blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > Les surfaces antidérapantes pour éviter les chutes

Les surfaces antidérapantes pour éviter les chutes

Posté le 16 mars 2017 dans Maintien à domicile

Tomber peut arriver à tout le monde, et ce quel que soit l’âge. Cependant, les conséquences sont plus graves lorsqu’on atteint un certain âge. Or, les risques de chute augmentent avec l’âge. Selon les statistiques, une personne âgée de 65 ans et plus sur trois tombe au moins une fois par an. Les causes des chutes chez les personnes âgées sont nombreuses. Hormis les troubles de l’équilibre et la faiblesse musculaire, les chutes peuvent aussi être occasionnées par un environnement intérieur inadapté tel qu’un sol glissant. La pose d’un revêtement antidérapant est conseillée pour éviter les chutes à la maison. Tour d’horizon sur les différents types de surfaces antidérapantes.

La moquette

De façon générale, la moquette est le revêtement de sol classique pour éviter les chutes chez nos aînés. Elle a l’avantage d’être à la fois antidérapante naturellement et décorative. Elle apporte une touche décorative à la pièce. La moquette est aussi amortissante. Ce qui signifie qu’en cas de chute, elle amortit l’impact de la chute. La moquette a été très en vogue en France dans les années 60. Depuis, elle n’a cessé d’occuper une place importante dans les intérieurs français. Pour les personnes âgées qui souffrent de fragilité articulaire, un revêtement de sol en moquette apporte également un confort de marche inégalé.

Les moquettes se déclinent en de nombreuses matières et couleurs. Celles en velours sont néanmoins à privilégier en raison de leur surface lisse. A noter qu’il existe des moquettes adaptées à chaque pièce de la maison, y compris la salle de bain. Les moquettes pour salle de bain sont très pratiques, car elles préviennent les risques de glissade sur le sol mouillé.

Les revêtements de sol en caoutchouc

Le sol en caoutchouc fait partie des revêtements de sol dits « souples ». Il est surtout utilisé dans les milieux où la sécurité est très importante comme dans les établissements hospitaliers, dans les maisons de retraite ou dans les habitations des personnes âgées. Les revêtements de sol en caoutchouc présentent de nombreux avantages dont leur propriété antidérapante, leur capacité à amortir les chutes, leur grande résistance aux températures et aux intempéries et enfin leur facilité d’entretien.

La pose d’un revêtement de sol en caoutchouc de 4mm d’épaisseur permet d’amortir à moitié l’impact d’une chute. Comme la moquette, ce type de surface antidérapante soulage aussi les articulations des seniors. En ce qui concerne l’entretien, les revêtements en caoutchouc sont faciles à nettoyer. Ce qui est très pratique pour les personnes âgées. Par ailleurs, il résiste bien au piétinement.

Le revêtement de sol en caoutchouc se présente sous forme de dalles, coulée ou en rouleau. Les dalles en caoutchouc présentent l’avantage d’être faciles à poser. Le sol en caoutchouc sous forme coulée, quant à lui, est très esthétique. Il est plus lisse que les autres présentations. Enfin, le sol en caoutchouc en rouleau est économique. Il est le plus abordable de tous.

Le plancher antidérapant

Pour ceux qui ne sont pas très fans de la moquette ou du sol en caoutchouc, il existe aussi aujourd’hui sur le marché des planchers antidérapants. Ces revêtements de sol ont été spécialement conçus pour éviter les chutes et les glissades. Ils se déclinent principalement en trois matériaux : liège, vinyle et linoléum.

Le sol en liège est un revêtement de sol souple et naturel. Il est fabriqué à partir d’écorces de chêne-liège. Grâce à sa structure souple, il est idéal pour les personnes âgées qui souffrent de problèmes articulatoires. Antidérapant, le sol en liège peut s’utiliser dans toutes les pièces de la maison, notamment les greniers et les maisons de jardin.

Le sol en vinyle ou sol souple vinyle expansé est un type de revêtement de sol composé de trois ou quatre couches dont la couche d’usure, la mousse de vinyle, le support et la couche de confort. Grâce à cette composition, il est moelleux, stable et résistant. Il est aussi antidérapant.

Le sol en linoléum ressemble beaucoup au sol en plastique sauf qu’il est fabriqué à partir de matières naturelles. Il est composé notamment d’huile de lin, de résines, de farine de bois et de poudre de liège. Parmi ses nombreux avantages figurent sa facilité d’entretien, son confort, sa résistance à l’usure et sa propriété antidérapante. Le sol lino se présente en dalles, en lames ou en lés classiques. Il peut s’utiliser dans toutes les pièces de la maison, même dans la salle de bain. Il suffit juste de bien choisir du lino adapté à cet usage.

Les tapis antidérapants

Si vous ne souhaitez pas réaliser de gros travaux coûteux pour adapter le sol de votre maison aux besoins d’une personne âgée et limiter les risques de chute, il existe une solution plus économique, néanmoins efficace : le tapis antidérapant. Quand on parle de tapis antidérapant, on pense surtout à la salle de bain et à la baignoire ou à la cabine de douche. Il faut savoir que l’utilisation de ce type de revêtement ne se limite pas à cela. Il peut s’utiliser partout dans la maison, surtout les pièces dangereuses comme les escaliers. Néanmoins, il est principalement utilisé dans la salle de bains.

Le tapis antidérapant pour la salle de bains peut s’utiliser à l’intérieur ou à l’extérieur des cabines de douche et des baignoires. Son rôle est d’empêcher la personne de glisser ou de tomber en favorisant une bonne adhérence des pieds mouillés sur le sol. Le tapis antidérapant possède une face texturée et antidérapante (celle qui est au-dessus) et une autre face pourvue de ventouses ou de latex (celle qui est en dessous et qui adhère au sol ou au fond de la baignoire).

Le tapis antidérapant se décline en plusieurs matériaux : caoutchouc, PVC, etc. Toutefois, ce sont surtout les tapis en caoutchouc qu’on retrouve sur le marché. Ils se présentent en rouleau, sous forme de dalles ou fantaisie. Pour optimiser leur propriété antidérapante, ils peuvent être pastillés, troués, cannelés, striés, nervurés ou lisses.

Les peintures antidérapantes

Pour limiter les risques de chute sur les surfaces très glissantes comme les rampes d’accès ou les escaliers, on peut aussi envisager l’application d’une peinture antidérapante. Il en existe toute une gamme qui s’adapte parfaitement à tous les types de sol : béton, carrelage, bois, métallique, etc. Ce type de peinture, grâce à sa composition, est résistant aux huiles, graisses, solutions acides et produits pétroliers. Sa finition antiglisse peut être obtenue par la présence de particules de silice en suspension ou encore de sable fin. Dans tous les cas, l’effet de cette solution est palpable. Elle évite les glissades. 

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.