Aller au contenu principal

Comment bien entretenir votre douche à l’italienne ?

Moderne, discrète et élégante, la douche italienne a le vent en poupe ces dernières années. Grâce à sa praticité, elle est très prisée dans le cadre du maintien à domicile. Elle s’avère une alternative à une baignoire pour les personnes ayant du mal à se baisser d’enjamber et de se relever du fond de cette dernière. Grâce à la forme ouverte de plain-pied de ce type de douche, elle convient parfaitement aux personnes âgées. L’absence de marche à l’entrée diminue les risques de chute, qui d’après les statistiques, constituent la première cause d’accidents domestiques chez les seniors. Son installation permet un gain de place, ce qui permet de personnaliser la pièce selon ses envies en termes de carrelage, de couleurs et sur les autres équipements. Pour qu’hygiène rime avec esthétique et confort, il est important de bien nettoyer la douche et les autres équipements composant la salle de bain senior. Voici quelques conseils et astuces pour garder une douche saine et propre jusque dans ses moindres recoins.

Les gestes à adopter pour un nettoyage fiable des éléments de la douche

Les personnes âgées sont plus exposées aux chutes et chaque élément de la salle de bain doit être soigneusement choisi. Afin de garder son aspect esthétique, un entretien spécifique est nécessaire. Chaque partie mérite un nettoyage particulier, dont la robinetterie, les carreaux, la paroi en verre, le receveur.

Etant donné que le calcaire est le principal ennemi des pièces d’eau, il existe des méthodes naturelles pour s’en débarrasser. Si le vinaigre blanc est le plus souvent utilisé pour détartrer une douche, le jus de citron fera également bien l’affaire dans le cas d’un tartre incrusté dans les joints. L’utilisation d’une brosse à dents favorise l’élimination de ces tâches. Il est aussi possible de préparer un mélange avec du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude. Pour ce faire, il suffit d’étendre la pâte sur les zones à traiter et laisser agir quelques minutes.

En ce qui concerne le nettoyage des parois vitrées, il faut faire très attention aux produits utilisés au risque d’abîmer la vitre. Qu’elle soit en verre ou en plexiglas, un nettoyage avec un mélange d’eau tiède et de nettoyant ménager classique suffit. En plus de faire briller la surface en verre, l’eau vinaigrée élimine en même temps les tâches. Un chiffon non pelucheux est recommandé pour appliquer le produit. Quant au rinçage, il doit se faire à l’eau claire. Attention, les produits abrasifs comme les détergents à base d’acide fluorhydrique sont à proscrire. Idem pour les produits de nettoyage tels que les silicones et les savons huileux qui sont nocifs. Il est fortement conseillé de nettoyer régulièrement les vitres pour ne pas laisser s’installer le calcaire. L’autre geste à adopter après chaque usage est l’utilisation d’une raclette de douche pour éliminer les traces d’eau.

L’entretien des joints n’est pas toujours effectué régulièrement et les reblanchir peut être plus difficile. Toutefois, cela très efficace avec une brosse à dents et du dentifrice. D’autres mélanges peuvent être aussi utilisés pour rendre les joints plus étanches, dont le savon noir ou le mélange de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude et de l’ammoniaque. Ces parties sont très exposées au tartre et aux moisissures, voilà pourquoi il faut apporter une attention particulière pour leur nettoyage.

Le receveur est très exposé aux traces de savon, aux cheveux et au calcaire, qui avec le temps peut l’endommager et engendrer des problèmes d’humidité. Pour le nettoyer, une solution économique et écologique permet de rendre la surface propre et plus esthétique. En mélangeant 5 cl de produit de vaisselle avec de l’eau chaude et un verre de vinaigre blanc, l’équipement sera de nouveau comme neuf. L’application se fera par pulvérisation. Après l’avoir laissé agir pendant 3 heures, il faut rincer la partie soigneusement avec de l’eau claire. Dans le cas où la tâche est incrustée, une autre formule peut se faire : une demi-tasse de vinaigre blanc, une tasse de cristaux de soude dans un litre d’eau chaude.

Pour une colonne de douche parfaitement propre, l’utilisation d’un chiffon humidifié avec de l’eau saupoudrée de bicarbonate de soude est conseillée. Il est possible d’utiliser du vinaigre blanc ou du citron à la place de ce dernier. Il faut bien rincer et sécher avec un chiffon doux pour que la colonne ne laisse aucune trace d’eau.

Pour détartrer le pommeau, il suffit de le mettre dans une cuvette de vinaigre d’alcool qui l’immerge. Il faut le laisser pendant deux minutes environ. Au contact constant de l’eau, la robinetterie rencontre souvent un problème de calcaire. Qu’elle soit en métal ou en chrome, son entretien quotidien consiste à passer un chiffon en microfibre humide. Avec le temps, il se peut que le filtre du robinet soit bouché par le calcaire. Pour résoudre le problème, il faut soit le laisser tromper dans une solution de vinaigre ou de citron, soit le changer. Pour un tartre situé entre les mitigeurs et les têtes de robinet, il est conseillé d’utiliser une brosse à dents pour enlever les dépôts après avoir laissé agir le même mélange plusieurs minutes. Par contre, une eau savonneuse est recommandée pour enlever les traces de calcaire.

Produits chimiques et produits naturels, quels en sont les avantages et les inconvénients ?

Les produits d’entretien naturels n’ont aucun risque pour notre santé. De plus, ils respectent l’environnement et permettent un entretien à moindre coût. Parmi les produits les plus utilisés, le jus citron s’avère aussi efficace que l’eau de Javel. En plus de désinfecter, il limite le développement des moisissures. Le savon noir, quant à lui est un produit d’hygiène éliminant efficacement les bactéries. Dilué dans l’eau, le sel constitue un désinfectant peu agressif. Il s’emploie également comme agent abrasif léger pour nettoyer les surfaces délicates. Le borax détruit les bactéries en désodorisant la salle de bain senior. Bien que les produits chimiques puissent venir à bout de la saleté rapidement, ils sont néfastes pour la santé. Ils contiennent des éléments irritants et souvent cancérigènes. Aussi, leur coût est plus élevé et constitue parfois un investissement plus ou moins important vu que le nettoyage de la salle de bain senior doit se faire très régulièrement.

L’importance d’une bonne aération dans la salle de bain  

L’humidité est un véritable fléau dans la salle de bains. Le taux d’humidité dans cette pièce est situé autour de 80%. Si elle n’est pas chassée, elle va favoriser le développement de moisissures. Non seulement ces dernières sont mauvaises pour la santé, mais elle détériore aussi rapidement les peintures et les revêtements de la salle de bain. Il est ainsi primordial de réduire le niveau d’humidité en aérant bien la pièce quotidiennement, en ouvrant la fenêtre ou utilisant la VMC. En plus de limiter l’humidité dans la pièce et d’éviter l’apparition des champignons et des moisissures, la ventilation assure la pureté de l’air et son renouvellement. L’entretien mosaïque doit être également réalisé de manière régulière pour prévenir la formation du calcaire et des moisissures.  

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vu à la TV
Vu à la TV
et dans la presse
NF Service
Entreprise française
certifiée NF Service
Silver Culture
Créateur du fonds de
dotation Silver Culture
Recommandation
Recommandé par 16 000
professionnels de santé
Expérience
+ de 15 ans d'expérience
à votre service
Retour en haut
Être rappelé Vos avis