blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > Le label HS2 pour favoriser le maintien à domicile

Le label HS2 pour favoriser le maintien à domicile

Posté le 19 décembre 2016 dans Maintien à domicile

Lancé officiellement en juin 2016, le label HS2 ou Haute Sécurité Santé est un nouveau référentiel conçu pour répondre aux enjeux actuels sur la perte d’autonomie et le « bien vieillir ». Grâce à ce nouveau label, un logement doit permettre aux seniors de vivre 3 à 6 ans de plus au minimum à leur domicile. C’est quoi exactement ce label ? En quoi consiste-t-il ? Comment pourrait-il être appliqué ? Découvrez les réponses dans cet article.

Le label HS2, définition et contexte

Inscrit dans la continuité du label HQE qui, lui, est axé autour de la qualité environnementale d’un bâtiment, HS2 est une nouvelle certification conçue pour favoriser le maintien des personnes âgées à leur domicile ou dans des logements neufs ou rénovés. Ce nouveau label, initié par Ghislaine Alajouanine, est centré sur la personne, plus précisément sur la santé et la sécurité dans les logements afin d’offrir aux seniors un cadre de vie approprié. Il répond à une problématique sociale majeure qui est l’augmentation du nombre des personnes âgées de plus de 60 ans à plus de 20 millions d’ici 2030. Pourtant, selon une étude réalisée par OpinionWay, un Français sur dix se dit ne plus pouvoir offrir une assistance financière à un proche en perte d’autonomie. Le label HS2 vise donc à améliorer l’implication du logement dans l’accompagnement des personnes âgées.

En quoi consiste-t-il ?

Le label HS2 vise à adapter l’offre en logement aux besoins des personnes âgées. La démarche ne consiste pas seulement à réaliser des travaux d’aménagement en se basant sur différents facteurs dont la qualité du logement, la sécurité ou le matériel proposé. Elle englobe également les services connexes comme la proximité des commerces, des établissements de santé, etc. Plus concrètement, la certification HS2 concerne, d’une part, les travaux d’aménagement comme l’adaptation de la salle de bain ou de la cuisine à la situation des personnes vieillissantes ou vulnérables, l’installation d’équipements spécifiques comme le monte-escalier ainsi que la domotique. D’autre part, elle intègre également les équipements connectés comme les détecteurs de chute, les appareils de mesure d’activité, etc.

Augmenter l'autonomie d’une personne âgée de 3 à 6 ans

Le label HS2 est un outil préventif mis à la disposition des acteurs de l’habitat et du homecare dont les bailleurs sociaux, les acteurs de tourisme, les promoteurs immobiliers, les entreprises et les collectivités pour réhabiliter un logement ancien ou adapter un logement neuf aux besoins des personnes en perte d’autonomie. Apave Certification est l’organisme chargé d’octroyer le label HS2. Celui-ci réalise une évaluation de la personne dans son environnement en s’appuyant sur une grille composée de 200 critères. Cet audit porte sur l’évolution du bâti mais également sur les services disponibles afin de garantir le mieux vivre dans un habitat. Un audit de surveillance est également réalisé tous les deux ans pour garantir la durabilité du label. Ce dernier est dit progressif, car il comprend quatre niveaux d’intensité allant de 1 à 4 macarons. 1 macaron correspond au niveau minimal et 4 macarons au niveau optimal. Si les travaux d’aménagement respectent bien les préconisations de la démarche HS2, le maintien à domicile d’une personne âgée pourra durer 3 à 6 ans de plus.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.