Contactez-nous

Contact
0 800 58 58 58

0 800 79 410

Contactez-nous

Contact
4.3/5
basé sur 101 avis
blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > La cohabitation intergénérationnelle, une solution intéressante pour les seniors

La cohabitation intergénérationnelle, une solution intéressante pour les seniors

Posté le 4 mars 2019 dans Maintien à domicile

Née vers 1997 en Espagne, la cohabitation intergénérationnelle est encore peu développée en Europe. En France, le concept est adopté dans le pays vers l’année 2004, et désigne le partage d’un logement entre personnes d’âges différents, notamment des séniors et des étudiants. Après la retraite, le sentiment d’isolement peut naître. La présence d’autres personnes sera ainsi d’une grande aide pour les personnes âgées. Si la cohabitation intergénérationnelle rencontre un succès aujourd’hui, c’est parce qu’elle constitue un meilleur moyen de lutter contre l’isolement des seniors tout en résolvant les problèmes de logement des jeunes. Les deux parties en tirent profit, voilà pourquoi de nombreuses associations le proposent désormais.

Comment fonctionne la cohabitation intergénérationnelle ?

La cohabitation intergénérationnelle repose sur une démarche volontaire des seniors à accueillir des jeunes chez eux. Ce dispositif est privilégié surtout dans les grandes villes où le prix des loyers et la pénurie de logements font rages. Il s’agit d’une formule gagnant-gagnant mise en place par de nombreuses associations afin d’aider :

  • les seniors à bien vieillir et à tisser un lien social malgré leur incapacité à sortir seuls de chez eux
  • les étudiants à trouver facilement un logement au loyer abordable.

Le concept vise à faire cohabiter une personne âgée et un étudiant. Seules les chambres sont privatives, mais les autres pièces sont à partager, c’est-à-dire la salle de bain, la cuisine et les toilettes. La mise en relation des seniors et des étudiants est assurée par les associations. Elles étudient les dossiers de demande des étudiants et établissent les contrats qui les lieront aux seniors. Pour vérifier la présence d’une association de logements intergénérationnels dans une ville, il y a le site du réseau COSI.     

Les différentes catégories des logements intergénérationnels

Plusieurs formules de logement intergénérationnel existent :

  • la gratuité de la chambre pour l’étudiant. En contrepartie de son hébergement gratuit, l’étudiant se doit d’être présent le soir pour tenir compagnie à la personne âgée, mais se doit aussi de réaliser quelques tâches comme sortir les poubelles, préparer le repas, faire les courses ou encore promener le chien. En revanche, l’étudiant n’est pas tenu d’assurer les soins médicaux ou de la toilette du senior, qui sont confiés à des professionnels.
  • le paiement d’un loyer modeste. Avec cette formule, l’étudiant réalise un certain nombre de tâches et doit être présent de temps à autre aux côtés de la personne âgée ; le but étant toujours de briser l’isolement et la solitude dont souffrent les ainés. Le paiement d’un loyer est ordinaire. Dans ce cas, l’étudiant est un colocataire et il n’a aucun service à rendre sauf de son plein gré.

Les avantages et les inconvénients de la cohabitation intergénérationnelle

Si auparavant l’idée de la cohabitation intergénérationnelle était limitée à une relation privée entre un senior disposant d’un espace suffisant pour héberger un colocataire plus jeune, aujourd’hui le concept s’étend aux résidences pour seniors. Le principe reste le même dans les deux cas de figures. Comme tout autre dispositif, la cohabitation intergénérationnelle présente des avantages et des inconvénients. Avant d’opter pour cette solution, il est ainsi important de peser le pour et le contre pour éviter les mauvaises surprises. Dans tous les cas, ce mode de cohabitation est encadré par un contrat établi par les associations de la ville. Les étudiants sont libres sur leur décision. Ce sont à eux de voir si les conditions leur conviennent ou pas.

Les atouts de la cohabitation intergénérationnelle pour les seniors

La cohabitation intergénérationnelle est une solution pour favoriser le maintien à domicile et éviter les risques d’isolement et de solitude. Les deux personnes vont partager une expérience humaine tout en maintenant le lien social. Si les deux parties s’entendent bien dès le début, cette cohabitation sera agréable et enrichissante humainement. Une relation amicale peut même se construire. Ce mode de logement constitue ainsi une opportunité pour les deux personnes pour découvrir les rythmes des différentes générations pour mieux comprendre leurs modes de vie. Le principal objectif de la cohabitation intergénérationnelle est de favoriser le bien-vivre et le bien-vieillir des personnes âgées tout en préservant des liens sociaux forts et variés. Les associations pour senior ont mis en place ce dispositif pour apporter de l’aide aux seniors ayant besoin d’une compagnie ou d’un complément de retraite.    

Les avantages de la cohabitation intergénérationnelle pour les étudiants

La cohabitation intergénérationnelle rencontre un grand succès, prouvé par la multiplication des projets dans toutes les villes universitaires de France. En plus de lutter contre la solitude de nos aînés, cela offre une solution innovante de logement aux étudiants. Pour ces derniers, cette option leur permet d’être logés dans un appartement plus spacieux. De plus, les logements des personnes âgées sont parfois plus confortables, mieux organisés et plus propres qu’un espace dans une résidence universitaire ou une chambre de bonne. Ils constituent un cadre idéal et propice à la révision pour les étudiants. Non seulement la personne âgée bénéficie de la compagnie, mais l’étudiant se sentira aussi moins seul dans une ville qu’il ne connaît pas. 

Les inconvénients du dispositif de logement intergénérationnel

Dans certains cas l’étudiant est obligé à consacrer beaucoup de temps au senior, ce qui n’est pas toujours compatible avec les études. Aussi il ne se sent pas chez lui et a peur de faire quelque chose qui pourra déranger l’autre. Puisque les seniors aiment le calme et le silence, l’étudiant ne peut donc pas écouter de la musique à un niveau de volume souhaité même dans sa chambre ni inviter ses amis au risque d’énerver la personne âgée. Tout cela risque de causer des conflits entre les deux parties. La cohabitation intergénérationnelle n’est pas faite pour tout le monde. Cela demande des efforts et beaucoup de volonté de la part de chacun pour pouvoir s’adapter aux différents rythmes.

Les démarches à suivre dans le cadre de la cohabitation intergénérationnelle

Des démarches sont à suivre afin de garantir une cohabitation harmonieuse. Les associations réalisent des vérifications en amont sur la faisabilité technique et humaine de chaque situation. Concernant la sélection des candidats, une visite au domicile des seniors est mise en place pour tout connaître sur leur vie quotidienne, leur santé, leur capacité physique et leur handicap. Quant au choix des étudiants, un entretien individuel est organisé. Cela permet de déterminer leur personnalité et leur motivation. Vivre avec un senior demande plus d’attention et d’adaptation par rapport à un rythme de vie normal d'un étudiant. Le respect mutuel est donc la base d’une cohabitation intergénérationnelle harmonieuse. Les étudiants respectent les demandes des seniors tandis que ces derniers se doivent d’être respectueux des horaires des cours et du temps de travail nécessaire à l’étudiant.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées, gérées et modérées par le personnel de notre entreprise chargé du traitement de votre commentaire


Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous rendant sur cette page : Formulaire de contact responsable de traitement