'on commence à faire répéter des mots ou à s'éclipser parce que tout le monde parle en même temps, il faut se demander si le temps ne serait pas venu de voir un ORL. Ce dernier va ausculter les tympans de la personne âgée, puis effectuer un audiogramme.

Il existe deux types d'audiogramme. L'audiogramme tonal permet de mesurer la perte auditive en plaçant le sujet dans une cabine insonorisée et en lui envoyant des sons de différentes féquences. L'ORL va alors analyser la façon dont il perçoit les sons. L'audiogramme vocal, quant à lui, consiste à faire prononcer et répéter une liste de mots à une personne afin de mesurer la capacité à comprendre la parole.

En fonction des résultats de ces tests, le médecin spécialiste va recommander le port d'un appareillage auditif ou de refaire le test dans 6 mois.

Les appareils auditifs ancienne génération

Pour pallier au déficit auditif, de nombreux appareils auditifs existent. Les anciens modèles de prothèses auditives se présentent sous forme de petits amplificateurs de sons composés d'un microphone extérieur et d'un écouteur qui est placé soit sur le pavillon de l'oreille, soit à l'intérieur du conduit auditif. Ces appareils amplifient les sons faibles et filtrent les sons forts pour un meilleur confort auditif. Toutefois, ils ne sont pas dénués d'inconvénients. Comme leur embout obstrue le canal auditif, ceci crée une gêne dans l'oreille de celui qui les porte. Ce dernier a aussi la sensation de parler comme dans une caverne.

Les nouvelles prothèses auditives

Depuis quelques années, des aides auditives nouvelle génération ont fait leur apparition sur le marché. Elles gardent le même principe que les anciennes générations de prothèses auditives. Celles-ci sont basées sur l'amplification des sons. La différence se situe au niveau de l'embout. Ce dernier est de plus petite taille et est non obstruant. Il est relié à un minuscule contour caché derrière le pavillon par un tube très fin. Grâce à ceci, les sensations d'oreille bouchée disparaissent. La qualité d'amplication des sons est aussi de meilleure qualité bien qu'une certaine gêne persiste encore dans les environnements bruyants. Un autre avantage des prothèses auditives actuelles est son esthétisme. Elles sont moins visibles et discrètes. 

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.