Contactez-nous

Contact
0 800 58 58 58

0 800 79 410

Contactez-nous

Contact
4.4/5
basé sur 77 avis
blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > L’essor des habitats alternatifs au service des seniors

L’essor des habitats alternatifs au service des seniors

Posté le 22 juin 2018 dans Maintien à domicile

Avec le vieillissement de la population, la question du logement devient un véritable enjeu de société. Jusqu’à récemment, le choix d’un habitat pour les seniors se résume, soit à entrer en établissement, soit à vieillir à domicile. De nouvelles formes alternatives d’habitat ont fait leur apparition pour répondre aux nouveaux besoins des personnes âgées. Zoom sur ces habitats alternatifs.

Les habitats intermédiaires entre la maison de retraite et le maintien à domicile

Avec un coût moyen mensuel de 1 900€, l’entrée en maison de retraite n’est malheureusement pas à la portée de tous les seniors. D’un autre côté, l’envie de continuer à garder son autonomie et à préserver ses petites habitudes pousse les seniors à opter pour le maintien à domicile. Mais cette solution n’est pas toujours possible pour tous les seniors. Ceux qui ont un degré de dépendance élevé devront un jour ou l’autre trouver d’autres solutions.

Il existe aujourd’hui des solutions intermédiaires entre la maison de retraite et le maintien à domicile. Parmi elles, on peut citer les copropriétés avec services inclus. Il s’agit de copropriétés qui proposent des logements spécialement adaptés aux besoins des seniors. Chaque copropriété permet à son occupant âgé de garder son autonomie. En parallèle, des services de ménage, de cuisine, de blanchisserie… sont proposés dans la copropriété pour faciliter le quotidien des résidents. Ces services sont assurés par un personnel dédié. Les résidences services seniors et les résidences autonomie font partie de cette catégorie d’habitat alternatif.

L’habitat modulaire constitue également une forme d’habitat intermédiaire entre le maintien à domicile et la maison de retraite. Il s’agit d’une dépendance pré-montée et pré-équipée installée dans le jardin d’un proche. Cette formule a l’avantage de permettre au senior de rester en contact avec ses proches, tout en gardant son indépendance et son intimité. L’habitat modulaire se compose généralement d’une chambre, d’une cuisine et d’une salle de bain.

L’habitat intergénérationnel pour créer du lien social

Avec l’allongement de l’espérance de vie, un nouveau mode d’habitat alternatif s’est particulièrement développé ces dernières années. Il s’agit de l’habitat intergénérationnel dont l’objectif est de regrouper différentes générations sous le même toit.

Cette solution d’habitat se décline sous plusieurs formes :

La colocation ou cohabitation intergénérationnelle : une personne âgée dispose d’un appartement, qu'elle va partager avec un étudiant ou un jeune actif en échange d’un petit loyer et de quelques services.

Les résidences intergénérationnelles : ce sont des immeubles qui accueillent des résidents intergénérationnels. Certains des logements sont conçus pour répondre aux besoins des seniors. Des services et des locaux communs, utilisables par tous les résidents, sont aménagés pour permettre aux résidents de se rencontrer.

L’habitat groupé ou communautaire

Il existe une nouvelle forme d’habitat alternatif qui est aujourd’hui en plein développement : l’habitat groupé ou communautaire. Egalement appelée « habitat participatif », cette solution permet aux personnes âgées d’avoir leur propre chambre et de partager des activités du quotidien avec les autres résidents.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées, gérées et modérées par le personnel de notre entreprise chargé du traitement de votre commentaire


Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous rendant sur cette page : Formulaire de contact responsable de traitement