Contactez-nous

Contact
0 800 58 58 58

0 800 79 410

Contactez-nous

Contact
4.4/5
basé sur 80 avis
blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > Ce qu’il faut savoir pour remplacer une baignoire par une douche à l’italienne

Ce qu’il faut savoir pour remplacer une baignoire par une douche à l’italienne

Posté le 6 décembre 2018 dans Maintien à domicile

Si la douche à l’italienne reste la reine de la salle de bains depuis quelques années ce n’est pas pour rien. Les agencements pratiques et l’effet esthétique qu’elle procure attirent de plus en plus d’adeptes. La douche à l’italienne a tout pour plaire car elle est simple à entretenir et facile d’accès.  Elle confère cet aspect contemporain à votre salle de détente et propose à elle seule le chic épuré pour l’ensemble de la pièce. Toutefois, l’installation d’une douche à l’italienne peut être délicate car il faut au préalable faire l’étude de votre installation afin de trouver les solutions aux problèmes techniques qui peuvent subvenir. Une installation existante peut être dans certains cas, inadéquate pour une douche à l’italienne. Pour être certain de pouvoir installer une douche à l’italienne dans la salle de bain ou de remplacer la baignoire par une douche italienne, il y a des points à vérifier avant les travaux.

L’analyse des lieux

Vérifier que l’installation est possible, c’est le premier point à voir. Pour cela, l’installation existante doit permettre une pose parfaite de la douche à l’italienne : le receveur de douche doit exactement être au même niveau que le sol car il va falloir creuser le sol pour encastrer le receveur, les systèmes d’arrivée et d’évacuations d’eau doivent être en accord avec les tuyauteries de la douche à l’italienne et le revêtement du mur ne doit pas être abimé lors de l’installation. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de surélever le sol pour être à la même hauteur que le receveur mais cet ajustement est seulement envisageable si la différence de niveau à combler ne dépasse pas quelques centimètres environ 12 cm. Si l’opération est impossible il va falloir installer une marche pour accéder à la douche ce qui ruine l’interêt d’une douche à l’italienne plain-pied.

Les systèmes d’évacuation d’eau

Le système d’évacuation pour n’importe quel type de douche est rattaché au siphon de la douche. Afin de garantir une bonne évacuation de l’eau usée, la pente entre les deux points doit être de 2 à 3cm par mètre. Plus précisément si l’écoulement se trouve à 1 mètre du siphon, il doit aussi se situer à au moins à 2cm plus bas que ce siphon. Pour une douche italienne cela a une grande importance. La rénovation ne permet pas toujours cette exigence d’avoir une évacuation à 2 ou 3 cm plus basse que le niveau du sol. La pompe de relevage est la solution si l’évacuation n’est pas parfaite. C’est un appareil  qui va aspirer activement l’eau et l’envoyer vers la zone d’écoulement même si  cette dernière est placée plus haut que le siphon. Mais l’acquisition de cet appareil entraine un surplus des coûts car il faut compter environ 400 euro, le prix à payer pour avoir une douche avec receveur extra-plat.

Garantir l’étanchéité

L’étanchéité de la douche est un critère primordial quand on opte pour une douche à l’italienne. Plus capricieuse qu’une douche classique, le modèle à l’italienne ne se désinstalle et ne se réinstalle pas aisément. Il faut donc garantir aucun risque de fuite. Pour cela, la pose de plusieurs équipements est indispensable comme les bandes d’étanchéité aux angles ou sur les côtés, la feuille d’étanchéité au fond de la cavité, les joints au niveau du siphon et la peinture étanche autour du bac. L’utilisation de la résine assure également une meilleure étanchéité.

Faire appel à un professionnel

Il est conseillé de ne pas poser soi-même la douche à l’italienne. Un professionnel est en mesure de faire l’installation pour un rendu parfait car les détails techniques compliquent la réalisation pour un apprenti bricoleur. En effet, quelques erreurs peuvent coûter cher et surtout retarder l’avancée des travaux. Faire appel à un professionnel vous garantit un travail fait dans le temps et dans les règles de l’art. En cas de fuite, vous avez aussi un garanti.

La sécurité avant tout

Sa facilité d’accès est l’une des principaux qualités de la douche à l’italienne. Elle convient aussi bien pour les personnes âgées qui sont en perte d’équilibre et aux personnes à mobilité réduite. Le choix des parois permet l’accès même à un fauteuil roulant. L’aménagement étudié aux centimètres assure donc une meilleure sécurité d’usage et réduit les risques de chute et de glissage. Par exemple, si vous optez pour les parois en verre, choisissez un verre de haute qualité qui ne se brise pas. Le choix des galets ou le tapis antidérapant à la sortie de bain limite aussi les glissages sur un carrelage mouillé.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées, gérées et modérées par le personnel de notre entreprise chargé du traitement de votre commentaire


Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous rendant sur cette page : Formulaire de contact responsable de traitement