blog indépendance royale

Paroles d’experts

Des experts vous répondent sur le bien vivre sa dépendance et comment s’adapter aux changements de vie.

Accueil du blog > Maintien à domicile > Adaptation du domicile des seniors : faire appel à un professionnel ou le faire soi-même

Adaptation du domicile des seniors : faire appel à un professionnel ou le faire soi-même

Posté le 10 novembre 2017 dans Maintien à domicile

Avec l’âge et la perte progressive de l’autonomie, le domicile d’un senior peut nécessiter des travaux d’adaptation. Un logement inadapté présente effectivement des risques majeurs pour son occupant. Le plus courant étant la chute avec ses conséquences dramatiques. Pour permettre aux seniors de vivre confortablement et en toute sécurité chez eux, il faut donc entreprendre des travaux d’aménagement. Quelle serait la meilleure option : faire appel à un professionnel ou gérer soi-même ces travaux ?

Pourquoi aménager le logement d’un senior ?

C’est une question qui revient souvent. La réponse est simple : pour sécuriser et simplifier le quotidien des seniors.

Les difficultés liées au vieillissement telles que la baisse de la vue, la perte de mobilité ou le manque d’équilibre rendent difficile le maintien à domicile des personnes âgées. Quelques aménagements permettent pourtant d’y pallier. L’objectif de ces travaux est d’éviter que les personnes âgées soient obligées de fournir des efforts répétitifs ou de réaliser des gestes brusques et inconfortables, de limiter les risques de chutes et de simplifier leur quotidien avec des dispositifs adéquat. Parmi ces travaux, on cite la pose de volets roulants, la rectification de l’éclairage, la pose d’un revêtement antidérapant, l’installation d’un monte-escalier, …

Si certains d’entre eux peuvent être gérés par soi-même, d’autres nécessitent l’intervention d’un professionnel agréé.

Adapter le logement d’un senior : gérer soi-même les travaux

Aménager son logement nécessite de faire des travaux qui peuvent être complexes. Toutefois, pour certains travaux, qui sont plus accessibles, vous pouvez tout à fait mettre la main à la pâte. Pour cela, n’hésitez pas à prendre en considération les conseils qui vont suivre.

Tout d’abord, si vous choisissez de gérer vous-même les travaux d’adaptation de votre domicile, il peut être utile de vous faire accompagner. Commencez par solliciter l’aide d’un ergothérapeute pour obtenir des conseils adaptés. Après avoir identifié vos besoins et les faiblesses de votre logement, ce professionnel de santé vous guidera et vous conseillera sur les travaux à entreprendre ainsi que les dispositifs à installer.

Pour les travaux que vous devez confier à des professionnels, il convient mieux de recourir à un architecte, à un maître d’œuvre ou à une entreprise générale. Cela vous évite d’avoir plusieurs artisans à gérer. En effet, vous n’aurez qu’un seul interlocuteur qui assurera la coordination de tous les travaux.

Un autre conseil est de demander 2 ou 3 devis détaillés pour pouvoir faire des comparaisons. Une fois que vous aurez fixé votre choix, demandez aux professionnels retenus de vous fournir une copie de leur assurance professionnelle. Demandez-leur également s’ils sont labellisés. C’est un gage de qualité concernant leur travail.

Vérifiez que dans le devis, sont clairement précisés le montant et la date de livraison.

Par rapport au paiement, ne payez jamais la totalité du montant en amont. L’usage veut que vous payiez 30€ à la signature du contrat, 40% quand la moitié des travaux a été faite, 25% à la fin des travaux et 5% 10 ou 15 jours après la livraison. Ce délai vous permet de vérifier que tout est bien conforme et qu’il n’y a pas de vices.

Ce serait dommage de constater que votre nouvelle douche fuit ou que les interrupteurs ne sont pas à la bonne hauteur quelques jours seulement après en avoir fait usage.

