blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > Aménager les escaliers pour prévenir les chutes

Aménager les escaliers pour prévenir les chutes

Posté le 8 décembre 2017 dans Maintien à domicile

Avec les années qui passent, on devient moins adroit. La diminution de la force musculaire peut rendre difficile la réalisation de certains gestes autrefois simples comme monter ou descendre les escaliers. Ceci est à l’origine de toutes sortes de chutes maladroites qui peuvent malheureusement avoir des conséquences dramatiques. Pour assurer la sécurité des seniors à domicile, il devient donc impératif d’aménager leur domicile, et plus particulièrement les escaliers. Voici quelques conseils pour faciliter et sécuriser la montée et la descente des escaliers pour les personnes âgées.

Sécuriser les escaliers : des gestes simples pour commencer

L’escalier constitue l’un des principaux obstacles au maintien à domicile des seniors. Voici quelques gestes simples qui permettent d’améliorer la sécurité des seniors lors de la montée et de la descente des escaliers.

Vérifier l’éclairage

Il suffit qu’une marche soit loupée à cause d’une faible visibilité et c’est la chute ! Il est donc important de s’assurer que l’escalier soit bien éclairé. L’éclairage doit rendre visible le nez de chaque marche sans pour autant provoquer l’éblouissement. S’il n’est pas possible de modifier l’éclairage de l’escalier, un coup de peinture ou une bande colorée collée sur le nez des marches peut aussi aller. Songez également à installer un éclairage de nuit à faible intensité pour améliorer la visibilité des marches. Placez les interrupteurs en bas et en haut de l’escalier pour en faciliter l’accès.

Poser des mains-courantes

L’installation de mains-courantes, si possible des deux côtés de l’escalier, est recommandée dans le cas d’un escalier tournant ou à quartier tournant. Celles-ci doivent se situer à peu près au niveau du coude et se prolonger sur toute la longueur de l’escalier. Un dépassement au niveau des extrémités doit être prévu ainsi que des indicateurs avertissant l’utilisateur qu’il arrive au bout de l’escalier.

Vérifier l’état des escaliers

Un escalier en mauvais état représente un danger imminent pour les personnes âgées. La présence de clous, de bosses ou de fissures sur les marches est synonyme de chutes. Vérifiez régulièrement l’état de votre escalier. Assurez-vous qu’il ne comporte aucun obstacle. Faites des réparations si nécessaire. Pensez également à réaliser un entretien régulier pour conserver un escalier sécurisé.

Ranger l’escalier

Tout objet qui traîne sur les marches de l’escalier doit être enlevé. Il peut encombrer la montée et faire perdre l’équilibre au senior. Evitez également de poser des tapis sur les marches ou les paliers. Préférez à la place de la moquette qui est moins glissante ou encore des bandes antidérapantes adhésives. Fixez-les solidement pour éviter les chutes.

Vérifier la hauteur des marches

Au moment de construire les escaliers, assurez-vous que la hauteur des marches ne respecte pas seulement la règlementation en vigueur. Elle doit aussi être identique partout. Des marches inégales, que ce soit en hauteur ou en profondeur, risquent de déstabiliser le senior et entraîner des faux-pas. Faites appel à un menuisier pour apporter des rectifications si nécessaire. Assurez-vous également que l’inclinaison de l’escalier soit confortable.

Être prudent

On ne le répètera jamais assez. Prudence est toujours de mise quand on avance en âge. Restez calme et posé lorsque vous descendez ou montez un escalier. Prenez votre temps. Parfois, on a tendance à se précipiter pour finir quelque chose plus vite. Il vaut mieux prendre son temps a tendance à se précipiter pour finir au plus vite quelque chose. Il vaut mieux prendre un peu de retard que de tomber. Par ailleurs, tenez bien la main courante. Enlevez vos lunettes de lecture lorsque vous arpentez les marches de l’escalier. Enfin, pensez à vous faciliter la vie en aménageant le rez-de-chaussée ou un même étage pour réaliser vos tâches quotidiennes afin d’éviter les va-et-vient via l’escalier.

Des dispositifs pour sécuriser l’escalier

Avec la perte d’autonomie, les déplacements d’un étage à l’autre deviennent difficiles, voire impossibles. Il existe des aménagements spécifiques permettant aux seniors de continuer à vivre confortablement chez eux.

Le monte-escalier 

Aujourd’hui, le monte-escalier est le dispositif le plus sécurisé et le plus performant pour aider les seniors à vieillir à domicile en leur permettant d’utiliser l’escalier sans risque. Fixé au mur à l’aide d’un système de rail, il peut être installé facilement et rapidement par des professionnels. Le monte-escalier s’adapte à tous les types d’escalier. Il est fabriqué sur-mesure selon les besoins de l’utilisateur et la configuration du domicile. Muni d’une télécommande, l’utilisateur n’a qu’à s’asseoir sur le fauteuil de l’appareil et celui-ci le fait monter ou descendre l’escalier de manière automatique.

L’ascenseur privatif

Tel un élévateur privatif, ce dispositif permet aux seniors de passer d’un étage à l’autre sans effort. Il est néanmoins plus difficile à installer que le monte-escalier et requiert plus d’espace. Il faut faire un trou dans le plancher et créer une zone d’entrée et une zone de sortie.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.