Faire appel à un professionnel

Il n’y a aucun doute. Faire appel à un professionnel reste la meilleure option pour aménager votre logement. C’est une garantie que les travaux soient parfaitement réalisés et que vous soyez couvert en cas d’imprévus ou d’incidents. Par ailleurs, vous ne pourriez pas prétendre aux aides disponibles si les travaux n’ont pas été effectués par un professionnel agréé.

Parmi les travaux que vous pouvez confier à un artisan agréé, on cite :

  • l’élargissement des portes d’entrée et intérieures
  • l’installation d’une rampe
  • la pose d’un sol antidérapant
  • l’amélioration de l’accessibilité du logement
  • la mise en place d’un monte-escalier
  • l’aménagement de la salle de bain
  • l’installation des mains courantes et barres d’appui
  • la mise en place des systèmes de commande (domotique)
  • la pose de volets roulants…

A noter qu’on distingue deux types de travaux d’aménagement du logement d’un senior. Il y a d’abord les travaux d’adaptation d’urgence qui consistent en l’installation de matériel ou d’aides techniques assurant la sécurité du senior comme les barres d’appui, les sièges de douche, etc. Ensuite, il y a les travaux d’aménagement plus complets qui nécessitent le recours à des entreprises spécialisées. Ce sont des travaux plus complexes et lourds.

En moyenne, le coût de tels travaux est évalué à 5 500€. Des aides sont disponibles pour financer ces travaux.

Les aides disponibles si vous êtes propriétaire occupant

On distingue entre autres les aides proposées par :

l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) :

L’ANAH prévoit une aide destinée à faciliter le maintien à domicile des seniors. Elle est accordée aux personnes âgées de plus de 60 ans et qui sont propriétaires de leur domicile. Pour y prétendre, il faut pouvoir justifier la perte d’autonomie et être éligible aux conditions de ressources. Le logement doit aussi être construit depuis plus de 15 ans. Le montant de cette aide s’élève à 35% à 50% du montant des travaux.

Les caisses de retraite :

Les caisses de retraite peuvent accorder des aides pour financer les travaux d’adaptation du logement. Elles sont destinées aux seniors propriétaires occupants. Les conditions d’obtention de ces aides dépendent de chaque caisse.

Les collectivités territoriales :

Pour encourager les personnes âgées qui habitent sur leur territoire à adapter leur logement, certaines collectivités peuvent proposer des aides financières. Celles-ci prennent la forme de subventions ou de prêts à taux préférentiel. N’hésitez pas à vous informer auprès de votre ADIL (Agence départementale pour l’information sur le logement) ou des services sociaux de votre commune pour connaître l’existence et les modalités d’attribution de ces aides.

Le crédit d’impôt :

La réalisation de travaux d’aménagement qui visent à rendre le logement d’une personne âgée ou handicapée plus sécurisé et confortable ouvre droit à un crédit d’impôt de 25%. Cette mesure fiscale est valable jusqu’au 31 décembre 2017.

Les aides financières pour les locataires

Si vous êtes locataire, plusieurs aides financières sont également disponibles lors de la réalisation de travaux d’aménagement :

Les aides de l’ANAH :

Autrefois réservées aux propriétaires, les aides de l’ANAH sont aussi accessibles aux seniors locataires aujourd’hui. Il suffit de demander l’accord du propriétaire et de déposer la demande auprès de l’ANAH. Les conditions sont les mêmes que pour les propriétaires occupants.

Les aides des collectivités territoriales :

Les collectivités territoriales peuvent aussi accorder des aides aux retraités locataires qui désirent adapter leur logement. Il faut se renseigner auprès de l’ADIL ou des services sociaux de la commune.

Le crédit d’impôt :

Les locataires qui investissent dans des travaux d’adaptation peuvent aussi bénéficier d’un crédit d’impôt de 25% du montant total des travaux. Celui-ci est plafonné à 5 000€ pour une seule personne et 10 000€ pour un couple.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.